Maison & Jardin

Glyphosate, la molécule star de Monsanto

On entend parler du glyphosate, et plus particulièrement de ses effets sur la santé et l’environnement, depuis plusieurs années maintenant. La rédaction de Touvert vous propose de revenir sur cet herbicide connu internationalement et de faire un point sur son actualité.

Glyphosate : une définition simple

Le glyphosate est une molécule chimique de synthèse qui est utilisée pour ses propriétés herbicides (destruction des adventices, dites « mauvaises herbes »). Il s’agit d’un produit phytosanitaire qui fait partie de la famille des pesticides.

Glyphosate, quel herbicide ?

Ce produit est le désherbant le plus utilisé dans le monde. Il est utilisé en grande partie par le monde agricole mais pas seulement. Il s’est en effet démocratisé et est utilisé dans bien des domaines. On peut citer par exemple : les jardiniers particuliers, l’entretien des voies ferrées, etc.

Glyphosate : pour quelle utilisation ?

Ce produit phytosanitaire s’utilise pour la destruction des adventices. On le qualifie de total et systémique.

Total car, contrairement à un produit sélectif, il détruit toutes les plantes sans distinction. Systémique car il agit dans le temps. A la différence des autres produits qui restent à la surface des plantes, ce produit chimique pénètre les tissus végétaux des feuilles aux racines.

Glyphosate : vers une interdiction ?

Depuis le 1er janvier 2017, les établissements/personnes publics.ques n’ont plus le droit d’utiliser (ou même de faire utiliser) des produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces accessibles au public. C’est le cas des voiries, des espaces verts ou forêts, etc.

Cette interdiction s’étend depuis le 1er janvier 2019 aux particuliers. Les particuliers ne peuvent en effet plus utiliser ou détenir de produits phytosanitaires.

Dangers pour la santé

Les dangers du glyphosate pour la santé sont encore assez méconnus, mais très fortement pressentis.

Glyphosate et cancer

Le centre international de recherche sur le cancer (Circ) a classé cette substance chimique comme « cancérogène probable pour l’homme » en 2015.



Glyphosate et maladie

Les effets de ce produit sur la santé divisent la communauté scientifique. Il est soupçonné d’être un perturbateur endocrinien, d’avoir des effets sur le système hormonal, d’entraver le fonctionnement du foie ou encore d’être lié à des maladies rénales.

Glyphosate dans les urines

La « campagne glyphosate » regroupe des citoyens qui pratiquent des analyses d’urine en France pour rechercher des traces de ce produit chimique. Jusqu’à présent, 100%  des analyses ont été positives. Ce qui prouve la présence de ce pesticide dans notre organisme.

Pour en savoir plus sur cette mobilisation, cliquez sur ce lien.

Les dangers pour la biodiversité

Tous les animaux, plantes, insectes et micro-organismes interagissent et dépendent les uns des autres pour leur survie. Le fait que le glyphosate soit un produit phytosanitaire total et systémique (cf. explications ci-dessus) peut donc chambouler les interactions entre les organismes et provoquer une perte ou un appauvrissement de biodiversité.

Glyphosate et abeilles

L’effet de cette substance sur les abeilles reste incertain. Néanmoins, il pourrait être à l’origine d’un appauvrissement du microbiote intestinal des abeilles. Elles seraient par conséquent plus fragiles face aux attaques bactériennes et aux infections.

Glyphosate et Monsanto

Monsanto (rachetée en 2016 par la société allemande Bayer) est une multinationale américaine qui est spécialisée dans les biotechnologies agricoles.

Le Roundup(c), dont le principe actif est le glyphosate, a été breveté, fabriqué et commercialisé par Monsanto à partir de 1974. Depuis 2000, d’autres entreprises en fabriquent puisque son brevet est passé dans le domaine public.

Glyphosate, les alternatives naturelles

La façon la plus naturelle de désherber votre jardin sera bien sûr de se retrousser les manches et d’arracher vos adventices : une griffe et / ou une binette seront vos alliées !

Si cette perspective ne vous réjouit guère, vous pouvez également concocter un désherbant maison avec du vinaigre blanc par exemple.

Enfin, vous pouvez vous retourner vers les magasins spécialisés qui pourront vous proposer des désherbants biologiques.

Pour en savoir plus

Cet article vous a intéressé ? La rédaction de Toutvert vous recommande également:

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer