ActualitéfeaturedTransports

Voiture électrique : le guide complet des modèles avec leur prix

Le temps de l’hégémonie de la voiture électrique n’est peut-être pas encore venu, mais l’avenir s’annonce très prometteur pour ces véhicules. Toutvert s’intéresse à cette thématique et vous propose un décryptage basé sur un guide complet des voitures électriques avec les modèles déjà commercialisés et ceux qui paraîtront au cours de l’année : caractéristiques techniques, nouveautés, prix.

Le récent scandale qui a touché les véhicules diesel, dont certains constructeurs avaient maquillé les tests de pollution, a révélé des taux de pollution bien au-delà de ce qui est légalement autorisé. Ce « dieselgate » semble avoir contribué à une prise de conscience et les ventes de véhicules électriques sont en hausse. Les consommateurs adeptes de l’écomobilité sont en recherche de solutions propres pour leurs déplacements.

Cependant, les alternatives écologiques doivent faire face à de nombreux freins : les prix souvent élevés, peu d’infrastructures adaptées (comme les bornes de rechargement pour les véhicules électriques), temps de charge long.

Pourtant, les études menées sur ce sujet tendent à montrer que les véhicules électriques tiennent une place de plus en plus importante sur le marché automobile. Selon une étude faite par Bloomberg, 2022 sera l’année de rupture, celle où le prix de vente des véhicules électriques sera équivalent à celui des véhicules à combustion. La vente de véhicules électriques ira en augmentant jusqu’à atteindre 35% des ventes en 2040. Cette estimation se base sur de meilleures performances en termes d’autonomie notamment et des coûts de production plus faibles. Mais la réalité est pour le moment différente.

La part des véhicules électriques est encore mineure en France, ainsi que dans d’autres pays d’Europe comme l’Italie, mais une tendance à la hausse se dessine. Ainsi en France, ce sont 31 000 véhicules électriques qui ont été immatriculés pour la seule année 2017. Si le début de l’année 2018 a été en demi-teinte, le mois de mars a fait exploser le record avec 4214 véhicules, soit ne progression de plus de 41% par rapport à l’année précédente ! Ces chiffres sont à nuancer dans la mesure où les principaux acquéreurs sont des collectivités publiques. Mais ce nouveau mode de consommation de la mobilité s’affirme.

Entrons plus en détails dans certains aspects du marché de la voiture électrique.

Les voitures électriques les plus vendues :

En ce qui concerne les voitures électriques préférées des Français, voici le classement des modèles les plus vendus au cours de l’année 2017, établi par l’AVERE France (association nationale pour le développement de la mobilité électrique) :

  1. Renault Zoé (15 245 véhicules)
  2. Nissan Leaf (2 381)
  3. BMW i3 (1 954)
  4. Smart Fortwo ED
  5. Peugeot Ion
  6. Tesla Model S
  7. Kia Soul ED
  8. Citroën C-Zéro
  9. Tesla Model X
  10. Hyundai Ioniq

Et dans les autres pays ? Au niveau mondial, on constate des similitudes. En Europe, la situation n’est pas si différente de celle de la France, avec une croissance de 38% des immatriculations électriques en 2016 et avec plus ou moins les mêmes modèles présents sur le marché. Renault Zoe a confirmé sa position de voiture électrique la plus vendue en Europe en 2017.

Classement des voitures électriques les plus vendus en 2017
Classement des voitures électriques les plus vendus en 2017


Seule, la Chine se distingue sur le marché des véhicules électriques. Les voitures électriques représentaient 3,3 % des nouvelles immatriculations en décembre 2017, avec une part de marché annuelle de plus de 2 % ! Le marché chinois a absorbé la moitié des voitures électriques vendues dans le monde en 2017 (environ 600 000 véhicules sur un peu plus de 1,2 million de véhicules électriques vendus). La Chine se distingue donc dans le bon sens ! Cependant, seuls 4 % des constructeurs sont étrangers (et la moitié de ces 4 % sont couverts par Tesla). Un marché énorme donc, mais peu accessible aux constructeurs européens.

Faisons maintenant un tour d’horizon des modèles présents sur le marché, avec en plus l’Opel Ampera-e, vue à Paris cette année, dont l’autonomie réelle est proche de 400 km et de la prochaine version de Nissan Leaf, avec une batterie de 60 kWh, qui seront commercialisées dans le courant 2018.

Voiture électrique : l’offre de Nissan

La Nissan Leaf

C’est la deuxième voiture électrique préférée des français (si l’on se réfère aux ventes de l’année 2017). Cette année, ce modèle sera amélioré et proposé avec une batterie de 60 kWh. Elle pourrait alors atteindre 250 km d’autonomie (soit 51 de plus qu’actuellement). Par exemple si l’on parcourt quotidiennement 20 km, il suffirait de la charger toutes les 2 semaines !

Mais surtout, le nouveau modèle Leaf marque une rupture avec les anciens modèles en termes de contenu technologique et de style. Ce qui surprend avec la nouvelle Leaf, c’est sa ligne et son design. Rien à voir avec les formes quelque peu anonymes et les intérieurs « négligés » des versions précédentes. Le style est raffiné et se marie bien avec un cockpit de belle facture. Tout cela s’accompagne de nouvelles technologies : tout d’abord l’e-Pedal, qui permet de gérer le rapport uniquement en modulant la pression sur la pédale, tout en relâchant automatiquement l’énergie récupérée par le système de freinage. Et puis le ProPilot, un système avancé de régulation de vitesse, avec lequel la Leaf ralentit et s’arrête seule dans les bouchons. Sa batterie est toujours de 40 kWh.

Voiture électrique : la Nissan Leaf
Voiture électrique : la Nissan Leaf

La Leaf est équipée de sièges et d’un volant chauffants et offre une climatisation économe en énergie. Elle se dit écologique parce que les finitions sont également respectueuses de l’environnement, grâce aux tissus issus de l’agriculture biologique pour l’intérieur, fabriqués à partir de canne à sucre. Le coffre est également remarquable, avec une capacité de 370 litres. La Leaf dispose de plus d’un panneau de contrôle pour tirer le meilleur parti de l’autonomie de la voiture (en temps réel, les données sont affichées sur l’énergie consommée ou régénérée, l’état de recharge, la charge restante et les zones qui peuvent être atteintes en fonction de l’autonomie restante). On note aussi le mode de conduite B, le système d’aide au stationnement, qui offre une vision à 360° et enfin un système audio ultra-compact et puissant.

Intérieur de la Nissan Leaf
Intérieur de la Nissan Leaf

Le système électronique de contrôle de stabilité détecte tout problème et, si nécessaire, ajuste la puissance du moteur ou freine pour rétablir la stabilité de la voiture. Aussi l’ESP aide à maintenir le véhicule sur sa trajectoire. Il ne faut pas négliger ses performances, garanties par un moteur électrique puissant de 80 kW et 109 cv : accélération de 0 à 100 Km/h en 11,5 secondes, vitesse maximum 145 Km/h.

Prix de la Nissan Leaf : de 27 900€ à 33 900€

e-NV 200 Evalia

Dans la gamme des voitures électriques, Nissan présente également un autre nouveau modèle, l’e-NV 200 Evalia, une voiture confortable et spacieuse à cinq ou sept places zéro émission, qui se distingue par un important espace à bord (coffre de 440 litres, d’une capacité maximale de 3,1m3 si vous ne gardez que les deux sièges avant).

L'e-NV 200 Evalia de Nissan
L’e-NV 200 Evalia de Nissan

Cette voiture est pourvue d’excellentes performances (grâce aux 254 Nm de couple disponible dès le régime zéro), ainsi qu’une autonomie allant jusqu’à 167 km. En ce qui concerne les temps de charge, ils vont de 30 minutes aux stations de charge, à 4 heures avec la Wallbox, et jusqu’à 10-12 heures via la prise domestique.

Prix : il dépend de la batterie, si vous la louez (le prix est fonction de la durée du contrat et du nombre de kilomètres parcourus) ou l’achetez pour la somme de 5 900€.

  • Pour 5 places : 25 900€ avec location de batterie ou 31 800€ avec achat de batterie
  • Pour 7 places : 26 600€ avec location de batterie ou 32 500€ avec achat de batterie

e-NV 200

Si vous recherchez un véhicule utilitaire électrique, le Nissan e-NV 200 (Van et Combi), qui combine la fiabilité du véhicule d’entreprise conventionnel NV 200 avec la technologie 100% électrique de Leaf, est une bonne possibilité. Les temps de charge sont similaires à ceux du modèle précédent, tandis que l’autonomie est de 163 km, avec deux modes de conduite (Eco et B) qui vous permettent de l’augmenter, grâce à la gestion des accélérations et de la capacité régénérative du système de freinage. Confortable, spacieux et agréable à conduire, il se distingue par son silence, le confort de la transmission automatique, sa remarquable stabilité, sa maniabilité grâce au diamètre de braquage réduit (11,2 mètres) et une accélération fluide et rapide, garantie par la diffusion immédiate du couple électrique.

Équipé du même système télématique Carwings que la Nissan Leaf, le modèle e-NV 200 est disponible en deux versions (Van et Combi, respectivement de 2,3 et 4,2 m3 de volume de charge), toutes deux avec des intérieurs polyvalents qui vous permettent de configurer les supports, les réceptacles et les sièges selon vos besoins.

L'e-NV 200 de Nissan
L’e-NV 200 de Nissan

Prix : Trois possibilités en fonction des options : 14 860€, 17290€ et 18 690€. Ceci ne comprend pas la batterie dont le prix dépend de la durée du contrat et du nombre de kilomètres parcourus. Seule, la batterie coûte 4910€.

Enfin, lors du récent salon de Tokyo, Nissan a dévoilé le concept IMx. Il s’agit d’un crossover électrique sportif, avec une autonomie déclarée de 600 km !

Voiture électrique : l’offre Tesla

La révolution est en marche avec Elon Musk. Après la berline de luxe Model S et le crossover Model X, voici la nouvelle voiture électrique, la Tesla Model 3. Une berline de segment D qui promet une autonomie de 345 km et une technologie des plus innovantes. L’objectif de Musk : 500 000 livraisons par an d’ici 2018. Un objectif qui ne sera pas atteint, ne serait-ce qu’à cause des difficultés que Tesla rencontre du côté de la production, mais qui en dit long sur l’ambition de l’entrepreneur d’origine sud-africaine.

Récemment, nous avons enfin vu la Tesla Model X en action. Décrit en ligne comme un crossover, le modèle X est en fait un crossover… selon les normes américaines ! Ainsi, il s’agit d’un engin de 5,03 mètres de long, 1,68 mètres de haut et 2 mètres de large exactement. Un SUV électrique à traction intégrale en série, incroyablement grand, équipé d’une batterie de 100 kWh avec plus de 500 kilomètres d’autonomie et des performances étonnantes : accélération de zéro à 100 kilomètres heure en 5,2 secondes, contre 3,1 dans la version Premium.

Les modèles électriques de Tesla
Les modèles électriques de Tesla

Et comme si cela ne suffisait pas, Tesla a récemment anticipé la présentation du nouveau Tesla Roadster : un pari – qui défie les lois de la physique – un véhicule de sport électrique qui devrait atteindre 400 km/h, avec la splendide autonomie de 1000 km. Une utopie, ce qui semble être le cas, mais l’avenir nous le dira.

Prix :

  • Tesla Model S : 79 200€ (batterie de 75kWh) ou 102 100€ (batterie de 100 kWh)
  • Tesla Model 3 : Pas encore déterminé, à commander à partir de 35 000 $ selon le site
  • Tesla Model X : 86 050€ (batterie de 75kWh) ou 105 650€ (batterie de 100 kWh)

Voiture électrique : l’offre Renault

Regardons maintenant l’offre de voitures électriques de la marque Renault, l’une des maisons les plus engagées sur ce front. Pensez qu’en septembre 2016, elle a atteint le jalon important de 100 mille voitures électriques vendues en Europe.

Zoe Z.E.

Première voiture électrique de France en 2017, cette berline cinq places est accessible à tous et adaptée à un usage quotidien. Écologique, silencieuse, facile à utiliser et interconnectée, Zoe adopte des technologies de pointe et dispose de deux moteurs différents. Un moteur R 240 avec une autonomie homologuée de 240 km, idéal pour les longues distances, et un moteur Q 210 avec une autonomie de 210 km et la possibilité de recharge rapide (80% en 30 minutes à partir d’un caisson de 43 kW). Le système Range Optimizer est également standard et améliore l’autonomie, quelles que soient les conditions de conduite. Voici les explications de son fonctionnement : la pompe à chaleur fonctionne comme un climatiseur normal pour refroidir l’espace habitable, tandis qu’elle absorbe la chaleur de l’air extérieur du véhicule pour chauffer l’espace habitable, minimisant ainsi la consommation de batterie.

La voiture électrique Zoe, de Renault
La voiture électrique Zoe, de Renault

La nouvelle génération de freins par récupération permet de recharger la batterie non seulement à chaque décélération, mais aussi lorsque le conducteur appuie sur la pédale de frein. Et enfin les pneus Michelin Energy TM EV assurent une faible résistance au roulement, sans altérer la capacité de freinage et la tenue de route. La charge complète standard prend de 6 à 9 heures (selon la puissance disponible), en connectant la voiture à un point de charge public ou à une prise murale certifiée Z. E. Ready. L’autonomie est de 170 Km.

Zoe mise également sur la sécurité, avec un limiteur de vitesse, un régulateur de stabilité électronique – qui, avec le système anti-collision et la direction assistée, assure une manœuvrabilité maximale même dans des conditions routières difficiles – le système de freinage antiblocage, avec diffuseur électronique de freinage et assistance au freinage d’urgence, ainsi que les feux diurnes à DEL et le signal acoustique Z.E. Voice, qui avertit les piétons de l’approche de la voiture. A l’intérieur de sa version standard, Zoe est livrée avec la tablette multimédia intégrée et connectée Renault R-Link, qui combine différentes fonctions en un seul appareil, assurant un maximum de convivialité et de confort. Le moteur de 65 kW et 88 ch facilite la conduite, même pour les nouveaux conducteurs, et garantit une vitesse maximale de 135 km/h.

Prix : A partir de 17 700€ (prime écologique de 6000€ incluse, hors location de batterie)

Kangoo Z.E.

Dans la gamme des voitures électriques, mais aussi dans les véhicules utilitaires, il y a Kangoo Z.E., pratique, fonctionnelle et fiable, disponible en trois versions (de 2 à 5 places), qui offre un espace de chargement jusqu’à 4,6 m3 et 650 kg. Commercialisé depuis 2011, Kangoo Z.E. est le précurseur des fourgonnettes électriques et présente aujourd’hui de nouveaux équipements multimédia (système de navigation Renault R-Link) et un design renouvelé, avec des masques de phares noirs, des losanges et des moulures bleues sur la calandre ainsi que des dispositifs optiques bleus de forme allongée sur la queue.

Kangoo, l'utilitaire électrique de Renault
Kangoo, l’utilitaire électrique de Renault

Toute la gamme Kangoo Z.E. est couverte par une garantie de 5 ans/100 000 km sur la traction électrique : la batterie lithium-ion est garantie pendant toute la durée d’utilisation du véhicule, tandis que le prix de location comprend l’assistance en cas de panne. La portée homologuée est de 170 Km, la portée actuelle en ville descend à 125 Km. Le moteur de 44 kW et 60 ch propulse la voiture jusqu’à une vitesse maximale de 130 km/h, garantissant une accélération vive. Avec les mêmes performances que le Kangoo Express à moteur endothermique, Z.E. peut être plus économique à exploiter, avec des coûts d’électricité et d’entretien réduits. Sans parler de l’avantage de voyager dans un véhicule respectueux de l’environnement et à émissions nulles.

Prix : nombreuses versions possibles, de 21 950€ à 27 250€ (hors location de batterie)




Twizy Z.E.

Si vous êtes à la recherche d’une des voitures électriques les plus étranges, voici la brillante, amusante et confortable biplace de Renault, Twizy, une voiture ultra compacte au design innovant, idéale pour se déplacer en ville. Équipée d’ordinateur de bord, toit transparent avec traitement UV, portes battantes, sac à bagages (50 litres de volume utile), couvertures pour les passagers en cas de froid ou de pluie et assistance arrière pour se garer, cette voiture originale est propulsée par un moteur de 4 kW et 5 cv, ce qui garantit une vitesse maximale de 45 Kmh. La version Twizy 45 peut être conduite pendant 14 ans avec une licence AM.

Twizy, la voiture électrique originale de Renault
Twizy, la voiture électrique originale de Renault

Prix : En 5 versions, de 7 540€ à 8 340€ (hors prime et location de batterie)

Voiture électrique : l’offre de Citroën

Citroën C-zero

Sur la huitième marche du podium des voitures électriques les plus vendues en France, on trouve la Citröen C-Zero, une citadine agile, compacte et silencieuse, équipée d’un moteur électrique de 50 kW et 67 ch placé entre les roues arrière, ce qui permet d’abaisser le centre de gravité en assurant une bonne adhérence et stabilité (vitesse maximale 130 Kmh).

La C-Zero de chez Citroën
La C-Zero de chez Citroën

Il faut 6 à 11 heures pour recharger la batterie à partir d’une prise domestique normale, 30 minutes (80% de la charge) dans une station de charge monophasée de 125 ampères. L’autonomie est de 150 Km. Avec ses lignes fluides et arrondies, son toit légèrement arrondi et ses grandes surfaces vitrées, la Citröen C-Zero se distingue non seulement par son design innovant et son style minimal, mais aussi par le confort, l’espace (quatre sièges, grand espace intérieur, coffre à bagages de 166 litres) et la sécurité (6 airbags et ESP de série).

Prix : A partir de 26 900€

Citroën E-Mehari

Il s’agit d’une compacte toute électrique produite en collaboration avec le groupe Bolloré qui, pour l’instant, a été davantage utilisée dans certaines initiatives promotionnelles en faveur de la mobilité électrique qu’autre chose. Citycar par excellence, la Citroën E-Mehari dispose d’un moteur électrique avec 30 kWh de batteries lithium métal-polymère, capable de développer 68 ch. Avec 2 portes et roues en alliage et autoradio fourni.

Prix : A partir de 25 500€




Les voitures électriques : l’offre de Peugeot

iOn

La voiture 100% électrique de Peugeot s’appelle iOn, une voiture simple, compacte et maniable qui allie un maximum de confort et de sécurité à une conduite dynamique. Avec ses lignes courbes, ses grandes surfaces vitrées et son petit capot arrondi surmonté d’un pare-brise incliné, iOn est une voiture au design sophistiqué et à l’habitabilité généreuse (quatre places), idéale pour affronter la circulation urbaine avec agilité, grâce à une direction assistée électrique et un rayon de braquage exceptionnel. La batterie lithium-ion peut être rechargée en 6-8 heures à partir d’une prise domestique, ou en 30 minutes (80% du temps) à partir des stations de charge.

Voiture électrique : iOn de Peugeot
Voiture électrique : iOn de Peugeot

L’autonomie maximale (avec une vitesse moyenne de 30Km/h et sans utilisation de climatisation ou de chauffage) est de 150 km. Le moteur de 49 kW et 67 ch propulse la voiture jusqu’à un maximum de 130 km/h, accélérant de 0 à 100 km/h en 15,9 secondes. En termes de sécurité, iOn est équipé en série de l’ABS, de l’ESP, de 6 airbags, d’un système de protection de la batterie et d’un module de communication localisé avec SIM Peugeot Connect intégré, efficace en cas d’urgence.

Prix : A partir de 26 900€

Les voitures électriques : l’offre de Smart

Smart Fortwo Electric Drive

Une autre voiture électrique idéale pour la circulation urbaine est la Smart Fortwo Electric Drive. Petite, maniable, spacieuse, agile, sûre et amusante à conduire en ville, cette voiture écologique ne fait pas de compromis sur les performances, avec son moteur électrique de 55 kW (75 ch) qui atteint un couple maximal de 130 Nm dès les bas régimes, assurant une accélération en douceur et une vitesse maximale de 125 km/h. Silencieuse et confortable, ce biplace recharge sa batterie lithium-ion sur une prise domestique en 7 heures environ, offrant une autonomie maximale de 145 km. Pendant le relâchement de la pédale accélératrice et le freinage, le moteur électrique agit comme un générateur, convertissant une partie de l’énergie cinétique excédentaire en énergie électrique.

Voiture électrique : la Smart Fortwo
Voiture électrique : la Smart Fortwo

Smart Fortwo est en permanence connectée, grâce à l’écran d’accueil du véhicule, qui vous permet de contrôler facilement de nombreuses fonctions liées à la voiture (préclimatisation, contrôle de l’état de charge, planification d’itinéraire, prévision d’autonomie…). Il n’y a pas de quoi se plaindre en termes de sécurité, car ce petit système de sécurité comporte non seulement l’ESP et l’ABS de série, mais aussi un crash box en acier à l’avant et à l’arrière, deux airbags de capacité maximale, des sacs latéraux pour la tête et la poitrine en cas de collision latérale, une batterie située dans le bas de caisse pour se protéger contre les déformations en cas d’impact, ainsi qu’une cellule de sécurité tridion aux points stratégiques.

Voiture électrique : la Smart Fortwo
Voiture électrique : la Smart Fortwo




Une large gamme d’équipements de série et en option est disponible. Smart présente également une version sportive, la Brabus.

Prix : De 22 950€  à 26 400€.

Voiture électrique : l’offre Mercedes

Classe B electric drive

Mercedes propose la classe B electric drive, une voiture puissante (132 kW et 180 ch) aux performances élevées (de 0 à 100 km/h en seulement 7,9 secondes, vitesse maximale limitée à 160 km/h). La compagnie est sacrément sérieuse, déployant une voiture qui n’a rien à envier aux modèles diesel ou essence, présentant les mêmes modes de conduite et même un coffre identique (501 litres de charge peuvent être portés à 1 456 avec le basculement des sièges).

La Classe B de Mercedes
La Classe B de Mercedes

La batterie, située sous le plancher, est rechargée en 11 heures au maximum sur une prise domestique et en moins de 3 heures à une station publique. L’autonomie indiquée est d’environ 200 km, qui descendent jusqu’à 100-110 avec une conduite normale. Deux versions sont disponibles : Executive, complète, fonctionnelle et adaptée aux affaires, et Sport, idéale pour le conducteur qui, en plus des fonctionnalités, recherche le must des voitures de sport. Les deux sont équipées d’un riche équipement de série, y compris des jantes en alliage, des climatiseurs bizona, des radios avec Bluetooth, etc. Il existe trois modes de conduite : E+, qui garantit la consommation de carburant la plus basse ; E, qui maximise le confort ; et Sport, pour une conduite sportive.

Prix : En fonction du modèle et de l’achat ou non de la batterie. De 41 100€ (+ 694€ pour la batterie) à 47 000€ (+791€)

Voiture électrique : l’offre BMW

i3

BMW a répondu au colosse de Stuttgart (Mercedes) avec la nouvelle i3. C’est une voiture compacte, spacieuse et puissante (125 kW et 70 ch, couple instantané de 250 Nm) ayant des performances remarquables (accélération de 0 à 100 Kmh en seulement 7,2 secondes, autonomie totale de 160 km). Les derniers modèles qui viennent de sortir sur le marché (94 Ah, alors que les anciens sont 60 Ah) disposent d’une version améliorée de batteries, qui étendent la portée jusqu’à 220 km en conditions réelles. Veuillez noter que les nouvelles batteries peuvent être installées sur les BMW i3 de la génération précédente.

L'i3 de BMW
L’i3 de BMW

La voiture de ville bavaroise haut de gamme est une voiture solide et attrayante qui allie sportivité et esprit écologique, car l’architecture innovante LifeDrive, avec son habitacle en carbone, utilise jusqu’à 95% de matériaux recyclables et provient de sources renouvelables. Certaines parties des portes et du tableau de bord révèlent ainsi les fibres recyclées à partir desquelles elles sont fabriquées, tandis que dans certaines versions, les incrustations en bois sur le tableau de bord sont visibles.




Silencieuse et agréable à conduire, la BMW i3 comprend une gamme de services innovants grâce aux solutions BMW Connected Drive et peut fonctionner avec une seule pédale, car la sensibilité d’une seule pédale permet de freiner directement en relâchant l’accélérateur, afin de charger la batterie. Bref, c’est un électrique haut de gamme futuriste, ludique et performant qui promet de se tailler une place importante dans ce secteur écologique.

Prix : A partir de 32 100€

Voitures électriques : l’offre Volkswagen

Toujours secouée par le scandale du « dieselgate« , Volkswagen a essayé de sauver la face, annonçant des nouvelles importantes également dans le secteur électrique.

Pensez qu’au dernier Mondial de l’Automobile de Paris, Wolfsburg a annoncé l’électrification de l’ensemble de la gamme d’ici 2020, lorsque le coût des batteries sera tombé à des niveaux compétitifs. Et ce n’est pas tout : un concept a également été présenté à Paris, la Volkswagen I.D., avec une autonomie de 600 km ! À cette occasion, le PDG de Volkswagen, Matthias Mueller a promis qu’en 2025, un véhicule sur quatre vendus par VW sera à propulsion électrique.

Et ce n’est pas fini : une batterie capable de 300 km d’autonomie est en cours de conception, développée dans les laboratoires californiens de la Silicon Valley, ce qui pourrait résoudre un problème qui est un problème de longue date pour le développement de cette branche de la mobilité durable. Ce nouveau dispositif, qui devrait être peu encombrant et plutôt économique par rapport à d’autres accumulateurs, peut être monté non seulement sur les modèles électriques E-Up et E-Golf, mais aussi sur les voitures Audi, Porsche et Bugatti. En attendant que ce projet ambitieux voit le jour, l’entreprise basée à Wolfsburg continue à se concentrer sur l’E-Up et l’E-Golf.

Voiture électrique : l'offre de Volkswagen
Voiture électrique : l’offre de Volkswagen

E-Up

Une citycar agile et spacieuse avec un design élégant et moderne, propulsé par un moteur de 60 kW et 82 cv, qui fournit une accélération de 0 à 100 km/h en 12,4 secondes et une vitesse maximale de 130 km/h. La batterie lithium-ion de dernière génération peut être rechargée en seulement 30 minutes jusqu’à 80 % avec des colonnes de courant continu de 40 kW, et est garantie 8 ans ou 160 000 km. La portée déclarée est de 160 km.

Équipée d’une instrumentation de pointe avec écran multifonctions, pare-brise chauffant et climatronique, il  intègre les fonctions des systèmes de navigation par satellite les plus avancés avec la possibilité de communiquer avec les systèmes de contrôle électronique de la voiture, sans oublier l’application « Car-Net » pour smartphones, qui permet le contrôle à distance de nombreuses fonctions de la voiture. En termes de sécurité, Up utilise les dernières technologies, avec les airbags (airbags latéraux de série), le programme de stabilisation électronique (ESP), la fonction d’assistance au freinage d’urgence et le parkpilot qui, grâce à ses capteurs intégrés, facilite les manœuvres en marche arrière lors du stationnement.

Prix : A partir de 27 200€




E-Golf

Voiture puissante, sûre et technologique au design futuriste grâce au spolier arrière aérodynamique, aux phares et à la lumière entièrement LED et aux roues en alliage lenticulaire 16 ». Pratique, confortable et connectée comme l’E-Up, l’E-Golf est propulsée par un moteur de 85 kW et 115 ch, ce qui permet d’accélérer de 0 à 100 km/h en 10,4 secondes et une vitesse maximale de 140 km/h. La batterie du bas de caisse est rechargée en 13 heures à une prise domestique, en 30 minutes jusqu’à 80% à la colonne DC, tandis que l’installation de la Wallbox vous permet d’obtenir une puissance de charge 55% plus élevée que la prise domestique traditionnelle, réduisant le temps de charge. L’équipement est très riche.

L'E-Golf de Volkswagen
L’E-Golf de Volkswagen

Prix : A partir de 39 350€

Voiture électrique : l’offre Hyundai

Hyundai IONIQ electrique

C’est la sœur sans émission du modèle IONIQ déjà présent dans la liste des voitures hybrides. Équipée d’un moteur électrique de 120 cv avec un couple de 295 Nm, l’IONIQ électrique dispose de 28 kWh de batteries lithium-ion polymère qui chargent 80% en seulement 24 minutes sur un chargeur rapide. La portée déclarée est de 250 km et elle atteint une vitesse de 165 km/h.

Les conditions de garantie sont intéressantes : en plus de la garantie kilométrique illimitée de 5 ans, il y a la garantie de 8 ans et de 200 000 kilomètres pour les batteries au lithium.

Prix : A partir de 35 850€

Voiture électrique : l’offre Fiat

Fiat 500e

Remarque préliminaire : Fiat ou FCA n’a pas d’offre de voiture électrique, dû scepticisme historique de Marchionne (administrateur délégué du groupe) envers ces véhicules. Toutefois, le sujet a été abordé dans une récente interview au Corriere en janvier 2018 dans laquelle il dit que l’avenir est aux voitures électriques et hybrides et que les maisons n’ont que 10 ans pour se convertir à ces types de véhicules, mais sans donner les chiffres de l’investissement de la FCA dans le segment. Marchionne a toujours conduit Fiat à investir dans la méthanisation de l’utilitaire, alternative de l’électrique.

La Fiat 500
La Fiat 500

Ce modèle a déjà fait ses débuts au Salon de l’auto de Los Angeles 2012. Principalement conçu pour le marché californien, il a subi quelques modifications mineures, comme le pare-chocs avant avec grille perforée et petits phares antibrouillard sur les côtés, ainsi que deux ouvertures à l’avant des roues. En ce qui concerne les changements esthétiques, l’avant est profondément revisité, la partie inférieure du pare-chocs ayant une couleur contrastant avec la carrosserie, tandis que les jantes en alliage ne sont rien d’autre qu’un design sur un élément entièrement fermé, visant à améliorer l’aérodynamique. Le moteur a une puissance de 111 ch, avec la batterie placée sous le coffre qui garantit une autonomie totale de 140 km. Les intérieurs présentent les couleurs dominantes de l’orange et du blanc, avec un grand écran LCD de 7 pouces à la place de l’indicateur de vitesse traditionnel.




Prix : Non disponible

Voiture électrique : l’offre Kia

Kia Soul EV

La Kia Soul EV est une voiture coréenne petite et agile, idéale pour les trajets en ville. Disponible en version simple avec carrosserie blanche et toit bleu, elle est riche en équipements, avec des phares à LED, jantes aérodynamiques en alliage, tableau de bord électronique Oled, capteurs de stationnement et de pression des pneus etc… La batterie au lithium polymère se recharge à la station de 50 kW en moins d’une heure et est garantie sept ans. Bonnes performances, avec un moteur de 81,4 kW et 110 cv qui permet une accélération de 0 à 100 km/h en 11,2 secondes et une vitesse maximale de 145 km/h.

La Kia Soul EV
La Kia Soul EV

Prix : Dépend du modèle. A partir de 35 400€.

Parmi les nouveautés, nous signalons que Toyota Mirai, la première voiture à hydrogène au monde, après ses débuts au Japon et en Californie, est arrivée cette année sur quatre marchés européens (Grande-Bretagne, Allemagne, Belgique et Danemark).

Toyota Mirai, la première voiture à hydrogène au monde
Toyota Mirai, la première voiture à hydrogène au monde

Voiture électrique : l’offre Mitsubishi

Mitsubishi i-MiEV

Il s’agit d’un modèle « historique » dans la courte durée de vie du segment électrique que Mitsubishi a développé en collaboration avec le groupe PSA. Cette citycar à émission zéro a cinq portes et dispose d’un moteur électrique de 67 cv. La portée réelle sur la route est d’environ 150 km.

Prix : A partir de 23 350€

Voitures électriques : l’offre Opel

Enfin, passons à l’offre d’Opel. Très attendu sur la base de ce qui a été dit lors du dernier salon parisien.




Opel Ampera-e

Avec une autonomie record déclarée de 520 km (et apparemment certainement plus de 400 km en conditions réelles), ce modèle présente des caractéristiques techniques remarquables. Il s’agit notamment du moteur électrique de 204 ch et 360 Nm, qui délivre de 0 à 50 km/h en 3,2 secondes et de 0 à 100 km/h en seulement 7,3 secondes.

L'Opel Ampera-e
L’Opel Ampera-e

L’Opel Ampera-e est équipé de batteries de 60 kWh et d’un système de freinage de dernière génération.

Prix : Modèle non encore disponible

Volvo ne produira que des voitures électriques à partir de 2019 : bluff ou vérité ?

Ces dernières semaines, Volvo a soutenu dans la presse sa volonté d’arrêter la production de voitures à moteur à combustion et de se concentrer sur le marché de la voiture électrique à partir de 2019. Une véritable « révolution électrique » ! En réalité, ce n’est pas tout à fait exact. Selon cette source (le communiqué de Volvo), il est dit qu’à partir de 2019 sur toutes les machines Volvo sera monté un moteur électrique, en plus d’un moteur traditionnel. Pas de l’électrique pur donc, mais aussi et surtout hybride.

Quoi qu’il en soit, revenons à la question du départ. La pile à combustible sera-t-elle l’avenir de la voiture ? Jusqu’à présent, il est difficile d’y répondre. Nous continuons à croire que, grâce à la baisse du prix des batteries et aux améliorations technologiques attendues, cette catégorie de véhicules deviendra importante.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous recommande :

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer