Le serpolet, une plante antiseptique des voies respiratoires

By Pascale

Le thym recense plus de trois cents espèces. Elles ont toutes en commun leur richesse en huiles essentielles (le thymol est un excellent bactéricide).

Parmi ces essences aromatiques, le thym serpolet tapisse de ses petites fleurs bleutées les altitudes ensoleillées et tient une place de premier ordre dans nos pharmacies naturelles ! Découvrez ses bienfaits et ses applications en phytothérapie, en cuisine et en cosmétique.

La plante du serpolet

C’est au mois d’octobre, que le thym serpolet (Thymus serpylum) produit ses fruits, après une longue floraison estivale.

Ainsi parfume-t-il les prés et pâturages de montagne, mais aussi les dunes, de son arôme certes moins dense mais aussi plus citronnée que son cousin, le thym commun de la garrigue.

Thym serpolet : l’allié de la sphère ORL

C’est une plante mellifère, en effet les petites touffes que forment le thym serpolet sont très prisées des abeilles qui en font un excellent miel.

Si ces insectes s’en délectent, ce thym est pour nous aussi un produit de choix : à partir d’octobre, justement, cette huile en inhalation soulage rhumes et rhinites.

Mal aux dents ? En bain de bouche, il soulage quenottes et gencives. Et ainsi en est-il également d’une gorge irritée.

thym serpolet

Comment profiter de ses vertus ?

En effet, il est un très bon antiseptique des voies respiratoires : gargarismes, bains de bouche, inhalation s’effectuent à l’aide d’une infusion de serpolet.

Pour la gorge, le sirop est parfait : faites bouillir trois poignées de thym dans de l’eau, laissez infuser hors du feu, filtrez, puis faites à nouveau chauffer avec du sucre, cette fois-ci.

Toujours en usage interne, infusions ou sirop agissent sur les rhumatismes, les douleurs gastriques, mais aussi le foie.

Cette plante aromatique est, de toute façon, très bonne pour la digestion: elle nettoie l’appareil digestif et soulage ce que l’on appelle le « météorisme », autrement-dit les ballonnements.

D’ailleurs, le thym serpolet ne souffrant d’aucune contre-indication, est très efficace contre la constipation du nourrisson. Enfin, pourquoi se priver d’un bain relaxant au serpolet ?

Au choix, quelques gouttes d’huile essentielle dans la baignoire, à moins que vous préfériez opter pour le « do it yourself » : comptez alors 100 grammes de cette plante pour deux litres d’eau.

Lisez les fiches d’autres herbes aromatiques :

Laisser un commentaire