Bien-être et santé

Bave d’escargot : découvrez ses vertus en cosmétique

La bave d’escargot est de plus en plus utilisée pour les traitements cosmétiques de la peau et des cheveux, contre les rides et les cicatrices. Utiliser la bave d’escargot à des fins esthétiques et médicaux n’est pas nouveau. Découvrons mieux ses vertus et comment l’utiliser en cosmétique et en pharmacologie.

Origine

La bave d’escargot (Hélix Aspersa Müller, un petit escargot gris) est utilisée par les « mapuches » les amérindiens vivant au Chili et en Argentine, depuis l’antiquité.

Si cette bave est actuellement préconisée, c’est grâce à ses multiples vertus :

  • riche en principes actifs
  • régénératrices
  • anti-oxydantes

Des essais cliniques réalisés dans les années 2000 (COANIQUEM au Chili) prouvent que dans 77,7% des cas, les crèmes fabriquées à base de bave d’escargot ont un effet bénéfique sur les cicatrices et greffons causés pas des brûlures.

C’est un remède d’origine ancienne, mais à la mode ces derniers temps, également grâce aux tendances de beauté asiatiques : la bave d’escargot est de plus en plus utilisée dans la préparation de cosmétiques et de produits divers pour la peau et les cheveux.

Bave d’escargot : propriétés et bienfaits

La raison à cela ? La bave d’escargot contient quatre éléments naturels indispensables au bon traitement de la peau : l’allantoïne, les peptides antimicrobiens, les enzymes et les glycoprotéines enzymatiques.

  • Les peptides antimicrobiens permettent de redonner de l’élasticité et de la souplesse à la peau, capables aussi de gommer les rides, les cellules mortes et réduire les vergetures.
  • L’allantoïne a des propriétés régénératrices des cellules de l’épiderme qui va aider à réduire l’acné, à amoindrir les cicatrices et à soigner les brûlures. En définitive, le processus de vieillissement de la peau se verra ralenti.
  • Les enzymes sont des exfoliants naturels capables de gommer les cellules mortes de l’épiderme.
  • Les glycoprotéines enzymatiques régénèrent des cellules des vitamines A, C et E, se traduisant par un teint hâlé, une peau plus hydratée et un retardement du vieillissement cutané.

bave d'escargot

Bave d’escargot en cosmétique

En cosmétique, on l’utilise principalement pour les soins de la peau.

On la retrouve notamment dans les crèmes pour traiter

  • les tâches brunes,
  • l’acné,
  • la peau d’orange,
  • les rides et les cicatrices.

En pharmacologie, on peut trouver des produits dérivés de cet élément, comme les sirops contre la toux et autres médicaments pour les affections pulmonaires.



Comment l’extraire?

Avant de commencer, il faut se rappeler que la bave d’escargot – comme son nom l’indique – est un produit d’origine animale.

Si vous êtes particulièrement attentif au monde des animaux, il est donc utile de demander au fabricant ou au fournisseur en qui vous avez confiance de savoir comment les récupérer.

Les escargots laissent naturellement une bande de bave sur les surfaces lorsqu’ils passent à travers et cela peut être pris, au moins théoriquement, sans aucune perturbation ou gêne.

Dans certains cas, cependant, l’élevage d’escargots à des fins cosmétiques peut être combiné avec celui à des fins alimentaires et, par conséquent, il est bon de le vérifier avant d’acheter. En général, les producteurs les plus connus expliquent les méthodes de collecte sur l’étiquette.

Mais comment fait-on pour l’extraire ? Plusieurs méthodes sont employées à base de:

  •  chlorure de sodium,
  •  sérum physiologique,
  •  boue thermale,
  • décharge électrique
  • ou de centrifugation.

Ce sont toutes des méthodes dites « dégorgement » et qui, évidemment, ne respectent pas l’animal.

Cependant, en France et de la main de Christophe Roui un élevage d’escargots certifié bio a vu le jour.

Il s’agit des « jardins de Christophe » qui après obtention du label Ecocert, Greenlife, et Cosmos, peuvent fournir les laboratoires de cette bave d’escargot bio afin d’en produire des cosmétiques.

Plus de conseils

Découvrez d’autres remèdes naturels :

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer