Bien-être et santé

La vigne rouge, le remède naturel pour les problèmes circulatoires et veineux

La vigne rouge jouit d’une grande réputation lorsque l’on parle de traiter les problèmes circulatoires et veineux. Découvrez-la plus en détails dès à présent.

La vigne rouge

Également connue sous les noms de vigne à vin, vigne vinifère ou vigne des teinturiers, la vigne rouge (vitis vinifiera) aide à soulager beaucoup de maux de notre organisme.

Avec le cassis, elle est l’un des médicaments les plus connus et utilisés pour achever une action antioxydante, anti-œdipienne et protectrice sur la micro-circulation.

Les composants les plus importants se trouvent dans ses feuilles, récoltées à la fin de la vendemmie, lorsqu’elles ont pris les teintes rouges caractéristiques (d’où le terme ‘vigne rouge’).

Cettes substances, appartenant à la catégorie des polyphénols (resvératrol) et des flavonoïdes (anthocyanidines et proanthocyanidines), se trouvent également dans la peau des raisins et dans les pépins,

Pour cela, il sont responsables des propriétés bénéfiques d’une consommation modérée de vin rouge et d’huile de pépins de raisin.

Les bienfaits de la vigne rouge

Elle est principalement associée au traitement du symptôme des jambes lourdes mais est aussi très efficace pour lutter contre :

  • les varices
  • les hémorroïdes
  • les œdèmes 
  • les règles douloureuses ou irrégulières

La vigne rouge agit donc essentiellement sur la circulation sanguine mais elle dispose de surcroit de propriétés antioxydantes et diurétiques.

Principes actifs et applications de la vigne rouge

De nombreuses parties de la vigne rouge sont utilisées en médecine naturelle comme les feuilles, la peau des raisins, les pépins et la sève.



vigne rouge

Cet arbrisseau contient deux principes actifs majeurs :

  • les polyphénols, véritables protecteurs des artères
  • les flavonoïdes qui luttent contre l’oxydation et le mauvais cholestérol.

Comment consommer la vigne rouge

Le petit plus de cette plante est que vous pouvez la consommer ou l’appliquer de nombreuses manières.

  • Pour une utilisation interne, vous aurez le choix entre gélules, infusions et décoctions.
  • Pour un usage externe, vous choisirez entre lotions et baumes.
  • Pour un usage combiné interne-externe, préférez la teinture mère

Vigne rouge posologie

Les préparations à base des feuilles séchées de la vigne rouge ne doivent pas excéder les quantité prescrite par votre médecin ou naturopathe.

  • en infusion, vous aurez besoin de 20 à 30 gr de feuilles séchées par litre d’eau. A boire 2 à 3 tasses par jour.
  • en teinture mère : 40 gouttes dans un peu d’eau 3 fois par jour entre les repas.
  • en gélules : pas plus d’une comprimée par jour, et pas plus d’un mois

Vigne rouge et hypertension

Elle est utilisée pour protéger la santé cardiovasculaire. Il est proposé contre les varices, les hémorroïdes, l’athérosclérose, l’hypertension artérielle, la crise cardiaque et l’accident vasculaire cérébral.

vigne rouge

En fait, ils sont les flavonoïdes à avoir des effets antioxydants, anti-inflammatoires, antiplaquettaires et relaxants pour nos artères.

Et plusieurs études in vitro et humaines ont montré une normalisation de la pression artérielle chez les sujets hypertendus.

Vigne rouge et circulation sanguine

Cette plante stimule la circulation sanguine, et elle est utilisée pour protéger la santé cardiovasculaire. Il est proposé contre les varices, les hémorroïdes, l’athérosclérose, l’hypertension artérielle, la crise cardiaque et l’accident vasculaire cérébral.

Voici, alors, les ingrédient et la préparation pour une infusion qui stimule la circulation sanguine.

Mélangez et faites infuser dans 1 l d’eau:

  • 1 cuillère à soupe de fleurs de vigne rouge
  • 1 cuillère à soupe de fleurs de mauve
  • 1 cuillère à soupe de fleurs de cassis
  • 1 cuillère à soupe de sommités de mélilot

Préparation. Laissez refroidir et dégustez, c’est délicieux.

La vigne rouge pour les cheveux

Les feuilles de cette plante stimulent la microcirculation du cuir chevelu et protègent les follicules pileux, en facilitant leur croissance, améliorant leur brillance et, en même temps, ralentissant leur chute.

vigne rouge

Vigne rouge et cassis

Les feuilles de vigne rouge sont riches en polyphénols, et elle peuvent être utiles pour favoriser la fonctionnalité de la microcirculation.

La combinaison avec le cassis (Vaccinium myrtillus) complète le traitement pour réduire la sensation de jambes lourdes et favorise le drainage des fluides.

Les contre-indications de la vigne rouge

Même s’il n’existe pas de contre-indications connues, elle ne doit pas être consommée à fortes doses par les jeunes enfants et les femmes enceintes. Elle pouvait déclencher des diarrhées et d’autres problèmes gastro-intestinaux, de la toux, une bouche sèche, des maux de gorge, des maux de tête et des problèmes musculaires.

Les tanins astringents contenus dans la vigne rouge agissent au niveau de l’utérus.

Sa consommation, associée à la prise d’anticoagulants, pourrait diminuer leur efficacité, donc demandez toujours l’avis de votre médecin. Elle peut ainsi réduire l’efficacité des médicaments modifiés par le cytochrome P450 1A2 et de la phénacétine, et accroître l’effet de la warfarine, augmentant ainsi le risque d’ecchymoses et de saignements. Elle pourrait donc être contre-indiquée en cas de troubles de la coagulation et d’opérations chirurgicales.

L’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) n’a pas approuvé les allégations proposées selon lesquelles la vigne rouge aide à perdre du poids, à le garder sous contrôle ou à améliorer la silhouette.

Enfin, la vigne rouge peut provoquer des réactions allergiques.

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page