Bien-être et santé

Reishi ou ganoderma : le roi de la longévité

Le Reishi contient plus de 200 principes actifs et il est anti-inflammatoire, anti-oxydant et adaptogène. Non ce n’est pas la dernière découverte des laboratoires pharmaceutiques mais un champignon connu depuis des millénaires en Asie: le reishi, aussi appelé ganoderma.

Les origines du reishi

La médecine traditionnelle du pays du Soleil Levant et de l’Empire du Milieu réservait ce champignon médicinal à leurs dynasties.

Le reishi élevaient cet élixir de longue vie au même rang que le ginseng et le cordyceps, ce dernier né de la fusion d’une chenille et d’un champignon. La meilleure utilisation étant l’association des trois !

Un concentré de principes actifs

Par tradition, l’Asie a toujours privilégié la prévention. Les médecines traditionnelles asiatiques s’attachent à préserver l’ensemble de l’équilibre du corps, et se basent sur des observations millénaires.

En Chine comme au Japon, le reishi (ganoderma lucidum), autrefois rare, est désormais cultivé.

Avant même d’apposer un nom dessus, ses vertus anti-oxydantes, anti-inflammatoires et adaptogènes avaient été éprouvées.

Autrement-dit le reishi (appelé aussi élixir de vie, Aka-shiba, Ling Zhi en Chine) lutte contre nos maladies chroniques occidentales, qui réduisent l’espérance de vie.

Le reishi (ganoderma), le champignon de la longévité
Le reishi (ganoderma), le champignon de la longévité

Et de fait, le ganoderma a des principes actifs (ou propriétés thérapeutiques, agissant ainsi comme un médicament, à la différence qu’elles ne sont pas chimiques) au nombre de 200 et pour une grande part anti-oxydantes.

Solgar Reishi Shiitaké Maitaké 50 Gélules
Prix conseillé  EUR 30,30
Prix  EUR 30,30
Économisez  N/A


En d’autres termes, le reishi est un puissant concentré naturel de principes actifs contre le développement des déséquilibres qui provoquent :

  • cancer
  • diabète
  • arthrite
  • hypertension
  • cholestérol

Non seulement, il prévient ces dégénérescences, mais il stimule le développement de cellules saines, grâce aux triterpènes et polysaccharides qu’il contient également.

En outre, il nettoie foie et poumons (il est excellent en cas de bronchite ou pharyngite).

Mais, c’est réellement le fait qu’il « entretient » l’ensemble de l’organisme en bonne santé, qui est pris en compte aujourd’hui : d’autant que le reishi s’avère un excellent « adaptogène ».

Il aide l’organisme à s’adapter à son environnement.

Comment le consommer?

Les nippons font volontiers des cures de ganoderma sous forme d’infusion. En Europe, le reishi se présente sous la forme de compléments alimentaires, capsules ou gélules.

Une cure est bienvenue en cas de fatigue, quelle qu’en soit la cause, à raison de quelques grammes par jour (ne pas dépasser 10 grammes, le principe « nettoyant » pouvant avoir des effets indésirables) et en observant une pause d’une semaine toutes les trois semaines, afin de ne pas créer de phénomène d’accoutumance.

Attention : en cas de traitement anticoagulant ou contre l’hyper-tension, en parler à son médecin, et s’abstenir en cas de grossesse.

Un champignon plein d’espoir

De premières études cliniques ont permis d’observer des résultats encourageants. Des patients atteints de cancer ont montré une plus forte capacité de récupération face aux traitements, grâce à une meilleure réponse de leur système immunitaire.

Par ailleurs, le ganoderma agit, de toute évidence, sur la réduction des transaminases (les témoins de lésions cellulaires) dans les cas d’hépatite B.

Enfin, résultat des plus prometteurs, le reishi contient un composant proche de la cortisone, sans les effets secondaires de celle-ci et, selon les premiers tests, agissant sur les maladies inflammatoires, dont fait partie la maladie d’Alzheimer.

D’autres conseils à lire.

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer