Bien-être et santé

Découvrez tous les bienfaits et vertus du Chlorure de magnésium ou nigari

Il nous vient tout droit de la mer : le nigari est la forme la plus pure du chlorure de magnésium… à ne pas précisément confondre avec le chlorure de sodium.

Qu’est-ce que c’est et sa composition

Le nigari est composé à 97% de chlorure de magnésium et les 3% restants d’oligo-éléments essentiels pour l’organisme.

C’est la forme naturelle la plus riche en magnésium et son coût est inférieur à celui des compléments alimentaires disponibles sur le marché.

Chlorure de magnésium – nigari : bienfaits et vertus

Ce chlorure de magnésium est cet oligo-élement très répandu à l’état naturel et pour cause : le nigari est du sel marin non raffiné.

  • Le plus naturel, le plus riche et le plus répandu des chlorures de magnésium est ainsi idéal pour lutter contre l’une de nos carences les plus communes.

En effet, la fatigue traduit bien souvent une carence en chlorure de magnésium :

  • elle affaiblit notre système immunitaire et agit sur notre système nerveux.

Notre alimentation moderne trop riche en sel raffiné – en chlorure de sodium – ne pourvoit pas toujours aux besoins quotidiens de 400 mg de magnésium de l’organisme.

Fatigue, stress, anxiété, insomnies, et même chute de moral en sont les principaux symptômes :

  • notre médecin nous prescrit-il alors une cure de chlorure de magnésium.

Mais pas toujours du nigari…

A LIRE: Remède naturel contre la fatigue

  • Bon marché, le nigari s’utilise aisément en cure préventive – 20 g dilués dans un litre d’eau – contre la fatigue, mais aussi les crampes et courbatures, elles-mêmes signes de carence en sels minéraux.
  • Il aide à fixer le calcium.

Et parce qu’il a gardé toutes ses propriétés nutritionnelles, ce chlorure de magnésium marin s’avère très efficace contre le stress, mais aussi, les céphalées, les maux de gorge et même les angines.



Son pouvoir antibactérien en fait l’allié de la peau, dont il soulage les inflammations, l’eczéma et même en onguent, le psoriasis.

Bien des affections sont le symptôme d’une carence en chlorure de magnésium.

Production de Nigari

Il est préparé en recueillant l’eau de mer et en la laissant s’évaporer, en l’exposant à la lumière du soleil et à la chaleur.

Lorsque l’eau de mer ou l’eau salée s’est évaporée, le sulfate de calcium (aussi connu sous le nom de gypse, qui est utilisé dans le ciment et est connu pour causer des calculs rénaux) commence à cristalliser et est ensuite enlevé.

Lorsque le volume d’eau de mer a été réduit à moins d’un dixième, le chlorure de sodium (sel de table) commence également à se cristalliser et est éliminé.

Enfin, commence la cristallisation du sulfate de magnésium, du chlorure de magnésium, du chlorure de potassium et d’autres oligominéraux qui commencent à former des cristaux et forment Nigari.

En cuisine or pour les plantes

Mais le Chlorure de magnésium – nigari ne stimule pas seulement notre système immunitaire :

  • dilué dans de l’eau, il est un excellent engrais naturel pour les plantes.

Quant aux Japonais, fins connaisseurs des aliments de la mer, ils l’utilisent de longue date dans la préparation du tofu, issu du lait de soja.

Le Chlorure de magnésium est écologique et…logique.

Présent en grande quantité, il est l’occasion de se rappeler que la vie vient de la mer :

  • en témoignent, chez l’être humain, la glande thyroïde ou encore la composition sanguine au goût salé.

Il est logique de préférer ce « sel de la mer », pour pallier les carences en cet oligo-élément.

Où acheter le Nigari ?

Le nigari se trouve facilement dans les magasins spécialisés en alimentation biologique, dans les herboristeries ou dans les magasins ethniques. On le trouve sous forme de poudre, de petits cristaux ou même sous forme liquide.

Il est important d’acheter le nigari lorsqu’il est explicitement indiqué qu’il est produit par séchage au soleil. Car sinon d’autres méthodes moins naturelles auraient pu être utilisées.

Autres recommandations

La Rédaction de Toutvert vous conseille aussi:

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer