ActualitéMaison & Jardin

Le jonc : une plante polyvalente

Le jonc est une plante qui pousse dans des lieux humides aussi bien en pot qu’aux bords de l’eau. Cette plante présente un intérêt décoratif, mais elle est également utilisée pour fabriquer toutes sortes d’objets dont des bijoux. Le jonc peut donc être utilisé de deux façons : comme décoratif ou comme matériau de fabrication.

Dans cet article, découvrons plus en profondeur cette fameuse plante polyvalente ainsi que quelques tutoriels si vous avez envie de concevoir soi-même des objets avec du jonc.

Définition : quelle est cette plante ?

Le jonc est en réalité le nom donné à plusieurs plantes. Mais au sens strict, il fait référence aux espèces appartenant au juncus de la famille des Juncaceae.

Le juncus est la principale sorte de jonc. Ce dernier est une plante herbacée vivant en milieu humide dont les tiges sont droites et flexibles.

Le jonc : les informations essentielles sur cette plante

Le jonc se plante au printemps dans un lieu au soleil ou à la mi-ombre. Le sol doit être humide, lourd, mais il peut également pousser dans des sols pauvres, à condition qu’ils soient riches en humidité. Une fois planté, il ne nécessite pas de soins particuliers. En revanche, la touffe doit être nettoyée en hiver.

Avant que la végétation ne commence, pensez aussi à ôter les parties abîmées et les tiges desséchées.

Pour la récolte, le jonc se ramasse entre les mois de novembre et décembre. Pour cela, coupez les tiges raides et utilisez-les ensuite pour le paillage.

Toutes les informations sur cette plante
Toutes les informations sur cette plante

Utiliser le jonc pour fabriquer des objets : nos tutoriels

Avec cette plante, vous pourrez laisser libre cours à votre imagination en fabricant des objets de toutes sortes dont des bijoux. Cette matière est donc idéale pour concevoir des décorations, paniers, chapeaux, lampes et bien d’autres !

Si vous souhaitez vous lancer dans la création d’objets à base de jonc, voici quelques explications :



Le panier

Pour fabriquer un panier en jonc, vous n’avez pas besoin de beaucoup de matériel : seuls une paire de ciseaux et un bouquet de jonc sont nécessaires. Pour réaliser votre panier, voici les étapes à suivre :

  • Choisissez parmi votre bouquet trois jolies tiges de même longueur.
  • Coupez les extrémités et les parties abîmées si vous en voyez.
  • Maintenez l’une à côté de l’autre les trois tiges et au premier tiers, faites glisser la première tige sous les autres. Pliez ensuite la tige à droite et à gauche. Gardez bien le même sens de mouvement.
  • Serrez vers la partie centrale et maintenez l’extrémité de votre bouquet entre vos genoux.
  • Roulez le bouquet sur lui-même.
  • Fermez la première extrémité de votre bouquet avec une longue tige. Pour cela, formez une boucle tout doucement, car le jonc a tendance à casser.
  • Faites glisser la pointe inférieure à l’intérieur de la boucle et tirez le haut de la tige pour coincer la pointe à l’intérieur.
  • Réalisez la même opération de l’autre côté.

Cordelette en jonc

Voici comment procéder :

  • Fendez le jonc dans la longueur avec les ongles.
  • Grattez la moelle blanche à l’intérieur.
  • Prenez des fibres (le nombre dépend de la cordelette souhaitée) et twistez-les.
  • Dès la formation d’une boucle, maintenez-la.
  • Prenez les fibres les plus hautes et twistez-les également avant de les rabattre sur celles du bas.
  • Répétez cette étape avec le reste des fibres tout en maintenant la boucle.
  • Dès qu’il vous reste moins de fibres, prenez-en des nouvelles et rajoutez-les sur les fibres du haut avant de les twister entre elles.
  • Répétez les étapes ci-dessus pour continuer votre cordelette.
  • Une fois terminé, faites un nœud au bout et coupez les tiges dépassant de la corde en prenant soin de ne pas couper la cordelette.
Le jonc : idéal pour concevoir toutes sortes d'objets
Le jonc : idéal pour concevoir toutes sortes d’objets

Cette cordelette est une bonne base pour un bracelet. Coupez-là à la longueur de votre poignet (en laissant suffisamment pour un nœud). Agrémentez-là de petits nœuds de ruban, perles de couleur, pierres semi précieuses, strass… selon vos goûts et vos envies, puis nouez-là à votre poignet.

Sur le même modèle, vous pouvez confectionner un collier, il suffit que la cordelette soit plus longue et ajoutez un pendentif.

Quelques mots sur la vannerie

Aujourd’hui, la vannerie est une pratique de plus en plus prisée. Cet art qui consiste à concevoir des objets avec des tiges végétales est actuellement très tendance et de plus en plus de personnes décident de se lancer.

Pour apprendre les différentes techniques de tressage, plusieurs stages sont proposés. Si en suivre un vous tente, différents sites vous en proposent comme Oseraie du Possible ou La Clairière aux Paniers. N’hésitez pas à vous renseigner !

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer