Le paillis : comment exploiter au mieux la tonte des pelouses ?

By Pascale

paiilis

Ce sont parmi les plus importants déchets verts de l’été : la tonte des pelouses des particuliers. Plus le temps se met au beau, plus l’herbe pousse, plus on tond ! Un « déchet vert » qui est en réalité un précieux matériau pour protéger le sol de l’érosion et les plantes de la sécheresse et des mauvaises herbes, en réalisant un paillis de qualité.

Le paillis est important

La tonte de 100 mètres carrés de pelouse procure, à chaque fois, environ 30 kilos d’herbe humide : pourquoi les porter en déchetterie ?

Mieux vaut les faire sécher dans un coin ensoleillé au fond du jardin, étendu sur une couche de vingt centimètres que l’on retournera jusqu’à ce qu’il soit sec comme du foin. Cette herbe constituera un excellent paillis ou paillage pour toutes les plantes.

C’est au printemps, une fois le sol réchauffé, que vous étendrez votre paillis en surface (jamais en profondeur) au pied des plantes potagères qui auront commencé à percer.

Les avantages du paillis

Au fur et à mesure que la couche de paillis s’amenuise, renouvelez-là. Le paillage :

  • préserve l’humidité au pied de la plante
  • protège du vent
  • empêche la pousse des adventices (mauvaises herbes en langage de jardinier)
  • abrite une micro-faune
  • enrichit le sol en se décomposant

Et ce qui est valable pour les plantes potagères l’est également pour les plate-bandes de fleurs et les haies.

Le paillis enrichit également le compost, en gardant l’équilibre entre déchets verts (l’herbe que vous venez de couper) et déchets bruns (feuilles mortes, branchages, etc) afin d’éviter toute fermentation.

paillis

Enfin, le paillis protège la pelouse tondue !

Bien des tondeuses sont désormais équipées pour la technique du «mulching», étendre l’herbe coupée et broyée au fur et à mesure de la tonte.

Attention néanmoins, à ne pas pratiquer le mulching sur une herbe trop haute, ni à étouffer la pelouse sous un paillis trop abondant. Mais, dans tous les cas, le paillage est plus utile dans votre jardin qu’à la déchetterie !

1 réflexion au sujet de « Le paillis : comment exploiter au mieux la tonte des pelouses ? »

  1. Bonjour à tous
    Perso je me sert des tontes toutes fraîches pour pailler entre les lignes, elles amènent l’humidité et se décomposent lentement, je renouvelle dès que besoin.
    Quand j’ai trop de tontes elles vont enrichir le tas de compost qui fournit un excellent engrais l’année d’après.
    Pas un gramme ne va à la poubelle et mon jardin me le rend bien.

    Répondre

Laisser un commentaire