Fabriquez son désherbant naturel avec de l’eau, du sel et du vinaigre

Les mauvaises herbes vous embêtent ? Si c’est le cas, voici quelques conseils utiles pour fabriquer son désherbant naturel respectueux de l’environnement.

Désherbant naturel : pour se débarrasser des mauvaises herbes, on utilise trop souvent des pesticides industriels dangereux pour l’environnement et la santé.


La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des remèdes naturels que vous pouvez fabriquer à partir d’ingrédients à disposition dans vos placards pour obtenir un désherbant naturel aussi efficace que les produits chimiques.

Que ce soit pour votre pelouse ou un potager, vous aurez seulement besoin d’eau, de vinaigre blanc et de gros sel …

désherbant naturel
Eau, vinaigre, sel : fabriquez son désherbant naturel !

Désherbant naturel fait maison : préparation.

  • Mélangez 1 litre de vinaigre blanc (de préférence concentré à 14 °) avec 1/2 litre d’eau dans un bol.
  • Appliquez en plein soleil avec un pulvérisateur de jardin, en mouillant bien le feuillage.
  • A titre indicatif, 1 litre de vinaigre traite de 7 à 10 m².
  • Vous aurez besoin d’une seconde application le lendemain pour éliminer les parties encore vertes.

Après une semaine, vous devriez voir les premiers résultats : l’amarante, le cirso, ou les mauvaises herbes plus courantes devraient disparaître progressivement.




Vous pouvez aussi déposer du gros sel au pied de mauvaises herbes.

EN COMPLÉMENT : 10 façons de traiter les mauvaises herbes naturellement

Attention toutefois à ne pas empiéter sur les autres plantes et à utiliser le mélange avec parcimonie.

En effet, si le sel est efficace comme désherbant naturel, il tue aussi la micro-biodiversité.




désherbant naturel
Eau, vinaigre, sel : fabriquez son désherbant naturel !

Désherbant naturel fait maison : la vinaigre

Pour la préparation du vinaigre, il vous faudra deux litres de vin de bonne qualité (il doit contenir peu de sulfites) à conserver pendant un mois dans une bonbonne à petite ouverture.

  • La mère de vinaigre, au départ une pellicule fine et translucide, s’épaissit petit à petit pour ressembler à une masse visqueuse constituée par la prolifération des ferments acétiques.
  • Cette matière souche, sorte de moisissure, agira comme catalyseur dans le processus de formation du vinaigre.
  • Le vinaigrier doit être tenu dans un endroit sec et à une température d’au moins 20°C.
  • Faites respirer votre vinaigre en soulevant le bouchon du vinaigrier de temps à autre.

ET AUSSI : Jardin potager : 10 remèdes naturels pour vos fruits et légumes préférées

N’oublions pas que le désherbant le plus respectueux de l’environnement reste encore le désherbant manuel.

Pour cela, enlevez les mauvaises herbes à la main avec toute la racine une fois que celles-ci ont germé et poussé.

désherbant naturel
désherbant naturel

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi:




Comments

  1. brioude says

    Bonjour,

    Concernant votre recette pour fabriquer une mère à vinaigre, est-il possible de remplacer le vin par du cidre, pour faire du vinaigre de cidre.

    Merci de votre réponse et bonne journée.

    Myriam

  2. vivi says

    mais non c’est pas stupide, on ne désherbe pas dans la terre mais sur un sol souple d’une aire de jeux pour enfant par exemple

  3. roknreaule says

    c’est honteux de voir des recettes de ce type sur un site qui s’appelle toutvert ! ne soyez pas stupides merci.

    • Hélène says

      D’autant que la prêle cité comme  » mauvaise  » herbe, est une excellente plante pour faire du purin, qu’il serait donc dommage d’anéantir.

      • ADK says

        Tout à fait d’accord. La prêle est précieuse et n’est absolument pas à classer dans les « mauvaises herbes ». Le liseron, par contre….

  4. Dominique says

    Bonsoir,
    J’ai moi aussi une super recette écolo que je tiens d’un copain garagiste. L’aspect écolo tient dans le fait que rien ne repoussera dans les 3 ans. Voilà la recette : mélangez dans un récipient de l’huile de vidange, du gasoil et du liquide de refroidissement, pulvérisez avec un masque et des gants.
    voilà plus d’herbes folles.
    Pour vous servir,
    Dominique

  5. Dominique says

    Quel écolo a pu inventer une telle recette !?????
    « Tout vert » … Pour que plus rien ne pousse ni vive
    Publierez vous mon post plus que le dernier ???

  6. Philippe Said says

    Bonjour. Maison au sud de Montréal. Fondations toutes neuves protégées par une bande d’un mètre de gravier. Plein d’herbes y poussent chaque été. Si pas de Round-up, pas de sel & vinaigre… quoi ? Problèmes aux jambes, donc la binette, pas pour moi !

  7. Jean says

    Bof bof,
    Le vinaigre va faire radicalement changer le PH du sol et le sel va le stériliser. Honnêtement de l’antiherbe du magasin sera plus « écolo » que cette mixture. C’est pas parce que c’est naturel que c’est bon pour la nature

  8. Alain says

    Le sel en hiver, il y en plein les routes en France pour que l’on puisse conduire en hiver alors que tout repousse au printemps sur les bas-cotés des routes. donc, ne nous énervons pas sur le sel.

  9. krugler says

    Sinon verser de l’eau bouillante sur les feuilles des « mauvaises herbes » le choc thermique fera son effet. L’eau de cuisson des légumes ira très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *