Fabriquez son désherbant naturel avec de l’eau, du sel et du vinaigre

Voici la recette pour fabriquer un désherbant naturel respectueux de l’environnement

By Rose Lavigne

Eau, vinaigre, sel : fabriquez son désherbant naturel !

Les mauvaises herbes vous embêtent ? Si c’est le cas, voici quelques conseils utiles pour fabriquer son désherbant naturel respectueux de l’environnement.

Pour se débarrasser des mauvaises herbes, on utilise trop souvent des pesticides industriels dangereux pour l’environnement et la santé.

Des chemins avec de l’herbe qui pousse sur les bords, des joints de tuiles avec ce vert qui se manifeste sans contrôle, du gravier avec des taches vertes, ce sont les cas dans lesquels coule votre maison bien-aimée… Si oui, alors vous êtes enfin venu au bon endroit.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des remèdes naturels que vous pouvez fabriquer à partir d’ingrédients à disposition dans vos placards pour obtenir un désherbant naturel aussi efficace que les produits chimiques.

Il existe plusieurs méthodes naturelles qui peuvent être utilisées pour désherber une zone sans recourir aux produits chimiques.

Voici quelques-unes des options les plus couramment utilisées :

  • Paillis : utilisez des matières organiques telles que les feuilles mortes, les aiguilles de pin, les tontes de gazon, les coquilles d’œufs écrasées, etc. pour recouvrir le sol et empêcher les mauvaises herbes de pousser.
  • Pelle à dents : enlevez les mauvaises herbes à la main en les arrachant à la racine avec une pelle à dents. Cette méthode est plus efficace lorsque les mauvaises herbes sont encore jeunes et ont des racines peu profondes.
  • Brouillard de vinaigre : utilisez un vaporisateur pour vaporiser un mélange de vinaigre blanc et d’eau (1 partie de vinaigre pour 3 parties d’eau) sur les mauvaises herbes. Le vinaigre agit comme un désherbant en brûlant les feuilles des plantes indésirables.
  • Huile de cade :  un désherbant naturel qui peut être utilisé pour tuer les mauvaises herbes. Utilisez un vaporisateur pour vaporiser l’huile directement sur les plantes indésirables.
  • Infusion de plantes : certaines plantes ont des propriétés désherbantes naturelles, comme le thym, le romarin, la camomille, l’ortie et le tilleul, il est possible de faire une infusion de ces plantes et de les utiliser pour arroser les plantes indésirables.
Eau, vinaigre, sel : fabriquez son désherbant naturel !
Que ce soit pour votre pelouse ou un potager, vous aurez seulement besoin d’eau, de vinaigre blanc et de gros sel …

Désherbant naturel: premier conseil

N’oublions pas que le désherbant le plus respectueux de l’environnement reste encore le désherbant manuel.

Comme vous le savez très bien, en plus de l’utilisation d’un désherbant naturel, nous devons d’abord désherber manuellement pour nettoyer le site que vous avez l’intention de libérer des mauvaises herbes.

De cette façon, vous pouvez utiliser votre désherbant efficacement en maximisant l’action des produits naturels qu’il contient.

Pour cela, enlevez les mauvaises herbes à la main avec toute la racine une fois que celles-ci ont germé et poussé.

Désherbant naturel fait maison : préparation.

  • Mélangez 1 litre de vinaigre blanc (de préférence concentré à 14 °) avec 1/2 litre d’eau dans un bol.
  • Appliquez en plein soleil avec un pulvérisateur de jardin, en mouillant bien le feuillage.
  • A titre indicatif, 1 litre de vinaigre traite de 7 à 10 m².
  • Vous aurez besoin d’une seconde application le lendemain pour éliminer les parties encore vertes.

Après une semaine, vous devriez voir les premiers résultats : l’amarante, le cirso, ou les mauvaises herbes plus courantes devraient disparaître progressivement.

Vous pouvez aussi déposer du gros sel au pied de mauvaises herbes.

Attention toutefois à ne pas empiéter sur les autres plantes et à utiliser le mélange avec parcimonie.

En effet, si le sel est efficace comme désherbant naturel, il tue aussi la micro-biodiversité.

 La vinaigre

Pour la préparation du vinaigre, il vous faudra deux litres de vin de bonne qualité (il doit contenir peu de sulfites) à conserver pendant un mois dans une bonbonne à petite ouverture.

  • La mère de vinaigre, au départ une pellicule fine et translucide, s’épaissit petit à petit pour ressembler à une masse visqueuse constituée par la prolifération des ferments acétiques.
  • Cette matière souche, sorte de moisissure, agira comme catalyseur dans le processus de formation du vinaigre.
  • Le vinaigrier doit être tenu dans un endroit sec et à une température d’au moins 20°C.
  • Faites respirer votre vinaigre en soulevant le bouchon du vinaigrier de temps à autre.

Autres méthodes de fabrication d’un herbicide naturel

  1. Une autre méthode, utilisée depuis l’antiquité, consiste à utiliser du sel, en l’épandant directement sur les mauvaises herbes, avant et après les avoir arrosées d’eau bouillante.Le sel peut également être pulvérisé de manière plus ciblée avec un pulvérisateur en créant une solution composée de 500 ml d’eau et 120 ml de sel.
  2. L’eau bouillante des œufs est un autre herbicide naturel qui peut être produit simplement et gratuitement : après avoir égoutté les œufs, il suffit de verser l’eau encore bouillante sur les mauvaises herbes à éradiquer.
  3. Le gin (vous pouvez trouver des bouteilles d’un litre de mauvaise qualité à un prix abordable) mélangé avec le jus de 2 citrons est un autre herbicide naturel puissant que vous pouvez facilement créer et pulvériser sur les mauvaises herbes.
  4. Les brûleurs à gaz sont une autre option pour l’éradication immédiate, naturelle et sélective des mauvaises herbes.

Désherbant naturel contre le chiendent

Vous avez probablement entendu parler de le chiendent, l’une des des mauvaises herbes les plus difficiles à éradiquer.

Malheureusement, l’élimination de ce type de plante est très complexe et il faut souvent effectuer de véritables actions manuelles en plus d’utiliser des herbicides pour éradiquer les racines.

chiendent

Je tiens à vous informer qu’il n’est pas recommandé d’utiliser un herbicide naturel pour éliminer le chiendent parce que c’est un produit utilisé principalement pour l’élimination des mauvaises herbes à feuilles larges.

Malheureusement, pour éliminer le chiendent, il est nécessaire d’utiliser un herbicide contenant des composants chimiques.

Désherbant naturel pour ronces

Les ronces sont une autre mauvaise herbe qui limite la croissance des plantes qui vous intéressent, pour pouvoir les éliminer il existe plusieurs méthodes dont l’utilisation d’herbicides naturels.

Le conseil que je vous donne est d’utiliser un litre d’eau chaude, 250 ml de vinaigre blanc et 100 grammes de sel, en remuant jusqu’à dissolution de ce dernier.

Une fois le mélange obtenu, vous devez le pulvériser à la base et sur les zones inférieures des ronces.

Si vous voulez avoir un effet plus immédiat que des ronces complètement sèches, je vous recommande d’ajouter au mélange précédent de savon à vaisselle, d’alcool et de savon, vous verrez que dans quelques semaines, les ronces seront sorties 😉

Dernier conseil

Pour pulvériser le désherbant que vous venez de préparer, nous vous recommandons d’utiliser un pulvérisateur à pression que vous pouvez trouver dans tous les ateliers de jardinage.

Il est important de noter que lorsque l’on utilise des méthodes naturelles pour désherber, il faut être patient car elles ont généralement besoin de plusieurs applications pour être efficaces, et il est également important de respecter les doses conseillées.

Ces méthodes peuvent avoir des conséquences sur les plantes environnantes, il est donc important de bien viser les plantes indésirables.

Livres et outils conseillés

Et maintenant voici quelques livres sur le jardinage recommandé mais aussi quelques kits pour commencer.
Mon potager mois par mois: Tout pour réussir ses fruits & légumes
Prix mis à jour le 29-05-2024 à 8:11 PM.
Je démarre mon potager bio
Prix mis à jour le 29-05-2024 à 8:11 PM.

Plus de conseils pour votre jardin

Voici quelques conseils pratiques à lire.

17 réflexions au sujet de “Fabriquez son désherbant naturel avec de l’eau, du sel et du vinaigre”

  1. Bonjour,

    Concernant votre recette pour fabriquer une mère à vinaigre, est-il possible de remplacer le vin par du cidre, pour faire du vinaigre de cidre.

    Merci de votre réponse et bonne journée.

    Myriam

    Répondre
  2. C’est stupide: on doute que les micro-organismes (6 milliards dans une poignée de terre …) apprécient cette mixture à base de sel !

    Répondre
  3. mais non c’est pas stupide, on ne désherbe pas dans la terre mais sur un sol souple d’une aire de jeux pour enfant par exemple

    Répondre
    • D’autant que la prêle cité comme  » mauvaise  » herbe, est une excellente plante pour faire du purin, qu’il serait donc dommage d’anéantir.

      Répondre
  4. Bonsoir,
    J’ai moi aussi une super recette écolo que je tiens d’un copain garagiste. L’aspect écolo tient dans le fait que rien ne repoussera dans les 3 ans. Voilà la recette : mélangez dans un récipient de l’huile de vidange, du gasoil et du liquide de refroidissement, pulvérisez avec un masque et des gants.
    voilà plus d’herbes folles.
    Pour vous servir,
    Dominique

    Répondre
  5. Quel écolo a pu inventer une telle recette !?????
    « Tout vert » … Pour que plus rien ne pousse ni vive
    Publierez vous mon post plus que le dernier ???

    Répondre
  6. Bonjour. Maison au sud de Montréal. Fondations toutes neuves protégées par une bande d’un mètre de gravier. Plein d’herbes y poussent chaque été. Si pas de Round-up, pas de sel & vinaigre… quoi ? Problèmes aux jambes, donc la binette, pas pour moi !

    Répondre
    • J’aurai tendance à dire de faire appel à un ami?! Un(e) jeune voisin(ne) qui voudrait se faire de l’argent de poche…
      Et puis les fondations neuves vont pas se faire agresser par des plantes.
      Sinon: Glyphosate, si les agriculteur n’utilisent pas ce mélange sel, vinaigre sur leurs parcelle c’est que le glyphosate se dégrade vite contrairement au sel qui se concentre, pollue les nappes d’eau, empêche toutes plantes de repousser (sauf la salicorne ^_^ ).
      C’est pas parce que c’est estampillé « Naturel » que l’usage est bon.

      Répondre
  7. Bof bof,
    Le vinaigre va faire radicalement changer le PH du sol et le sel va le stériliser. Honnêtement de l’antiherbe du magasin sera plus « écolo » que cette mixture. C’est pas parce que c’est naturel que c’est bon pour la nature

    Répondre
  8. Le sel en hiver, il y en plein les routes en France pour que l’on puisse conduire en hiver alors que tout repousse au printemps sur les bas-cotés des routes. donc, ne nous énervons pas sur le sel.

    Répondre
  9. Sinon verser de l’eau bouillante sur les feuilles des « mauvaises herbes » le choc thermique fera son effet. L’eau de cuisson des légumes ira très bien.

    Répondre

Laisser un commentaire