ActualitéfeaturedTransports

Vélo électrique : liste complète des modèles et de leur prix

Dans cet article, retrouvez les meilleurs vélos électriques disponibles en France et ailleurs ainsi que leur prix, des informations sur leur fabriquant et quelques anticipations sur les années à venir. Zoom sur le vélo électrique !

Contenu

Les avantages d’un vélo électrique : quels sont-ils ? 

Les vélos électriques ont de nombreux avantages par rapport à leurs « cousins » traditionnels. L’un des points communs entre ces deux modèles est leur niveau de pollution : 0 (mie à part les problèmes de batterie).

Aussi, si faire un long voyage avec un vélo classique demande de l’entraînement, se déplacer avec un vélo électrique est accessible à tous : sportifs ou sédentaires (par nécessite ou volonté), tout le monde peut se lancer.

Au fil des années, les équipements pour vélos électriques et à pédalage assisté ont également couvert tous les domaines d’utilisation (ville, chemins accidentés…).

Les différents types de vélos électriques

Aujourd’hui, il existe plusieurs types de vélos, mais en réalité il faut faire la distinction entre vélos électriques et vélos à pédalage assisté :

  • L’e-bike : il s’apparente à un scooter de 50 cc. Il fonctionne sans pédaler et peut atteindre une vitesse de 50, voire 60 km/h
  • Le cycle à pédalage assisté : il a une poussée électrique qui ne démarre qu’en pédalant. Son moteur ne dépasse pas les 250 watts et sa vitesse peut atteindre 25 km/h. En Europe, ces vélos sont aussi appelés Pedelec.

A l’heure actuelle, il existe surtout des véhicules à utiliser en ville (pliables ou non) et d’autres dédiés à une utilisation plus extrême. Ces derniers sont de vrais vélos de montagne à suspension complète.

Le marché des vélos électriques en France et à l’étranger

En France et à l’étranger, les vélos électriques sont de plus en plus appréciés. En France, plus de 130 000 vélos électriques ont trouvé un acheteur en 2016, soit 31% de plus par rapport à l’année précédente (source : lesechos.fr). Mais en 2017, le nombre de vente a considérablement augmenté avec 254 870 vélos électriques vendus (source : www.planetoscope.com).

Au niveau européen, en 2016, environ 20 millions de vélos ont été vendus dont 1 667 000 électriques, avec une tendance à la hausse de 22,15 % par rapport à 2015. La prévision pour 2018 est quant à elle de 2 millions d’unités.

Selon plusieurs études menées sur l’arrivée des vélos électriques sur le marché dans d’autres pays de l’Union Européenne, les modèles électriques ont un avenir prometteur. En effet, certains constructeurs comme Bosch eBike Systems, leader dans le segment des systèmes de transmission pour vélos électriques, estiment que la part des ventes pourra atteindre 30% du marché du vélo en quelques années.

Nous le verrons aussi, l’appréciation des consommateurs pour ce moyen de transport est très positive.



Le vélo électrique est donc un segment sur lequel il est intéressant de se pencher !

Vélo électrique : modèles et caractéristiques

Tout au long de cet article, nous parlerons des vélos électriques, et des différents modèles qui se trouvent sur le marché. Mais attention un vélo électrique n’est pas un scooter électrique, ainsi un vélo électrique offre une puissance maximale de 250 watts activée automatiquement en pédalant.

Les vélos électriques sont aussi respectueux de l’environnement, car ils ne polluent pas et consomment peu d’électricité. Leurs coûts d’exploitation sont aussi faibles.

Ces vélos permettent également un mouvement avec peu d’effort (le moteur aide le coup de pédale du cycliste au démarrage et en montée) et sont souvent plus sûrs que les vélos classiques. Les vélos électriques n’émettent aussi aucun bruit.

Un vélo électrique peut se résumer à quatre équipements principaux qui le distingue du vélo classique : un moteur, une batterie, un système de pédalage et un ordinateur de bord.

Les vélos électriques peuvent avoir le moteur dans le moyeu avant, arrière ou entre les pédales. Chaque modèle a ses spécificités déterminés par les éléments suivants :

  • Le type de batterie : en lithium (le meilleur), plomb ou en nickel-hydrure métallique.
  • La capacité mesurée en wattheures.
  • Le système de détection de pédalage, autrement dit un capteur qui communique à l’unité de contrôle quand activer le moteur.

Le capteur peut être simple et permettre « un coup de pédale symbolique » (pour celui-ci, il suffit de donner un coup de pédale puis laisser faire le moteur) ou plus élaboré. Dans ce cas, le capteur détectera l’effort fait sur les pédales à partir des torsions mécaniques permettant ainsi un coup de pédale naturel, avec une augmentation de la durée d’autonomie.

Dans leur ensemble, les caractéristiques des vélos à assistance électrique sont similaires, voire identiques. La raison ? Car ils sont soumis à la directive européenne. En revanche, les matériaux, options et conceptions font la différence et doivent répondre aux besoins et goûts des différents utilisateurs de plus en plus exigeants et informés.

Dans la suite de cet article, nous allons tenter de vous donner un aperçu sur les modèles les plus intéressants pour la ville et le trekking fabriqués en France, mais aussi importés. Bien entendu, nous ne prétendons pas vous fournir un catalogue complet, mais ceci vous donnera une idée plus précise sur les modèles intéressants et une vue d’ensemble du marché.

Vélos électriques : modèles et fabricants les plus intéressants

Nous énumérerons les modèles les plus intéressants en les divisant en trois grandes catégories :

  • Les vélos électriques pliables.
  • Les vélos électriques adaptés à la ville.
  • Les VTT électriques, aussi connu sous le nom de vélos e-mtb.

Vélo électrique : l’offre Yamaha

YPJ-X

Il s’agit d’un prototype tout-terrain qui intègre tous les composants électriques dans le châssis et qui se distingue par son tableau de bord avec écran LCD au centre du guidon. En plus d’une fourche amortissant les chocs, de gros pneus blancs et de freins à disques, ce vélo électrique est aussi doté d’un moteur brushless situé entre les pédales et qui cache les batteries lithium-ion de 400 Wh qui permettent une autonomie de 140 kilomètres environ.

Vélo électrique : l’offre Scott

Nous sommes toujours au Japon avec la marque Scott et sa gamme renouvelée et élargie. Cette dernière comprend des vélos à pédalage assisté avec les séries E-Sub et E-Silence pour les cyclistes urbains et E-Aspect pour ceux aimant les vélos tout-terrain. Les vélos E-Scale et E-Genius sont quant à eux des modèles tout-terrain extrême.

Pour la gamme urbaine, cette dernière utilise le moteur Brose à 25 km/h avec un moteur central de 3 modes d’assistance et des batteries de 500 Wh. La batterie peut être rechargée en 3h30 et permet une autonomie de 60 km (fonction haute), 80 km (en mode normal) et 125 km (en mode éco).

La gamme trekking est quant à elle équipée d’un moteur Bosch CX et d’une batterie de 500 Wh.

E-Sub

Gamme de vélos urbains aussi destinés aux sportifs, ce modèle E-Sub est doté d’un cadre en alliage aluminium et d’une batterie de 500 Wh. Ce vélo est également disponible en trois versions : men, lady et unisexe. Ce modèle électrique est aussi équipé d’une fourche amortissante Suntour NEX-E25, de jantes 28 pouces, de freins à disques et d’une transmission Shimano XT qui propose 11 vitesses. Ce vélo électrique pèse 22 kg.

Prix : de 2.499 euros à 3.449 euros.

Vélo électrique modèle Scott série E-Sub sport 10 homme
Vélo électrique : modèle Scott série E-Sub sport 10 homme

E-Aspect et E-Spark

Pour les amateurs de tout-terrain, ces modèles sont équipés d’un moteur Shimano E8000, de batteries 500 Wh (autonomie de 145 km) et d’une boîte à vitesse à 11 rapports. La première série comprend une fourche amortissante de 100 mm et des freins à disques Shimano Deore. Le deuxième vélo électrique est quant à lui équipé de suspensions intégrales avec amortisseurs avant et arrière de 120 mm et de freins à disques Shimano XT.

Prix : de 2.699 euros à 7.499 euros.

E-Genius 700 Tuned

Ce vélo électrique est doté d’un système Boost, d’une suspension hydraulique Fox, d’une tige de selle avec traitement Kashima, d’une transmission 1 x 11, de freins Shimano Zee et de roues DT Swiss H1825.

Prix : 7 199 euros.

 

Vélo électrique de marque Scott
Vélo électrique de marque Scott

Vélo électrique : l’offre Spécialized

Le fabricant américain Specialized propose également des vélos électriques.

Turbo Levo FSR

Il est situé au sommet de la gamme et est doté d’une double suspension et de jantes de 27,5+. Le cadre en aluminium est intégré au moteur central Brose (puissance nominale de 250 W) qui est inséré dans le bloc de moyeu et protégé en bas pour éviter les collisions avec les batteries, situées à l’intérieur du tube de descente.

Cette solution permet une bonne répartition du poids tout en préservant le porte-bouteille. L’unité électrique est capable de fournir jusqu’à 530 W, tandis que les batteries, 460 ou 504 Wh possèdent 10 LEDs qui avertissent de l’état de charge. Les batteries peuvent être rechargées en 3h30 pour une autonomie de 60 km minimum dans le cas d’une utilisation intensive (pour l’utilisation modérée, l’autonomie peut atteindre 120 km).

Ce vélo électrique dispose aussi d’une application pour smartphone (Mission Control App) qui permet de stocker des données de randonnée, de diagnostiquer le système électrique et de configurer certains paramètres du moteur.

De son côté, l’option « Smart Control » ajuste automatiquement la puissance délivrée et l’énergie libérée par les batteries en fonction de la distance à parcourir et du temps. L’affichage et les commandes à côté du guidon peuvent donc être « oubliées ».

Ce vélo est aussi équipé d’une transmission Sram à 11 vitesses, de freins à disque à circuit hydraulique et d’une tige de selle télescopique avec télécommande.

Prix : le modèle Comp est à 4.999 euros, le modèle Expert à 6.499 euros, le S-Works avec accumulateurs est à 8.999 euros.

Vélo électrique : l’offre Cannondale

Voici l’offre de cette maison américaine.

Kinneto

Voici un vélo aux qualités sportives avec un cadre rigide et léger. Fondé sur le système Shimano Steps avec moteur central et trois niveaux d’assistance à pédale, ce modèle dispose de batteries de 418 Wh fixées sur le tube de descente, ce qui garantit une autonomie de 125 km. Parmi les autres caractéristiques, ce vélo a : des roues de 28 pouces, des freins hydrauliques à double disque et une transmission à neuf vitesses Shimano Deore.

Prix : 2 299 euros.




Vélo électrique : l'offre Cannondale
Vélo électrique : l’offre Cannondale

Vélo électrique : l’offre RieJu

La maison historique espagnole RieJu a fait son entrée dans le monde des vélos électriques. Son offre comprend cinq modèles (un vélo de ville, un vélo de randonnée et trois VTT), équipés de moteurs centraux Bosch et produits en collaboration avec Atala. Il s’agit de vélos électriques avec des cadres en aluminium et des kits Bosch pour les versions Active ou Performance, alimentés par des batteries de 400 Wh qui permettent jusqu’à 175 km d’autonomie en mode Eco.

E-Line City

Ce vélo électrique de ville est équipé d’une fourche amortissante, d’un moyeu à huit vitesses, de jantes 28 pouces, d’un système d’éclairage et d’un cadre homme, femme ou unisexe similaire au RS3 Trekking. Ce modèle est idéal pour les excursions hors ville.

Prix : 2 299 euros.

MRT Cross

Dans la gamme e-mtb, voici le MRT Cross avec système Active, fourche Suntour XCR32 avec verrouillage à distance, boîte à vitesses Shimano XT à 10 vitesses et roues de 27,5 pouces.

Prix : 2.399 euros.

MRT Racing

C’est un vélo électrique plus léger (20 kg), équipé de composants plus haut de gamme(fourche Rock Shok Reba RL 100 mm, fourche Shimano XT RD-M 786 SGS 10 vitesses).

Prix : 2.799 euros.

MRT Pro

C’est le fleuron de la marque avec ses 22 kg, il est équipé d’un amortisseur avant Suntour Epixon T RL-R et amortisseur arrière Suntour Raidon R. Ce modèle est aussi équipé d’une transmission XT à 10 vitesses et de pneus Schwalbe de 27,5 pouces.




Prix : 3.399 euros.

Vélo électrique modèle MRT Pro de la marque espagnole RieJu
Vélo électrique : modèle MRT Pro de la marque espagnole RieJu

Vélos électriques : l’offre Flyer

Flyer a présenté un nouveau système de propulsion, la Flyer Intelligent Technology, qui se caractérise par un moteur central (couple maximum égal à 92 Nm), des batteries dotées de la nouvelle technologie 4 Ah intégrées dans le tube de descente du cadre, un écran LCD situé au centre du guidon et des commandes disponibles près des poignées évitant ainsi de lâcher le guidon.

Créé en collaboration avec Panasonic, le FIT est léger, minimise l’encombrement, délivre un couple de 92 Nm et se distingue par son système Multi Speed Assist System, un système qui simule la présence d’un deuxième pignon avant, doublant ainsi le nombre d’engrenages disponibles.

Uproc7

C’est un VTT équipé de fourches Rock Shox (la fourche a une excursion de 180 mm), de roues 27.5 pouces. En plus, il dispose de freins à disque hydrauliques et d’une transmission Shimano XT ou XTR à 11 vitesses (22 profitant du moteur « double pédalier »).

Prix : de 5 699 euros à 8 299 euros.

Vélo électrique : l'offre Flyer
Vélo électrique : l’offre Flyer

Série TX

Ce vélo est équipé du kit Bosch Performance combiné à des batteries de 400 Wh (500 Wh en option pour 200 euros). Il est aussi doté de jantes 28 pouces et de freins à disque hydrauliques. Sur ce vélo, les suspensions sont de bonne qualité et la boîte à vitesses, qui se trouve dans le moyeu, compte huit vitesses.

Prix : de 4,299 euros à 4,799 euros.




Pluto

Ce vélo pliable présente le système Panasonic et des batteries de 432 Wh placées derrière le tube de selle qui garantissent plus de 100 km d’autonomie. Les deux versions, 3.01 et 3.01R, se distinguent par leur boîte à vitesses à 8 rapports située sur le moyeu arrière et par leurs roues de 20 pouces.

Prix : 3 399 euros.

Vélo électrique : l'offre Flyer comprend le vélo Pluto
Vélo électrique : l’offre Flyer comprend le vélo Pluto

Vélo électrique : l’offre Centurion

Il est l’un des fabricants allemands les plus populaires. Centurion a son fleuron dans la série Numinis, représentée par deux e-mtb à double suspension, le E-2000.27 DX et le E-600.27. Mais il élargit sa gamme de vélos électriques avec les modèles Backfire et E-co.

Numinis E-2000.27 et DX et E-600.27

Alimentés par le système Bosch Performance, ces vélos sont équipés de batteries de 400 Wh, d’une boîte à vitesses à 10 rapports, de freins à disque hydrauliques et de roues de 27,5 pouces. La suspension arrière à quatre bras procure une tenue maximale sur les terrains les plus difficiles. Le E-600.27 est légèrement plus lourd et diffère dans certains composants et détails.

Prix : 4 629 euros.

E-Co

Pour les déplacements en ville et le trekking, voici une quinzaine de vélos à pédales assistées. La gamme comprend le 400 A, un vélo urbain e-bike doté d’un système central Bosch et de batteries fixées au niveau du porte-bagages arrière. Ce vélo pèse 26,5 kg et dispose de roues de 26 pouces et d’une boîte à vitesses à variation continue.

E-Feu

Il y a deux variantes, Tour et Sport, avec le 410 DX comme modèle phare. Ces modèles sont très similaires dans leurs réglages techniques et ne diffèrent que par leur cadre. Au niveau des autres caractéristiques, on retrouve un système électrique Performance Line Bosch, des batteries de 400 Wh, des jantes de 28 pouces, une fourche amortissante de 63 mm et des freins à disque de moins de 23 kg.

Prix : 3 500 euros.




Vélo électrique : la marque Centurion et sa série E-Fire
Vélo électrique : la marque Centurion et sa série E-Fire

Vélos électriques : l’offre Kalkhoff

L’entreprise allemande Kalkhoff est célèbre pour son eBike urbain fiable et élégant.

Endeavour Excite N11

Il est équipé d’un moteur Neodrives brushless et d’une batterie lithium-ion de 540 Wh qui garantit une autonomie de 135 km. La transmission à 11 vitesses Shimano Deore XT M8000 et les freins à disques hydrauliques Shimano SLX complètent l’ensemble. La touche finale est l’écran Bluetooth avec système de navigation Navi App intégré.

Prix : à partir de 3 799 euros.

Vélos électriques : l’offre Brompton

L’entreprise britannique, célèbre pour son vélo pliable haut de gamme, fait également son entrée sur le marché des modèles électriques en les équipant d’un moteur à moyeu avant sans réducteur de 250 watts.

Brompton e-bike

Équipé d’une batterie Li-Ion de 300 Wh à insérer dans un sac à dos (pour un poids total de près de 3 kg) à placer à la place du sac frontal, ce vélo électrique atteint une autonomie de 40 à 80 km selon le niveau choisi.

Prix : de 2 870 euros à 3 050 euros.

Vélos électriques Brompton
Vélos électriques Brompton

Vélos électriques : l’offre E-Tropolis

Trek Evo Man et Lady et Trek Evo Unisexe

Ce sont des modèles de trekking, actualisés d’un point de vue esthétique et mécanique, avec l’adoption d’une nouvelle fourche amortissante, d’un système de freinage avec disque avant, d’un système de sécurité Shimano Power Modulator PM40 qui désactive le moteur lorsque les leviers de frein sont actionnés, ainsi que d’un système de phares alimentés directement par les batteries des vélos.




Le moteur est le 8 Fun Swx01. Il est situé dans le moyeu de la roue arrière et est combiné à cinq modes de service sélectionnables via des affichages LED. Les batteries du rack arrière donnent une autonomie de 50 km. La transmission à sept vitesses, la nouvelle suspension avant et la colonne de selle rembourrée assurent quant à elles un confort maximal. L’affichage LCD est disponible sur demande.

Ce vélo électrique se décline en deux versions : avec roues de 26 ou 28 pouces.

Prix : à partir de 1.345 euros.

Vélo électrique Trek Evo E-Tropolis
Vélo électrique Trek Evo E-Tropolis

Vélo électrique : l’offre KTM

En Autriche, KTM propose une large gamme composée de 50 modèles de vélos de ville, trekking et tout-terrain à amortissement simple ou double. Pour ses vélos, l’enseigne a mis en place le système Shimano Steps, avec un moteur central de 250 W, des batteries de 418 Wh (autonomie jusqu’à 125 km) et trois niveaux d’assistance (Eco, Normal et High).

Broyeur Freeze Plus

C’est un gros vélo avec des roues extra larges et 175 km d’autonomie ; tandis que le Lycan GPS+ Grinder, est un e-mtb de 20,9 kg avec double suspension. Enfin, le Macina Nuvinci Plus est un vélo de ville doté d’un châssis bas et d’une autonomie considérable (175 km).

Vélo électrique : gamme KTM
Vélo électrique : gamme KTM

Amparo 8 XL

Il s’agit d’un vélo motorisé avec moteur central Panasonic et des batteries de 648 Wh (autonomie 187 km).

E-Lycan P

Ce modèle comprend un double amortissement et 562 Wh de batteries, pour un kilométrage garanti de 155 km.




Vélo électrique : l’offre Lapierre

En France, la société historique Lapierre, fondée en 1946, a élargi son offre avec deux modèles tout-terrain et trois de ville.

Overvolt HT 500 e Overvolt FS

Ce sont deux hardtails économiques équipés d’une suspension complète avec fourche amortissante (débattement de 120 mm) et d’un moteur central Bosch (Active et non Performance comme sur le 900).

Ce vélo électrique comprend aussi des batteries de 400 Wh procurant une autonomie de 190 km avec le mode Eco assistance, le plus bas des quatre prévus.

Overvolt HT 500 pèse 22,2 kg et ses jantes sont de 27,5 pouces Il est aussi équipé de freins à disques hydrauliques et d’une boîte à vitesses à 10 rapports. Le Overvolt FS a les mêmes caractéristiques à quelques différences : sa  fourche est de 140 mm et il pèse 22,6 Kg.

Prix : Overvolt HT et Overvolt FS à partir de 2 499 euros.

Vélo électrique Lapierre : Overvolt FS 500
Vélo électrique Lapierre : Overvolt FS 500

Overvolt Urban Bosch e Urban Steps

Ce sont des vélos de ville avec un moteur central, un cadre pour femme et des batteries dans le porte-bagages arrière. Ils sont équipés de jantes 26 pouces et de freins à disques hydrauliques, qui se distinguent par le système : Bosch avec des accumulateurs de 300 Wh et une boîte à vitesses à 10 rapports pour le premier modèle et système Shimano avec des batteries de 418 Wh et un dérailleur avant à 8 rapports pour le second.

Prix : à partir de 1 999 euros.




Overvolt Trekking

C’est le troisième vélo électrique de ville avec un système Bosch Active combiné à des batteries de 500 ou 600 Wh, une transmission Shimano à 10 vitesses, un cadre à tubes jumelés, une fourche amortissante de 63 mm et des roues de 28 pouces.

Prix : 2.699 euros.

Vélos électriques : l’offre Piaggio

Wi-Bike

Il s’agit d’un vélo électrique hyper-connecté, disponible en quatre versions et en diverses configurations. Tous les modèles sont équipés d’un système électrique conçu par Piaggio, qui consiste en un moteur central de 250 W et des batteries d’une capacité de 400 Wh, qui se rechargent complètement en trois heures et qui assurent une autonomie de 60 à 120 km, selon le niveau choisi.

La version Comfort se compose d’une fourche télescopique,de poignées ergonomiques, d’un siège confort, de freins à disque, de garde-boue, d’un porte-bagages, d’un éclairage et d’une sonnette. Ce vélo est aussi doté d’une boîte à vitesses à neuf rapports, mais une nouvelle boîte est ajoutée avec un moyeu manuel à variation continue, combinée à une courroie de transmission en carbone.

La version Comfort Plus diffère par la selle, les boutons en cuir véritable, les pneus de niveau supérieur et la boîte à vitesses NuVinci avec commande manuelle ou électronique. L’Active est quant à lui une version sportive.

Vélo électrique Wi-Bike Piaggio
Vélo électrique Wi-Bike Piaggio

Enfin, le modèle Active Plus est une version masculine sans garde-boue et porte-bagages, avec selle et boutons en cuir. Il faut aussi noter la technologie DEA (Dynamic Engine Assistance) pour programmer le support de la propulsion électrique en fonction de la puissance imprimée par le cycliste.

L’écran agit également comme un dispositif antivol et se connecte à votre smartphone via le port USB disponible. Cette connexion vous permet de mettre à jour le logiciel, de diagnostiquer le système, de recharger votre téléphone portable et de gérer l’e-bike directement via l’application.

Prix : 2 300 euros.




Vélos électriques : l’offre Bottecchia

Genio Electric

Inspiré du modèle classique des années 60, son moteur est dans le moyeu arrière. Il est alimenté par de minces batteries de 288 Wh placées sur le support arrière et côté poids, ce vélo pèse 20,5 Kg. Parmi les autres caractéristiques, on retrouve : des jantes en aluminium de 20 pouces, un écran ACL à huit fonctions, une transmission Shimano TX35 à sept rapports et des freins en V-brake.

Prix : 1 449 Euro.

Agile Electric

De conception plus moderne, il se distingue en premier par l’emplacement du moteur (dans le moyeu arrière), par la faible capacité des batteries (240 Wh) et par un poids plus lourd (21,6 Kg). Sinon, l’affichage LED est limité à trois fonctions, la boîte à vitesses est à six rapports tandis que les jantes de 20 pouces et le système de freinage sont identiques à ceux du Genius.

Prix : 1 249 euros.

Vélo électrique : l'offre Bottecchia
Vélo électrique : Bottecchia et son Genio Electric

Vélos électriques : l’offre Benelli

Benelli a plusieurs nouveautés dont trois vélos de ville, un vélo de tourisme et deux VTT.

Adorea et Clelia

Rendant hommage à la mythologie romaine, ces deux vélos de ville partagent le même moteur central, mais aussi des batteries rechargeables entre quatre et six heures, un cadre en aluminium avec fourche amortissante et des freins V-Brake. Adorea, avec des lignes plus élégantes est disponible avec des jantes de 26 ou 28 pouces et dispose d’une boîte à vitesses Shimano Altus à 7 vitesses et de quatre niveaux d’assistance.

Clelia, avec son style rétro, offre un mode d’assistance supplémentaire ainsi qu’un capteur de vitesse, mais perd en autonomie (60 contre 75 Km) par rapport au premier. Très similaire aux deux premiers en termes de caractéristiques techniques, le Mio est le troisième vélo de ville électrique de Benelli, qui se distingue par son moteur avant.

Benelli et son vélo électrique Adorea
Benelli et son vélo électrique Adorea




Navigator

Il s’agit d’un e-bike pour les amateurs de tourisme, disponible en deux versions (300 et 500), avec fourche amortissante de 63 mm, transmission à neuf vitesses Shimano Altus et freins à disque (Tektro sur le « 300 » et Shimano sur le « 500 »), ainsi que de porte-bagages avant et arrière renforcés sur les côtés.

En revanche, le Navigator 300 dispose de batteries 396 Wh (autonomie jusqu’à 75 km), tandis que le « 500 » garantit une distance de 120 km, grâce aux batteries 418 Wh et à la grande efficacité du système Shimano Steps avec moteur central.

Tagete

Il s’agit d’un VTT équipé d’un système électrique à traction centrale combiné à six niveaux d’assistance et à des batteries de 396 Wh (autonomie jusqu’à 100 km). Les caractéristiques comprennent aussi des roues de 27,5 pouces, une transmission Shimano Deore à 10 vitesses, une fourche de 100 mm et des freins à disque hydrauliques.

Acest

Il est au sommet de la gamme tout-terrain avec : suspension intégrale, système électrique Bafang, jantes, boîte à vitesses et système de freinage hydraulique similaire à celui de Tagete.

Vélos électriques : l’offre Neox

Cette nouvelle marque vénitienne Neox, créée par Siral de Recoaro Terme, a également fait ses débuts dans le secteur des vélos électriques. Il y a actuellement trois modèles haut de gamme sur la liste qui sont dotés d’un moteur central intégré, d’une boîte à vitesses électronique séquentielle, d’un système de déverrouillage rapide de jante et d’un système antivol mécanique-électronique. Les vélos électriques Neox sont aussi équipés du système F8.11, une boîte à vitesses électronique séquentielle à huit rapports avec moteur électrique intégré.

Cette solution devrait apporter plus d’efficacité, de précision et de confort que les systèmes développés par la concurrence. D’autres dispositifs intéressants sont le Easy Neox et le Neox Lock : le premier permet d’enlever la roue arrière en trois secondes, ce qui facilite le transport et les opérations en cas de crevaison, tandis que le second est un système antivol avec verrouillage mécanique de la jante arrière et un système de désactivation électronique du moteur / boîte à vitesses qui une fois activé, rend les pédales « vides ».

Le système électrique Neox est couvert par quatre brevets internationaux : sur la boîte à vitesses, le système d’accouplement, le capteur de couple et la position neutre. Tous les modèles sont garantis 5 ans sauf les batteries (24 mois), mais en cas de remplacement, celles-ci ne nécessitent pas un gros investissement (350 euros).

Vélo électrique : l'offre Neox
Vélo électrique : l’offre Neox

Sporter

Il est alimenté par des batteries lithium-ion intégrées dans le châssis de 375 Wh (80-100 km) et est équipé de freins à disques hydrauliques. Il a un design assez masculin, un poids de 22 Kg, des composants de haute qualité et il est excellent pour le cyclisme.




Prix : 4 590 euros.

Urban

C’est un e-bike avec des jantes de 28 pouces, porte-bagages et lumières LED haute puissance.

Prix : 3 590 euros.

Crosser

De conception sportive, il est muni d’une fourche rembourrée et de roues de 26 pouces.

Prix 4 590 euros.

Vélos électriques : l’offre Askoll

Askoll est une entreprise de Vicence connue pour la production de moteurs électriques pour appareils électroménagers, qui propose maintenant des nouveaux vélos électriques élégants.

eB1

Avec un design classique et un cadre unisexe en aluminium, il est équipé d’un moteur Askoll, inséré dans le moyeu avant et qui propose une puissance nominale de 250 W, avec un couple maximum de 50 Nm. Il y a trois modes de service, qui peuvent être sélectionnés à partir de l’écran, à partir duquel l’état de charge des batteries lithium-ion peut également être vérifié.

Ces dernières ont une capacité de 300 Wh, se rechargent en cinq heures et assurent une autonomie allant jusqu’à 100 km. L’équipement de série comprend des garde-boue, des poignées et selle apparentes ou encore des feux à LED.

Prix : 1 390 euros.




Vélo eb1 Askoll
Vélo eb1 Askoll

Vélos électriques : l’offre Ducati

Ducati Scrambler

C’est un gros vélo équipé d’un moteur électrique de 250 W et offrant six niveaux d’assistance au pédalage. Les batteries lithium-ion, fixées sur le tube de descente du cadre, ont une capacité de 400Wh et assurent une distance de 50 km, après avoir été complètement rechargées en six heures.

Créé par Italwin sous licence Ducati, Scrambler est équipé d’une boîte à vitesses à 24 rapports, de roues en aluminium de 26 pouces avec pneus extra-larges et de freins à disques. Ce vélo assure donc un maximum de plaisir sur la terre, la boue et le sable.

Prix : 2 490 euros.

Modèle Ducati Scrambler
Modèle Ducati Scrambler

Vélos électriques : l’offre Lombardo

La marque Trapani Lombardo a élargi son offre avec deux nouveaux modèles adaptés aux pistes de terre et à la montagne.

e-Ivrea

Il présente le kit électrique Bosch avec moteur central Performance CX, ainsi que des batteries de 400 Wh.

e-Sestriers

Il diffère par la bande de roulement augmentée de 27,5+ et possède une fourche amortissante de 100 mm, une boîte à vitesses à dix rapports Stimano XT, un système de freinage hydraulique à double disque et un poids de 21,4 kg.

Prix : 2 599.99 euros.




E-Sestriere Lombardo
E-Sestriere Lombardo

Vélos électriques : l’offre Malaguti

Malaguti, la marque historique de San Lazzaro di Savena (Bo) fondée en 1930, démarre également avec des vélos électriques. Sur leur site internet vous pouvez acheter deux vélos de ville : Centro et Password.

Centro

Doté d’un châssis bas, il est propulsé par un moteur arrière à couple de 43 Nm et est alimenté par des batteries en lithium de 360 Wh, fixées derrière le tube vertical. Les batteries sont complètement rechargées en six à huit heures et garantissent une autonomie allant jusqu’à 35 km. Sur ce vélo, il y a aussi trois niveaux d’assistance en plus de la fonction « walk », qui vous permet de rouler à 6 km/h sans pédaler.

L’équipement comprend un écran LCD, une transmission Shimano SIS à 6 vitesses, des roues de 26 pouces, des freins V-brake, des phares à LED, un porte-bagages, un trépied, un panier avant, un cadenas et un siège réglable et rabattable.

Prix : 1 090 euros.

La gamme Malagutti
La gamme Malagutti

Password

Il diffère par les composants (transmission Shimano Turney TX à sept vitesses, selle et fourche amorties, etc.), assurant également une distance plus longue, jusqu’à 45 km. Pour ce vélo aussi, l’équipement est entièrement optionnel.

Prix : environ 1 360 euros.

Vélos électriques : l’offre Italjet

Abordons maintenant les vélos électriques conçus par Italjet, un fabricant italien historique, qui présente quatre modèles de vélos électriques : Ascot Classic, Ascot Adventure, Ascot ONE et Ascot Sport. Avec ces vélos, Italjet, qui était entré dans le secteur avec les modèles Diablo One et Angel, a fortement renouvelé son offre. En voici un bref guide.




Ascot Classic

Ce modèle d’une élégance classique, presque d’avant-guerre, avec garniture en cuir et accessoires, pèse environ 30 kg et assure une autonomie complète de 50 à 80 km, selon les conditions. Le chargement de la batterie dure environ 5 heures.

Prix : environ 4 490 euros.

Modèle Ascot Classic Italjet
Modèle Ascot Classic Italjet

Ascot Sport

Il s’agit d’un modèle au design urbain vintage. Ascot Sport combine le style classique avec la technologie moderne. Pesant environ 28 kg, il est équipé d’une batterie de 480 Wh avec une autonomie allant jusqu’à 60 km en conditions réelles.

Prix : à partir de 4 590 euros.

Ce ne sont ici que quelques-uns des modèles disponibles sur le marché : face à une offre aussi généreuse, il suffit d’essayer ces vélos écologiques, adaptés tant aux déplacements en ville qu’aux loisirs. Mais découvrons également ce que Bosch, le premier fabricant allemand de composants propose.

Vélos électriques : l’offre Bosch

Outre le grand intérêt manifesté pour le secteur urbain et cycliste (des systèmes de transmission électronique ou automatique ont été introduits en collaboration avec Sram, Shimano et Nuvinci), Bosch eBike Systems se projette désormais également vers le monde des VTT électriques.

Le défi est donc lancé à son concurrent Yamaha, qui jusqu’à aujourd’hui a fourni aux moteurs un couple plus élevé, donnant également la possibilité d’utiliser une double couronne, d’étendre le rapport de transmission disponible et d’assurer le déplacement sur des pentes extrêmes. Les nouvelles caractéristiques des vélos électriques comprennent le moteur Performance Line CX, la batterie Power Pack 50, les mises à jour du système de contrôle Nyon et quelques changements au niveau de la transmission automatique.

Conçu pour les e-mtbs, le moteur Performance Line CX est une évolution de l’actuel Performance 2015, qui est petit et qui permet : d’augmenter le couple de 60 à 75 Nm, d’améliorer la faible intensité de pédalage et d’augmenter de 50 à 300% la puissance fournie par le cycliste.




La nouvelle batterie d’une capacité supérieure (500 Wh par rapport aux 300 et 400 Wh actuels) permet d’augmenter l’autonomie et est conçue spécialement pour les cyclistes tout-terrain. Elle peut être montée sur le tube diagonal ou sur le support arrière, ne pèse que 100 grammes de plus que l’actuelle (pour un total de 2,6 kg) et est rechargée en quatre à cinq heures. Son prix devrait être de l’ordre de 800 euros.

Les améliorations apportées au système de contrôle de Nyon comprennent la possibilité d’entrer jusqu’à 10 waypoints dans un itinéraire, ainsi qu’un nouveau dispositif pour calculer un itinéraire optimisé e-mtb. Bosch a également amélioré l’intégration avec certaines boîtes à vitesses automatiques, comme NuVinci, qui simule désormais une boîte à vitesses traditionnelle à neuf vitesses.

Le vélo électrique Ikea

Le fabricant suédois s’est aussi lancé dans le secteur des vélos électriques ! Certains modèles sont en essai en Autriche, mais on ne les trouve pas encore partout en Europe.

Comme nous vous l’avons annoncé en début d’article, il difficile d’établir un guide totalement complet, tant le secteur du vélo électrique est dense et en mouvement. Aussi, n’hésitez pas à partager vos expériences en commentaire de cet article !

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer