featuredMaison & Jardin

Vorarlberg : première région éco-citoyenne ?

Situé à l’ouest de l’Autriche, cette région se veut un exemple et même un lieu d’expérimentation en termes d’éco-responsabilité et écocitoyenneté. Les maîtres mots y sont sobriété, durabilité et écologie !

Prenons l’exemple de Langenegg, petite commune installée au cœur du Vorarlberg, qui est le témoin de cette démarche environnementale et durable. A la fin des années 80, ce village s’essouffle et perd progressivement ses commerces. Le maire décide alors de redynamiser son village. Pour lui redonner vie, il met en place des équipements publics, comme un lieu de garde pour les enfants, un café et une épicerie. Pour coller au mieux à l’éthique de Langenegg, ces constructions sont en sapins (ressources locales abondantes) et répondent à des normes écologiques sévères où les énergies renouvelables sont favorisées tout en réduisant les dépenses énergétiques au maximum.

A DÉCOUVRIR : Abeilles urbaines : les projets de « ruches citadines » se développent à Londres, Paris, New York

Pour aller plus loin dans leur démarche, les habitants approuvent la démarche de leur maire, qui propose la mise en place d’une monnaie locale, le Talent. Cette monnaie est acceptée par tous les commerces de la ville et par la municipalité. Elle a pour objectif de favoriser les échanges locaux et de dynamiser la commune. 10 ans plus tard, ces initiatives affichent de beaux résultats : près de 200 emplois créés dans la commune et 70% de ces habitants utilisent le Talent quotidiennement !

Le Vorarlberg est historiquement une région pauvre de l’Autriche, mais grâce aux différentes mesures qui ont été prises en matière d’écologie et d’éco-responsabilité, elle est devenue une région dynamique où la crise est moins présente qu’ailleurs !

A LIRE : les 8 gestes pour être éco-responsable au bureau

La commune de Langenegg, n’est qu’un exemple parmi de nombreux autres dans cette région. La force de ces villages est d’avoir su faire de la sobriété et de la durabilité des atouts et moyens de développement. Ils se sont adaptés aux contraintes géographiques et ont tiré parti des ressources locales, en l’occurrence le bois. Le célèbre adage « penser global et agir local », prend tout son sens dans cet endroit du monde.

Cette région reçoit régulièrement des prix pour son engagement écologique et durable, on peut notamment citer le fait qu’elle ait été classée parmi les régions les plus novatrices d’Europe.

La rédaction vous conseille également :

  • Giethoorn : un village bucolique sans voiture

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer