Vertiges : connaitre les causes et savoir comment les soigner naturellement

Les vertiges sont l’un des principaux motifs de consultation chez les médecins traitant. De quoi avoir la puce à l’oreille.


L’équilibre : notre sixième sens

Vertiges ? Nos oreilles en cause ! En effet, elles ne nous servent pas seulement à entendre, mais à tenir en équilibre.

Notre oreille interne (la partie qui s’emboîte dans l’os du crâne) comprend deux organes distincts, la cochlée dans laquelle se trouve l’organe de l’audition, et le vestibule qui contient les récepteurs de l’équilibre.

Le vestibule est relié au cerveau par le nerf vestibulaire. Muni de « mécano-récepteurs », il enregistre les accélérations (mouvements) et la position de la tête. Il stabilise le « nystagmus », l’oscillation de va-et-vient des yeux.

En somme, le système vestibulaire s’apparente à un gyroscope : il fonctionne avec la gravité. Les liquides de l’oreille interne activent nos récepteurs, informant le cerveau de notre position.




Symptômes et causes

Les vertiges sont soit d’origine « centrale » (affection des structures cérébrales ) soit d’origine « périphérique » (mauvaise irrigation ou traumatisme de l’oreille interne) : les affections les plus alarmantes n’étant pas nécessairement celles qui occasionnent le plus de vertiges.

Anti vertiges - Composition huiles essentielles et macadamia bio - Roll on 10ml
Anti vertige – Composition huiles essentielles et macadamia bio –
Roll on 10ml
Prix EUR 11,9
Les causes les plus courantes ?
  • Une origine mécanique tel qu’un traumatisme ou l’arthrose cervicale
  • une mauvaise irrigation des vaisseaux de l’oreille interne
  • mais aussi une infection ou irritation
  • la maladie de Ménière, liée à une hyper pression des canaux de l’oreille interne et qui se traduit par des acouphènes et des vertiges.

Vertiges et cervicales

L’arthrose cervicale en particulier, crée des sensations dont on se dispenserait volontiers. Il arrive que prendre l’avion vous débloque les vertèbres : après la pression des premiers instants du décollage, la montée en altitude étire le cou au point de vous libérer.

Mais on ne va pas s’offrir un billet à chaque fois que l’on aurait besoin de faire une séance !

L’ostéopathie soulage parfois instantanément, ce type de vertiges : la contraction des muscles du cou irrite les filets nerveux, au point de créer des vertiges et sifflements d’oreille. Les motards en savent quelque chose.




De même, il n’est pas aberrant d’avoir des vertiges en position allongée, uniquement : le déplacement des cellules sensorielles de l’oreille est alors en cause.

Et se soulage également par manipulation. Ouf ! S’il ne faut pas mettre son crâne entre n’importe quelle main, un bon ostéopathe vous donnera la sensation de faire des miracles.

Fatigue et stress

Si votre vertige est dû à une crise d’anxiété ou de nervosité, il paraît raisonnable de troquer la machine à café pour les plantes sédatives, au premier chef le ginkgo biloba (en teinture-mère) mais aussi de façon plus classique, l’aubépine, la mélisse, etc.

Vertiges : des remèdes naturels
Vertiges : des remèdes naturels

Les préparations naturelles existent chez votre pharmacien : en gélules (gélules d’ail, d’aubépine) ou en préparation appelée une « suspension intégrale de plante fraîche » d’aubépine, qu’il vous conseillera de prendre à raison de deux fois par jour.




Naturellement, si vos vertiges ne s’estompent pas, il faut impérativement consulter, afin d’obtenir un diagnostic.

Les vertiges positionnels : qu’est ce que c’est ?

De son nom complet, le vertige paroxystique positionnel bénin peut faire peur. Certes inconfortable mais sans danger, il se manifeste lors d’un changement rapide de position et peut être associé à des nausées voire des vomissements.

Il est soigné par un kinésithérapeute qui le soulagera généralement à la première séance, il se peut cependant que 2 ou 3 manipulations soient nécessaires.

Vertiges & grossesse

La grossesse est une période particulière avec son lot de dérèglements et autres désagréments. Le vertige peut en faire partie. Il est souvent dû à une baisse de la tension en passant de la position assise à debout. Dans ce cas allongez vous sur le côté gauche, les jambes légèrement en hauteur.

Vertiges : vous avez la tête ?
Vertiges : vous avez la tête ?



Autre possibilité : la crise d’hypoglycémie, il sera alors généralement associé à des sueurs. Prenez une petite collation.

Très souvent anodins, si les vertiges persistent et sont fréquents, parlez-en à votre médecin !

Vertiges : les traitements naturels

Ils peuvent se traiter de façon naturelle. C’est le cas notamment et en certains cas, de ceux que peuvent ressentir les femmes lors de la ménopause : là, la manipulation « mécanique » ne sera d’aucun secours. En revanche et avant de soi-même le devenir, les remèdes de grand-mères ont du bon…

En premier lieu, l’alcool (cela paraît tellement évident) mais aussi le café et le sel ne font pas bon ménage avec les vertiges.

Braggs - Vinaigre de cidre organique - 473ml
Prix EUR 11,16
Mais essayez donc ceci : au moment de vous coucher, buvez un verre d’eau avec un cuiller à café de vinaigre de cidre. Cela ne vous inspire pas ? A tort, buvez alors du jus de citron avec une pincée de poivre noir, au moment où vous avez un vertige.

Attention aux faux vertiges

Certaines sensations de malaise sont appelées « faux vertiges » car bien que les symptômes soient les mêmes, les causes elles sont différentes. On parle de faux vertiges quand ils sont causés par du diabète, des migraines, de l’hypotension ou encore une sciatique.

La rédaction de Toutvert vous conseille également :




Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *