Maison & Jardin

Lavatère: une plante à la floraison abondante

La lavatère est une plante qui offre une floraison abondante aux multitudes de couleurs. Facile à entretenir, elle décorera votre balcon, votre terrasse ou votre jardin. Découvrez tous les secrets de la lavatère dans cet article !

Qu’est ce que la lavatère ?

La lavatère est une plante arbustive de la famille des Malvacées. Cette plante, vivace ou annuelle, au feuillage caduc offre une très belle floraison de l’été jusqu’à l’automne.

Le saviez-vous ? Les hibiscus et les althéas font partie de la famille des Malvacées.

En fonction de la variété, ses fleurs peuvent être blanches, roses ou rouges. La couleur de la lavatère offre également de nombreuses nuances des couleurs précédemment énoncées : rose carmin, rouge lie de vin, magenta, etc. De quoi faire rêver les peintres en quête d’une nouvelle palette de couleurs !

Les fleurs, en forme d’entonnoir, mesurent environ 7 cm de diamètre et l’arbuste peut quant à lui pousser de 1 à 2 m dans tous les sens.

 

Tous nos conseils pour avoir une belle lavatère
Tous nos conseils pour avoir une belle lavatère

 

Les différentes variétés de lavatère

Il existe différentes variétés de lavatères. En voici une liste non exhaustive :

  • Candy Floss : plante vivace semi-persistante à la floraison rose pâle.
  • Barnsley : plante vivace possédant de grandes fleurs blanc rosé et au cœur rouge carmin.
  • White Angel : plante vivace avec une multitude de fleurs blanches dont le cœur est légèrement rosé.
  • Maritima Bicolor : plante vivace aux fleurs en forme de coupes ouvertes. La couleur des pétales est rose mais le centre de la fleur est violet.
  • Ruby Regis : plante annuelle aux grandes fleurs rouge carmin et à la texture satinée.
  • Silver Cup : plante annuelle à grandes fleurs satinées et rondes. Les fleurs sont rose foncé et veinées de rouge carmin.

Comment planter la lavatère ?

La lavatère est une plante qui se développe avec un climat doux et dans une terre bien drainée. Ne la plantez pas dans un sol trop riche. Un sol trop riche favorisait en effet le développement du feuillage au détriment de celui des fleurs. Préférez la planter dans un endroit ensoleillé et abrité du vent. La période idéale pour planter la lavatère est le printemps.



Vous pouvez la faire pousser sur votre balcon, sur votre terrasse ou dans votre jardin.

Si vous la plantez en pot, choisissez-en un de 30 à 40 cm de profondeur et de largeur.

Pour les semis, préférez les planter en avril et veillez à bien les arroser.

Si vous la plantez dans votre jardin, espacez les plants d’au moins 80 cm les uns des autres si vous voulez constituez une haies. Si votre but est de former un massif, espacez-les de plus d’un mètre.

Mise en garde : si les plants ne sont pas suffisamment espacés et que le feuillage est trop arrosé pendant l’été, la rouille pourrait attaquer vos lavatères. Découvrez nos conseils pour lutter écologiquement contre la rouille en cliquant ici.

 

Tous nos conseils pour avoir une belle lavatère
Tous nos conseils pour avoir une belle lavatère

 

Comment entretenir la lavatère ?

La lavatère se développe mieux dans un sol frais. L’idéal est de bien arroser les plants (mais attention sans excès) et de pailler leur pied.

Taillez court la lavatère au début du printemps. Ceci permettra une meilleure floraison. Attention : ne taillez pas cette plante en automne au risque de faire pourrir la souche.

Bon à savoir : pour les variétés les plus grandes, il est conseillé de les tuteurer.

Retirez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de favoriser le développement de la floraison.

Pour en savoir plus

Le jardinage vous intéresse ? La rédaction de Toutvert.fr vous recommande également :

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer