Alimentationfeatured

Coca-cola : ses effets nocifs méconnus sur la santé et l’environnement

Que les afficionados de Coca Cola passent l’article car ce qu’ils s’apprêtent à lire pourrait leur laisser un goût amer.

Rare est celui qui n’a pas jamais succombé à cette boisson inventée en 1886 par le pharmacien John Pemberton. Coca Cola est en effet une des plus grandes marques de soda au monde et le soda le plus consommé avec près de 2 milliards de bouteilles vendues chaque jour.

Mais derrière cette success-story, se cache une réalité bien moins étincelante que tout consommateur responsable se doit de connaître. Car, au-delà du plaisir éphémère que nous procure cette boisson, sachez que chacune de vos gorgées, aussi délicieuse soit-elle, n’est pas sans conséquence pour votre santé mais aussi pour l’environnement.

A LIRE ÉGALEMENT : Un étrange couple : obésité et changements climatiques

Il ne fait plus aucun doute pour personne : une consommation régulière de Coca Cola est mauvaise pour la santé. L’ennemi numéro un : le sucre à l’origine de nombreux problèmes de santé pour nos sociétés sédentaires (diabète, obésité, maladies cardio-vasculaires, cancers, etc.). Sachez qu’une cannette de 33 cl contient près de 7 morceaux de sucre !

Pour ceux qui recherchent encore la cause de leur addiction à cette boisson, sachez que le sucre est addictif. Ne vous jetez pas pour autant sur la version light car vous pourriez être aussi déçu. Et oui, le light n’est pas plus sain. Les boissons contenant de l’aspartame seraient en effet tout aussi dangereuses pour la santé.

Si cela ne vous effraye toujours pas, sachez que la liste des effets nocifs sur la santé ne s’arrête malheureusement pas là. Et, cette fois-ci, le sport n’y pourra rien. Car cette boisson comporte également des substances cancérigènes provenant des colorants utilisés :

  • Le colorant E150d qui donne sa couleur caramel au Coca, serait cancérigène. Plutôt que de rester passif, l’Etat de Californie a pris les devants et fait abaisser son taux maximum à 29 mg par canette ou contraint la marque à indiquer sur l’emballage que le colorant peut provoquer le cancer. Qu’en est-il en France ? Comme pour le reste des États-Unis et dans le monde, la réglementation ne prévoit rien. De fait, vous continuez à boire votre soda avec un taux plus fort de ce composant potentiellement dangereux.
  • Il y a encore un an, Coca Cola contenait un autre agent chimique lui aussi potentiellement cancérigène (4-méthylimidazole). Heureusement, sous la pression de l’Etat de Californie, la marque a fini par changer la recette pour l’ensemble de sa production.

ET AUSSI : 6 produits consommés aux USA et interdits ailleurs

Outre le volet santé, Coca Cola a également des effets nocifs pour l’environnement. Pour produire sa boisson, la firme a besoin d’eau, de beaucoup d’eau : 10.000 litres d’eau par seconde.

Sur les milliards de litres, environ 40% servent à la production des boissons. Les 60 % d’eau restants servent lors du processus de fabrication. Ainsi, pour 1 litre de boisson, l’entreprise utilise en moyenne 2,5 litres d’eau. Et, cette eau si précieuse provient des nappes phréatiques dans chaque région du monde. Une quantité astronomique lorsque l’on sait qu’une personne sur trois dans le monde n’a pas assez d’eau pour répondre à ses besoins quotidiens et que le besoin d’eau en quantité se fait toujours plus grand.

La seule boisson qu’il convient finalement de boire sans modération reste l’eau. Alors ne vous privez pas de ce plaisir simple mais ô combien vital à toute forme de vie.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer