Maison & Jardin

Jill Redwood : vivre en autonomie totale depuis plus de 30 ans

Jill Redwood a décidé de tout lâcher en 1983 pour vivre la vie dont elle rêvait, en accord avec ses principes et ses idéaux. Depuis, vivre en autonomie totale est devenu son mode de vie, après avoir bâti sa maison de ses propres mains dans le sud-est de l’Australie !

Dans les années 80, son choix de vivre seule et en autosuffisance a été essentiellement déterminé par son refus du monde capitaliste et consumériste. Jill Redwood explique que les supermarchés ne sont pas des endroits faits pour elle, elle s’y sent mal. Ce qu’elle veut, c’est vivre en harmonie avec la Nature, la respecter. Elle se refuse de contribuer à sa destruction en tombant dans le piège de la surconsommation.

TRÈS INTÉRESSANT : Pierre Rabhi : portrait d’un paysan philosophe

Sans compétence particulière, elle décide de bâtir sa maison en 1983. Elle trouve un endroit qui lui plait et construit sa maison avec des matériaux écologiques qu’elle trouve sur place : bois, boue, bouses de vache. Au fils des années, elle améliore son confort par un moulin à eau et des panneaux solaires.

Elle déclare d’ailleurs dans une interview accordée au Daily Mail que « quand le soleil brille très fort et que je récupère beaucoup d’énergie, j’ai même assez pour une machine à laver. C’est du luxe. »

Jill Redwood a depuis longtemps adopté la simplicité volontaire. Pour elle le bonheur, c’est vivre simplement entourée par ses animaux. Pour se nourrir elle cultive son jardin et fait des conserves pour l’hiver. Pour certains produits comme l’huile d’olive ou la farine, elle est encore obligée de se rendre dans un supermarché, mais elle évite au maximum. Elle se chauffe avec son poêle à bois qui lui sert aussi à chauffer l’eau et cuisiner. Elle utilise évidemment des toilettes sèches.

A LIRE : La famille qui vit 100% en autonomie

Mais nuance, si Jill vit en autonomie, elle ne vit pas en autarcie. Elle a fondé une association dont elle est la présidente pour la protection de l’environnement. Elle a chez elle un ordinateur qui lui permet de travailler : elle écrit des BDs et des articles, ce qui lui permet de subvenir suffisamment à ses besoins.

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer