Le vélo-cargo, la vélorution du dernier kilomètre

L’image tient de la carte postale : le facteur sur son vélo-cargo, pour diligenter bonnes nouvelles et factures. Tri ou bi-porteur, le vélo-cargo s’est inscrit dans le paysage urbain au début du siècle dernier : sous la bannière professionnelle.

Facteurs, boulangers, laitiers, bouchers au Royaume-Uni, pédalaient pour livrer à proximité. La motorisation a remisé le vélo-cargo au garage. Il ressort non plus seulement à des fins professionnelles, mais comme vélogistique urbaine: neuf ou en kit à adapter sur son propre vélo !


Le fameux « dernier kilomètre » est le rayon d’action de la vie quotidienne familiale : accompagner les enfants à l’école, faire les courses, récupérer un colis commandé via internet, etc.

Le seul porte-bagage du vélo classique ne suffit plus. D’où le vélo-cargo, pour profiter des avantages du vélo dans la circulation et de la facilité de transport de personnes et bagages mais loin de la pompe à essence !

Aux Pays-Bas, le vélo-cargo n’est plus un objet de curiosité, au regard d’une culture « vélo » antérieure aux pays latins, avec un réseau de pistes cyclables cohérent.

Des conseils utiles: Comment bien choisir son vélo électrique?




Un kit pour transformer son cycle en vélo-cargo

Le vélo-cargo devrait d’ailleurs vivre sa propre révolution. A Denver aux États-Unis, Scott Taylor, le propriétaire du célèbre « Salvagetti Bicycle Workshop » vient de volontairement fermer boutique pour se lancer dans une nouvelle aventure : le Lift Cargo Bike, le vélo-cargo amovible. Le caisson qui permet d’embarquer la « cargaison » se fixe à la fourche et au pédalier du vélo, entre la roue avant et le guidon.

Plus besoin d’acheter un nouveau vélo ! Le charriot se fixe en moins d’une minute sur la plupart des modèles de vélos existants et supporte un poids de 68 kilos. Quant à sa roue avant équipée d’un frein à disques, elle est un gage de sécurité. Son prix devrait être divisé par trois par rapport à un vélo-cargo non amovible.

Le vélo-cargo, la vélorution du dernier kilomètre

Et aussi: Cycloturisme: nos conseils pour bien choisir son vélo!




Le prototype de Lift Cargo Bike a remporté un premier grand succès : l’opération de crowfunding sur Kickstarter a permis à Scott Taylor de lancer son projet. Le vélo-cargo était entré dans la légende des petits métiers. Il écrit aujourd’hui l’Histoire de la ville : la vélogistique.

Vélo-cargos, trottinettes-cargo et, sous peu, Lift Cargo Bike apportent une réponse au « dernier kilomètre », le cœur de la vie urbaine.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer




Comments

  1. Léona says

    Merci pour les infos!!! A propos, ce genre de vélos (vélos cargo) n’existe pas encore chez nous… En tout cas, bel article!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *