Uriner sous la douche pour économiser l’eau !

Dix à 12 litres d’eau sont systématiquement gaspillé à chaque chasse d’eau tirée. Un chiffre bien trop élevé pour certains qui ont décidé de réagir en lançant une campagne de sensibilisation : uriner sous la douche pour économiser l’eau.

Debs Torr et Chris Dobson, deux étudiants anglais de l’université d’East Anglia, à Norwich, dans le comté de Norfolk, ont eu une idée insolite : faire le premier pipi du matin sous la douche ! Un moyen deux en un pour gagner une chasse d’eau sans aucune difficulté et économiser l’eau.


ET AUSSI : Facture énergétique : quel mode de chauffage choisir ?

Cette initiative, intitulée ‘To pee or not to pee’ (‘Faire pipi ou non’), référence à la célèbre question d’Hamlet, ‘To be or not to be’, a été présentée à l’ensemble des universitaires. « Selon nos calculs, si les 15 000 étudiants du campus nous suivent, nous pourrions économiser en un an de quoi remplir six piscines olympiques », expliquent-ils.

Uriner sous la douche pour économiser l'eau !
Uriner sous la douche pour économiser l’eau !

Inspiré de la campagne brésilienne lancée en 2009 par l’ONG SOS Mata Atlantica, appelée ‘Pipi dans la baignoire’, qui incitait la population du pays sud-américain à uriner sous la douche le matin, et qui a permis à chaque adhérent d’économiser 4 380 litres d’eau potable par an, le projet de Debs Torr et Chris Dobson va être défendu lors de la finale d’un concours national.




UN AUTRE TYPE D’ÉCONOMIE : Quels sont les appareils électriques en veille qui consomment le plus d’énergie ?

« Bousculer les comportements ordinaires, c’est exactement ce que nous voulons faire, pour ouvrir le débat autour d’une ressource dont nous pensons un peu vite qu’elle est acquise », affirment-ils. Si les deux étudiants en sortent vainqueurs, ils partiront dans la forêt amazonienne travailler auprès de la tribu des Kaxinawà.

Au Royaume-Uni, si les 63,7 millions d’habitants adhéreraient à cette initiative, le pays anglo-saxon économiserait 720 millions de litres d’eau. En sachant qu’en France la population est quasi équivalente (65,8 millions d’habitants), l’économie pourrait être identique. Compte-tenu qu’en 2012, l’Insee évaluait le prix moyen du litre d’eau à 0,34 centimes d’euros, l’économie de notre pays serait de 2,4 millions d’euros par jour, soit près de 900 millions par an.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *