Weight Watchers, la valeur sûre toujours en évolution

C’est rare, un régime pour maigrir d’être coté en Bourse : c’est pourtant le cas de Weight Watchers, entré à Wall Street il y a six ans. Que de chemin parcouru, depuis la première réunion dans les années 60, organisée par une américaine de Brooklyn pesant 107 kilos avec des amies dans sa situation !


Définition : le régime en groupe

Aujourd’hui, Weight Watchers pèse près de deux milliards d’euros : plutôt du côté de la Belgique, où elle a appartenu au holding Artal des deux hommes d’affaires Eric Wittouck et le baron Ullen de Schonen, désormais géré par la société Invus.

Médias, partenariats, égéries prouvant qu’elles perdent du poids grâce à Weight Watchers : le groupe reste pourtant parfaitement fidèle à son idée de la première heure de la thérapie de groupe.

Chaque année, un million et demie de personnes dans une quarantaine de pays, suivent les réunions hebdomadaires de Weight Watchers. Et perdent réellement du poids. L’ U.S. News & World Report a classé Weight Watchers « Meilleur programme de perte de poids ».

Une méthode qui se modernise

Après internet, les « smartpoints » !

En début de réunion, chacun se pèse afin de noter son évolution, puis échange avec les autres sous la conduite d’une animatrice. Depuis sa création, la méthode Weight Watchers était basée sur ces réunions et sur le calcul des calories : aucun aliment d’interdit, mais le calcul, pour les cuisses, du menu de la semaine, de la rondelle de charcuterie au pot de yaourt.




Les secrets de Weight Watchers
Les secrets de Weight Watchers

Avec internet, Weight Watchers a développé le e-coaching, que l’on soit au bureau ou à la maison. Et pris en compte l’évolution de la science et de la diététique, pour mieux conseiller ses adhérents.

En 2009, Weight Watchers a ainsi abandonné la version strictement comptable des calories, pour des « smartpoints » : un aliment est également évalué par son coût de transformation énergétique par l’organisme (l’andouillette pèse plus lourd au compteur que le concombre) et par son indice de satiété : des légumes donnent moins l’impression d’avoir faim, qu’un sac de bonbons.

L’an dernier, Weight Watchers a encore évolué : son programme « Feel  good » a désormais une dimension  que l’on appellerait holistique de son poids : la qualité des aliments bons pour la santé, l’épanouissement personnel et une activité physique entrent désormais en ligne de compte.



Et maintenant, « Feel good » et l’appli

« Feel good » existe en deux formules  : « Online » depuis un PC, ou bien « PassLib », l’appli et les réunions hebdomadaires. Intérêt de PassLib : on peut consulter l’appli au restaurant ! Ce n’est pas du vice : Weight Watcher vous indique si vous avez une marge « jocker » pour craquer pour un dessert.

Publicité gratuite, PassLib fait penser à Véli’b : eh oui, faire de l’exercice est bon pour le moral et pour la ligne. Sachant que le panel est large : faire le ménage est un exercice. D’ailleurs Weight Watchers n’est pas réservé aux femmes.

Les bienfaits de la méthode

L’un des principaux intérêts de ce régime est qu’il n’est pas basé sur la privation. Chaque aliment étant représenté par un nombre de points, vous pouvez craquer sur un gâteau au chocolat le midi et compenser par un tian de courgettes le soir !

Les résultats affichés sur le site internet sont spectaculaires : « – 19kg pour Tiphanie », « -11kg pour Victor », « du 46 au 38 pour Laeticia » ou encore « – 35kg à 2 pour Émilie et Mathieu ». A chacun ensuite de garder le cap, la volonté et les bonnes habitudes !

Weight Watchers : un menu type

A quoi ressemble un petit menu à peu de smartpoints ?

Option 1

Une cuisse de canard de 100 gr (6 points) assortie de 100 grammes de riz (3 points) et des haricots verts (0 points), puis un yaourt nature sucré (2 points).




Les secrets de Weight Watchers
Les secrets de Weight Watchers

Option 2

Ou de la dorade (2 points) et des courgettes (0 points), puis du fromage (3 points les 30 grammes) avec du pain (3 points les 50 grammes).

Pas de quoi mourir de faim : vous reconnaissez un menu normal !

Pour tout savoir sur les différents régimes, la rédaction de Toutvert.fr vous conseille :

  • Les différents régimes alimentaires
  • Être végétarien : bienfaits et risques de carence
  • Qu’est ce qu’être crudivore ?
  • Végan : définition, engagement et risques
  • La méthode Dukan, que faut-il en penser ?
  • Régime méditerranéen : bon pour soi et la planète
  • Marcher pour maigrir
  • Tout savoir sur le régime hyperprotéiné
  • Mieux connaître le régime hypocalorique
  • Qu’est-ce que le régime Planck ?
  • Original : la méthode soupe aux choux
  • Tout savoir sur le régime Atkins
  • Connaissez-vous la méthode basée sur le groupe sanguin ?
  • Le régime Mayo : c’est quoi ?
  • Le régime Scarsdale
  • Chrononutrition : kézako ?
  • Découvrez le régime Dissocié
  • La méthode Montignac, c’est quoi ?
  • Les secrets du régime Paléo
  • Le régime DASH
  • Connaître la méthode Cohen


Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *