Alimentation

Le sel : un or blanc qui n’a pas que des défauts

Le sel contient principalement du chlorure de sodium. Si le sel est indispensable à l’équilibre alimentaire, il peut cependant être néfaste s’il n’est pas consommé avec modération. C’est aussi un aliment phare de la cuisine. Il est également considéré comme un or blanc dont l’histoire est très riche.

Dans cet article, voyons plus en détails les secrets du sel.

Quelques mots sur l’histoire de ce petit grain blanc

Le sel est connu depuis la Préhistoire comme un condiment idéal pour la conservation des aliments et pour l’assaisonnement. Il fut également utilisé dans différents rites religieux : chez les Romains, les Hébreux ou encore les Grecs. Mais le sel fut également l’objet d’un important commerce et il représenta un important moyen d’échange comme en Europe ou en Chine dont l’étymologie des mots « sel » et « salaire » se rapproche.

En France, ce condiment fut extrait des marais salants des littoraux méditerranéens et atlantiques, et ce, peut-être depuis la Préhistoire.

Du fait de ses pouvoirs de conservation des aliments, il est vite devenu indispensable pour les familles.

Comment est extrait le sel ?

Avant d’être utilisé en cuisine, le sel (de mer) passe par plusieurs phases de production. La première est lorsque l’eau salée est exposée au soleil sur un terrain plat nommé œillet.

Dès la bonne concentration atteinte (entre 250 et 260 g/litre), le sel cristallise et le paludier entre en action : avec un las, il le décolle de l’œillet avant de le récolter. Une fois récolté, le sel passe par différentes phases avant sa commercialisation : lavage, centrifugation, broyage, séchage, sélection, conditionnement et mise en vente.

De son extraction à sa mise en vente : toutes les étapes
De son extraction à sa mise en vente : toutes les étapes

Les valeurs nutritionnelles de cet or blanc

Voici les informations nutritionnelles retrouvées dans 100 g :

Du côté des calories, 100 g en contiennent 0.



Ses bienfaits sur la santé

Si le sel est consommé avec modération, celui-ci a de réels effets positifs sur la santé. Il est notamment bénéfique pour prévenir l’apparition de problèmes liés à la thyroïde. Du fait de la présence de magnésium, le sel est aussi efficace pour lutter contre les spasmes musculaires. Ce nutriment agit également sur la bonne humeur et joue un rôle important sur les défenses immunitaires.

Aussi, du fait de sa forte teneur en oligo-éléments, le sel permet également de :

  • Soulager les rhumatismes.
  • Agir sur les problèmes de la circulation.
  • Favoriser la reminéralisation.

Ce condiment peut aussi être consommé pour soigner certains maux : il peut être utilisé en gargarismes pour traiter les inflammations de la bouche et les infections de la gorge. Il aide aussi à nettoyer les plaies.

En cas de rhume, de sinusite ou d’angine, le sel est intéressant pour dégager les voies respiratoires.

Ses atouts sur la santé
Ses atouts sur la santé

Enfin, le sel a aussi des atouts beauté : il est bénéfique pour nettoyer la peau sans l’agresser, pour aider les muscles à se relâcher et pour les gommages.

Les contre-indications à sa consommation

En cas de surconsommation de sel (plus de 12 g/jour), il peut avoir des effets néfastes sur la santé. Il peut être responsable de maladies cardiovasculaires et d’une hausse de la pression artérielle. Une surconsommation peut également augmenter les risques d’ostéoporose.

Nos idées de recettes végétariennes

Courgettes farcies à la ricotta

Pour ses courgettes farcies, les ingrédients sont :

Préparation. Commencez par éplucher et par émincer les oignons. Les faire revenir dans l’huile d’olive pendant 10 minutes sur feu doux tout en remuant.

Préchauffez votre four sur 170°C et dans un récipient, mélangez les oignons, la ricotta, le miel, les pignons et les œufs. Salez et poivrez.

Lavez ensuite les courgettes, coupez-les en deux (sur la longueur), enlevez la chair et ajoutez le mélange à base de ricotta.

Dans un plat à gratin, mettez un peu d’huile d’olive et déposez les courgettes. Ajoutez l’eau et mettez au four 35 minutes.

Carpaccio radis – betterave

Pour ce carpaccio croquant, les ingrédients nécessaires sont :

Préparation. En premier, pressez le citron. Pelez et coupez les betteraves avec la mandoline et déposez-les dans les assiettes.

Lavez les radis, retirez les fanes et coupez ces légumes en rondelles. Versez un peu d’huile de noix et du jus de citron.

Dans une poêle, faites-les chauffer sans matière grasse et faites torréfier les graines de tournesol.

Déposez-les sur les betteraves, salez et poivrez.

Lavez le cerfeuil, séchez-le et effeuillez-le. Mettez-le sur les légumes. Mettez au frais et dégustez.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi :

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer