Bien-être et santé

Le chlore, tellement omniprésent

C’est l’odeur si caractéristique des piscines : le chlore est un des biocides les plus courants de notre quotidien. Non sans quelques inconvénients pour la santé.

Qu’est-ce que le chlore ?

Le chlore est un gaz très abondant sur Terre, présent uniquement sous la forme de « ionique de chlorure » : pour être stable, un atome de chlore a besoin de huit électrons. Or, il n’en n’a que sept. Il s’associe donc toujours à une autre substance pour avoir ses huit électrons.

Ceci explique que ce que l’on appelle du terme générique de chlore, ce qui est en réalité, du chlorure de « quelque chose », sodium, potassium ou calcium. Le chlorure de sodium est le sel des océans, mais le liquide intercellulaire du corps humain : si vous souffrez de déshydratation sévère, ce n’est évidemment pas du chlore, mais du chlorure de sodium que l’on vous injecte dans les veines.

Pour tout savoir sur le chlore
Pour tout savoir sur le chlore

L’eau de Javel n’est pas non plus du chlore, mais de l’hypochlorite de sodium, du sel et de l’eau en plus ou moins grande quantité selon son degré de dissolution.

En revanche, les attaques chimiques perpétrées par Bachar el Assad en 2014 et 2015 dans le conflit syrien, étaient du chlore.

L’eau de Javel, l’invention parisienne de Berthollet

Après que le chimiste suédois Carl Wilhelm ait en 1774 découvert le chlore, Berthollet alors nommé directeur de la Manufacture des Gobelins, cherche un procédé un peu plus rapide que l’exposition des toiles au soleil, pour les blanchir. La lessive de Berthollet prendra le nom du village qui deviendra le XVe arrondissement de Paris.

Quant au pharmacien Labarque, il troquera le chlorure de sodium pour du chlorure de calcium, et obtiendra de qui est notre Dakin, un désinfectant des plaies.

Le chlorure, notre désinfectant quotidien

Berlingots et bidons d’eau de javel pour désinfecter les installations sanitaires domestiques, bidons un peu plus gros pour les piscines, eau potable du robinet, mais aussi textiles que nous portons, papier industriel blanchi au chlore, et béton contiennent du chlore. En effet, le chlorure de calcium accélère la prise du béton, et le rend plus résistant aux effets du gel et du dégel. .

Le chlore n’est pas sans danger

Le chlore, le meurtre de ceux qui fabriquent vos vêtements

Et si on mettait fin à l’indifférence ? Ce n’est pas demain la veille, néanmoins, il n’est pas interdit d’y penser avant d’acheter n’importe quel vêtement à pas cher : les jean’s décolorés le sont au chlore. Avant de penser qu’ils ne sont pas bons pour votre peau, songez qu’ils tuent les ouvriers qui respirent à longueur de journée et avec des protestions dérisoires, des effluves concentrées de chlore.



En piscine, des champions de l’asthme

Lorsque vous allez à la piscine, il est conseillé de porter des lunettes de natation pour protéger vos yeux. Le chlore est un irritant pour les yeux, mais aussi pour la peau, les muqueuses et les voies respiratoires.

Pour tout savoir sur ce gaz, présent presque partout
Pour tout savoir sur ce gaz, présent presque partout

A ce titre, il est symptomatique les champions de natation soient très souvent asthmatiques : remarquez, Dawn Fraser, triple championne olympique, avait choisi la natation pour combattre son asthme. Mais l’ « asthme d’effort », dû au fait de s’hyperventiler en milieu irritant confirme que la majorité des sportifs deviennent asthmatiques, et ne l’étaient pas auparavant.

L’eau du robinet et le cancer de la vessie

Le chlore prémunit l’eau du robinet des bactéries. Mais il exposerait au cancer de la vessie.

Votre santé et celle de vos enfants

Si vous tenez à désinfecter vos sanitaires à l’eau de Javel, prenez soin d’aérer les locaux concernés, afin de ne pas respirer un air confiné au chlore. Et attention si vous avez un bébé, le chlore est nocif à ses poumons.

Pour l’eau du robinet, équipez celui-ci d’un filtre à charbon. Accessoirement, cela évite que votre thé ou café ait mauvais goût.

Et si vous disiez au revoir à l’eau de Javel chez vous ? Les alternatives tout aussi économiques existent : exemple, pour désinfecter vos sanitaires, recourez à du vinaigre blanc ou au bicarbonate de soude.

(Re)découvrez le percarbonate de soude ! On en trouve désormais facilement au rayon ménage des magasins bio : pas de quoi s’en priver, il enlève la fameuse tâche sur un vêtement. Or, qui fait une tâche sur son vêtement ? Plutôt un enfant, qui porte volontiers qu’un adulte, ses mains à la bouche, après avoir touché son tee-shirt.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous recommande ces autres articles :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer