Piscine naturelle : coût d’entretien, aspect écologique et sécurité

Piscine naturelle: ha… la piscine, comme on l’apprécie durant les mois d’été !


Cependant, avez-vous déjà réfléchi aux aspects regrettables du chlore, utilisé pour éliminer les bactéries présentes dans l’eau ?

Si le chlore abîme les cheveux, ce n’est là qu’un moindre mal:

  • il peut en effet provoquer des problèmes d’asthme et de dyspnée (en particulier chez les enfants ayant commencé à se rendre à la piscine avant l’âge de 6 mois)
  • peut aussi, en entrant en contact avec des secrétions humaines telles que la sueur, entraîner des réactions chimiques néfastes.
  • Il se transforme alors en chloramine,  substance pouvant provoquer des irritations au niveau des yeux, des muqueuses nasales, de la gorge et des vois respiratoires.

C’est pourquoi nous attirons votre attention sur les piscines naturelles, où le chlore et les autres substances chimiques généralement utilisées pour l’entretien de la piscine sont remplacés par des solutions écologiques.

Piscine naturelle

La piscine écologique se compose de 3 éléments :




  • un bassin,
  • une zone verte
  • et une pompe à eau.

Le bassin est le lieu de baignade.

Accolé à lui, la zone verte, de la même taille est un endroit qui permet de maintenir la vie dans le bassin par la faune et la flore et donc une bonne qualité d’eau.

C’est ce que l’on appelle la zone de filtrage.

Enfin, le troisième élément indispensable est la zone de régénération.




  • Le principe est d’oxygéner l’eau en permanence pour qu’elle puisse permettre la vie dans le bassin.
  • Vous l’aurez compris c’est le biotope naturel qui détermine la qualité de l’eau.

En réalité, il existe un grand nombre de méthodes pour purifier l’eau :

  • on peut la faire passer à travers divers caissons revêtus de titane, de cuivre et d’ions de zinc
  •  on peut l’enrichir en ozone, ce qui réduit la nécessité de recourir au chlore à hauteur de 90% (c’est le cas de la piscine de la Maison Blanche, à Washington).

L’une des méthodes les plus efficaces et les plus répandues consiste à utiliser de petits écosystèmes aquatiques qui filtrent l’eau des bactéries et la purifient ‘naturellement’, laissant l’eau toujours propre et limpide.

piscine naturelle

Piscine naturelle: avantages et inconvénients

La piscine écologique a de nombreux avantages et assez peu d’inconvénients quand on sait comment l’entretenir.

  • La piscine écologique ne pollue pas au contraire elle favorise la biodiversité dans votre jardin par sa zone verte, il faut donc choisir la faune et la flore à introduire en fonction du lieu et de l’environnement.
  • De plus, l’eau n’a pas besoin d’être changée, elle se bonifie avec le temps ! Il suffit de nettoyer le fond du bassin et d’entretenir les plants aquatiques.
  • Elle préserve la qualité de l’eau, car elle fonctionne sans produits chimiques. Cette eau est aussi plus saine pour les baigneurs qui ne risquent ni allergie, ni irritation (contrairement aux piscines qui utilisent du chlore).
  • Elle trouve une place naturelle dans le jardin et peut même se fondre avec lui.
  • Elle est aussi un agréable point de rafraichissement en été !

Piscine naturelle prix

L’attrait de la piscine naturelle se répand actuellement en Europe et aux Etats-Unis, au regard de son faible coût d’entretien, de son aspect écologique et de la sécurité qu’elle offre en matière hygiènique.




Son installation n’engendre pas de coût supplémentaire par-rapport à une piscine traditionnelle.

Les plantes aquatiques en question sont en outre faciles à trouver.

A l’installation de la piscine, quelques doutes pourront naître ci et là :

  • en effet, un écosystème doit avoir le temps de se stabiliser et la couleur de votre piscine naturelle sera au départ plutôt foncée, de par la présence d’algues qui ‘colorent’ l’eau.

Si ces dernières ne sont pas dangereuses pour la santé, elles sont, esthétiquement parlant, assez désagréables.

Cependant, au fur et à mesure que vos plantes s’adapteront, leur pouvoir filtrant se développera et l’eau deviendra de plus en plus cristalline.




Certes, les étangs sont sombres et boueux mais cela s’explique par leurs nutriments abondants, les infiltrations de minéraux et les sédiments remontant à la surface.

Les parois en PVC des piscines bio et un système de filtre mécanique empêcheront tous ces inconvénients de se produire.

Piscine naturelle: diverses formes et tailles

En ce qui concerne la base et la structure de la piscine, diverses formes et tailles peuvent être envisagées:

  • des matériaux comme le plastique et le polyéthylène peuvent être utilisés.

Il faut bien sûr prévoir de séparer l’aire de baignade de celle des plantes aquatiques qui filtrent et lavent l’eau.

On peut enfin parfaitement prévoir une petite cascade, ce qui ajoutera une aération supplémentaire bénéfique au recyclage de l’eau.




Piscine écologique: mouches et moustiques?

Certains d’entre nous objecteront que laisser des plantes nettoyer notre piscine et la libérer ainsi de toute bactérie risque fort d’attirer au-dessus de la tête des nageurs des nuées d’insectes désagréables, parmi lesquels les moustiques et les mouches.

En réalité, ces insectes sont éliminés de manière naturelle grâce au mouvement de l’eau d’une part et aux autres prédateurs, d’autre part.

Les Américains semblent plus réfractaires que les Européens aux piscines naturelles :

  • il est vrai qu’outre-Atlantique, on se préoccupe davantage des possibles contaminations bactériales par l’eau 
  • ainsi, la propension à utiliser des substance chimiques pour éliminer, quelque soit la situation, bactéries et germes, est très forte.

Piscine bio: hybride

C’est pourquoi des solutions hybrides sont à l’étude.

Idées et projets ne manquent pas pour mettre au point une piscine reposant sur une technologie mixte : 




  • alliant méthodes chimiques (visant à rendre l’eau propre)
  • et procédés plus écologiques (cherchant à éliminer la mousse et les saletés en surface) grâce à l’utilisation de plantes aquatiques ou très appréciées de l’eau (comme le prêle, le palmier, le nombril-de-Venus, le cresson d’eau, la canne d’eau), tout en donnant vie à de magnifiques jardins aquatiques.

piscine naturelle

Les skimmers au bord de la piscine ramassent quant à eux les saletés de plus grosse taille, et évitent ainsi de devoir changer l’eau, comme cela se passe pour les piscines classiques.

Enfin, pour être sûr que les germes soient complétement éliminés, vous pouvez installer un appareil de stérilisation à UV.

 

En Europe, c’est l’Angleterre, très sensible aux espaces naturels, à l’aspect originel des lieux et à la biodiversité, qui a pris la tête de la course : certaines piscines naturelles ont été réalisées au cœur même de Londres.




Si vous possédez déjà une piscine traditionnelle, vous pouvez la convertir en piscine naturelle en ajoutant tout autour des plantes aquatiques à la surface ou en les plaçant au milieu de la piscine, séparée en deux.

Les plantes purifient l’eau et vous ne penserez plus aux bactéries et à la pollution.

Une raison de plus pour passer à la bio-piscine !

LA RÉDACTION DE TOUTVERT VOUS CONSEILLE AUSSI:

Piscine, les solutions écologiques
Prix conseillé EUR 20,20
Prix EUR 20,20
Le guide des piscines naturelles et écologiques
Prix conseillé EUR 18,20
Installer une piscine naturelle
Prix conseillé EUR 15,50



Outbrain

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *