Animaux

Mon enfant a envie d’une tortue d’eau !

C’est normal, avec le chien et le chat, la tortue d’eau reste l’animal de compagnie préféré des enfants.

Eh oui, ils l’observent pendant de longs moments, tapotent du doigt sur la paroi de leur terrarium quand elle est assoupie, lui donnent de la salade, et trempent la paume dans l’eau pour l’attraper par la carapace. Apprenez-lui à en prendre soin, comme un grand.

Les caractéristiques de la tortue d’eau

La différence avec une tortue terrestre ? Sa taille plus petite, bien sûr, (de cinq à dix centimètres, même si certaines tortues peuvent en atteindre trente), et aussi son espérance de vie, d’une dizaine d’années environ, tandis que la tortue terrestre vit en moyenne soixante-dix ans. Observez aussi ses pattes palmées.

La tortue d’eau n’est pas une tortue marine : elle ne vit pas dans l’eau de mer, mais en eau douce. Et elle est un reptile à sang froid, qui ne thermo-régule pas : autrement-dit, elle a besoin d’une eau comprise entre 24 et 26 degrés, sinon, elle grelotte. Le fait de nager dans un aquarium ne la réchauffe pas.

Notez que, de manière générale, les poissons ne thermo-régulent pas : c’est même un des principaux motifs pour lesquels ils nagent, pour se nourrir, mais surtout pour rester dans une eau à température constante. Pas du tout pour se promener ! D’ailleurs, leur nourriture en fait autant.

Mais revenons à notre tortue : elle ne supporte pas le froid ? Placez votre aquarium ou terrarium à l’exposition de la lumière : même en hiver où elle hiberne pendant deux mois, cela lui fera le plus grand bien. La tortue d’eau ne se réchauffe pas la peau des os, mais la carapace. Là, c’est comme nos os, la vitamine D du soleil la solidifie.

Les besoins de la tortue d’eau

Votre tortue ne passe pas tout son temps dans l’eau : les terrariums pour tortue sont conçus à dessein avec un petit escalier qu’elle peut gravir jusqu’à un promontoire plat et au sec. C’est là, qu’elle peut digérer. Car une tortue d’eau ne digère pas en milieu aquatique, mais au sec. Ceci n’est pas du tout un détail, mais un aspect vital. Et la tortue d’eau digère pendant longtemps !

Le palmier qui surmonte le promontoire est pour vous : il vous figure que ce promontoire est une île. De quoi se raconter des histoires de Galapagos et faire un long voyage, au milieu de sa chambre. C’est une des raisons pour lesquelles les enfants aiment les tortues d’eau : ils développent sans peine leur imagination.

Tortue d'eau : le chouchou des enfants
Tortue d’eau : le chouchou des enfants

Prenez cependant garde à ce que les accessoires que vous ajoutez ne soient pas une gêne, a fortiori pas un danger pour votre tortue. Ce dont elle a besoin est d’alterner entre l’eau et se mettre au sec. Et elle ne déteste pas se camoufler sous une feuille de salade. Ne noyez pas votre tortue, mais prévoyez de l’espace !



Selon les espèces, les tortues d’eau douce sont plus ou moins bonnes nageuses. Renseignez-vous auprès du marchand : en moyenne, la tortue d’eau aime évoluer entre dix et vingt centimètres de profondeur d’eau, parfois moins.

En revanche, prévoyez un terrarium qui lui permette vraiment d’évoluer à son aise. En somme, elle préfère une vaste étendue peu profonde. Vous aussi, vous aimer une grande plage avec une mer tranquille, non !?

Quant à l’eau, elle doit être propre en permanence. La salade et autres aliments s’y décomposent : changer l’eau très régulièrement, ou bien investissez dans un terrarium équipé d’un filtre, pour que l’eau soit renouvelée. C’est important : les tortues ont les yeux fragiles, la propreté de l’eau évite les infections.

L’alimentation de votre tortue d’eau

C’est l’une autre différence avec les tortues terrestres : celles-ci sont exclusivement herbivores, tandis que la tortue d’eau est carnivore. En réalité, elle est omnivore, bien que son penchant carnivore soit plus prononcé en captivité. Au menu, prévoyez volaille (du blanc de poulet), chair de crevette et du poisson d’eau douce. Ni poisson d’eau de mer, ni viande rouge.

En animalerie, vous n’aurez aucune difficulté à trouver de la nourriture standardisée pour tortue. N’oubliez pas non plus la feuille de salade.

Tortue d'eau : le chouchou des enfants
Tortue d’eau : le chouchou des enfants

Combien de repas par jour : tant qu’elle est juvénile, votre tortue a besoin de trois repas par jour. Adulte, compte tenu de la lenteur de sa digestion, un repas suffit : on compte une ration équivalant en volume à la taille de sa tête.

Ça dort, une tortue ?

Oui, mais elle a besoin d’être tranquille pour cela. Donc, tant qu’on la regarde, elle reste l’œil ouvert. Ensuite, elle prend ses habitudes, au sec ou dans l’eau : pas de souci, sous l’eau, elle dispose d’une respiration cutanée, votre tortue est bien vivante !

Les différentes espèces de tortue d’eau

Entre les différentes espèces, il y a presque l’embarras du choix. Souvenez-vous pourtant, il y a une dizaine d’années, un certain nombre de tortues de Floride étaient devenus invasives dans la nature, leurs propriétaires ayant eu la fâcheuse attitude de s’en défaire ainsi.

Depuis 2007, la détention des tortues est réglementée : pas seulement celle des tortues de terre ! On ne se sert pas dans la nature, et on achète des tortues dans un magasin agréé. Cela évite, du reste, les mauvaises surprises.

Quant à la tortue de Floride (Trachemys scripta elegans), elle est originaire du Mississipi. Ou plutôt était, car c’est la tortue des animaleries du monde entier. Or, le Mississipi ne coule pas en Floride. Ce qui la caractérise ? Ses tâches rouges sur les deux côtés de la tête, et la femelle qui est plus grande que le mâle.

Sa cousine est la Trachemys scripta scripta, sans tâche rouge, mais avec des rayures jaunes sur le vert foncé de son cou et de sa tête. Elle est originaire du sud des États-Unis et du Mexique, ce qui est suffisamment vaste pour ne pas se tromper…

Une certitude, la tortue Floride et sa cousine sont les deux espèces les plus répandues.

La tortue à nez de cochon est originaire d’Australie : entièrement aquatique, elle a la carapace toute molle. Attention, elle peut grandir jusqu’à soixante centimètres de longueur. Prévoyez grand !

La tortue ponctuée ou Clemmyde à gouttelettes est vraiment très jolie : sa carapace d’un reflet bleu, est tachetée de points jaunes. Assurez-vous qu’elle provient bien d’un commerce légal, car sa beauté la soumet au trafic illégal.

L’européenne cistude, elle, est interdite de vente pour la protéger.

Quel prix pour la tortue d’eau ?

Eh oui, une tortue ne coûte pas cher, mais rapporte gros aux trafiquants. Si la tortue de Floride coûte moins de cinq euros, les espèces protégées ou convoitées sont plus onéreuses. L’essentiel est d’en prendre soin.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous propose aussi :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer