Vitrage solaire ou comment produire de l’énergie grâce à vos fenêtres

Utiliser vos fenêtres pour produire de l’énergie, tel est l’objectif du système de vitrage solaire. Sur le marché depuis quelques années, il attire de plus en plus d’entreprises du secteur de l’énergie solaire.

Son principe est simple, il s’agit d’un système de panneaux solaires intégrés dans du double vitrage. Le verre photovoltaïque ainsi obtenu produit de l’eau chaude pour le chauffage et les sanitaires. Transparent, le vitrage solaire permet également l’entrée de la lumière naturelle à l’intérieur et empêche l’arrivée des rayons UV nocifs.


A l’origine de cette invention, la société japonaise Nihon Tele Communication Systems. Si son projet de vitrage solaire était attrayant, son rendement s’est vite révélé problématique. Ces vitres étaient très coûteuses: entre 1000 et 2000 dollars le mètre carré, soit 1,5 fois le prix d’une fenêtre haut de gamme type triple vitrage. Elles avaient une efficacité moyenne de 7% et une absorption de 90% des rayons solaires et de 99% des UV filtrés. Un modèle qui intéressait en définitive peu d’investisseurs.)

Toutefois, d’autres entreprises du secteur de l’énergie solaire se sont intéressées au concept dont la société américaine RSI Solar. Cette dernière a pour projet de développer des vitres semi-transparentes plus performantes et plus accessibles financièrement. Elles permettront de filtrer 100% des UV et produire 250 watts d’électricité.

SUR LE MÊME THÈME : Un bonsaï solaire pour recharger son portable

Des avantages qui permettraient à un bâtiment administratif d’économiser jusqu’à 50% de sa consommation énergétique utile pour le chauffage et la climatisation. En outre, ce type de vitrage permettra aussi une isolation similaire à celle d’un mur de maison basse énergie.




Ces avantages non négligeables offrent une nouvelle chance au vitrage solaire. Ils permettent notamment d’attirer de plus en plus de professionnels de la construction.

A lire aussi:

Enregistrer




Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *