L’hypertension artérielle, responsable d’un infarctus et d’un AVC sur deux

By Pascale

Hypertension artérielle : attention à votre mode de vie

L’hypertension artérielle est la maladie cardiovasculaire la plus répandue au monde : un adulte sur trois en souffre. Elle est la première cause de décès par maladie cardiovasculaire ou par accident vasculaire cérébral.

Les causes : en ligne de mire, le mode de vie

En France, 14 millions de personnes (sur 50 millions d’adultes) souffrent d’hypertension artérielle, dont près d’un tiers l’ignorent. Un mal d’abord silencieux, en certains cas dû à l’hérédité, mais qui le plus souvent s’installe avec le mode de vie : alimentation, tabac, sédentarité ayant un effet cumulatif avec l’âge.

Définition : qu’est ce que l’hypertension et la pression artérielle ?

L’hypertension artérielle est une pression du sang dans les artères anormalement élevée, et ce de façon chronique. La pression artérielle normale est inférieure à 14/9 ou 140/09 mmHg (millimètre de mercure, mesure de la pression en l’occurrence du sang, indexée sur la pression atmosphérique).

La mesure de la pression artérielle permet de connaître la puissance de débit sanguin du cœur et la souplesse des artères :

  • La pression artérielle systolique qui est la tension maximale du sang dans les artères lors de la contraction du myocarde, permet de mesurer le débit sanguin. Elle ne doit pas dépasser les 140 mm de mercure.
  • La pression artérielle diastolique lors du relâchement du cœur entre deux pulsations mesure la souplesse : elle ne doit pas dépasser les 90 mmHg.

L’hypertension artérielle, le lit du cholestérol

L’hypertension artérielle fait travailler le cœur et les artères de façon excessive. Cette tension excessive dégrade celles-ci. Elles se durcissent et épaississent. La paroi interne qui est directement en contact avec le sang (l’endothélium) se dégrade aussi.

Or, une artère dégradée est le lit parfait du mauvais cholestérol. L’excès de mauvais cholestérol s’accumule dans les artères sous forme de plaque appelée athérome. Elle s’accumule d’autant dans une artère dégradée.

Des conséquences graves : crise cardiaque, cerveau, reins, vision

L’athérome obstrue une des deux artères coronaires qui vascularise le cœur : c’est la crise cardiaque, où le myocarde est partiellement détruit par privation de l’oxygène apporté par le sang ; ou bien c’est l’angine de poitrine, sans destruction du  myocarde.

Hypertension artérielle : attention à votre mode de vie
Hypertension artérielle : attention à votre mode de vie

Mais c’est aussi l’attaque cérébrale, par obstruction ou rupture d’un vaisseau. Ou encore l’artérite des membres inférieurs, invalidante pour la locomotion.

L’hypertension artérielle affecte également le rein : en France, deux millions de personnes souffrent d’insuffisance rénale chronique, conséquence d’une mauvaise vascularisation du rein.

Enfin, l’hypertension artérielle touche la vue : la dégradation des vaisseaux sanguins provoquent des problèmes sur la rétine.

En somme, l’hypertension artérielle affecte l’ensemble de l’organisme, à commencer par les organes vitaux.

Le stress, aucune influence sur l’hypertension artérielle

Lorsque l’on stresse, le cœur s’accélère. Cette sensation d’être tendu n’a pourtant aucune influence avec l’hypertension artérielle : une fois le stress passé, la tension artérielle revient à la normale.

L’hypertension étant une maladie des artères, vous pouvez passer votre vie dans un transat, vous resterez hypertendu. Le stress n’engendre pas l’hypertension artérielle. Hélas, le fait d’être relax n’est d’aucun effet, si l’on en souffre.

Un traitement naturel ?

Adoptez un mode de vie sain ! Si vous souffrez d’hypertension artérielle légère, c’est le moment ou jamais d’adopter de saines habitudes : stop le tabac, réduisez fortement l’alcool, oubliez le sel, et faites un peu d’exercice.

Hypertension artérielle : attention à votre mode de vie
Hypertension artérielle : attention à votre mode de vie

Optez pour une alimentation pauvre en graisse et ne négligez pas un bon apport en calcium. Et faites suivre votre tension par votre médecin.

Si vous souffrez d’une hypertension avérée, là, vous n’échappez pas au traitement médical. Ce qui n’empêche pas un mode de vie plus approprié. Cela n’est peut-être pas facile, mais l’enjeu en vaut la chandelle.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous suggère ces autres articles sur la santé :

Laisser un commentaire