Actualité

Un pont-trampoline à Paris

Non, vous ne rêvez pas. Il s’agit bien de personnes prises en pleine pirouette sur un « pont-trampoline » non loin de la Tour Eiffel. Certes, ce n’est qu’un montage photo mais elle est issue d’une véritable réflexion autour du développement des bords de Seine.

Chaque année a lieu le concours international d’architecture Arch Triumph. Pour l’édition 2012, intitulée Contemporary Bridge in Paris, les participants devaient imaginer à quoi ressemblerait le 38ème pont de la capitale.

C’est finalement l’idée un peu folle du cabinet d’architecture Atelier Zündel Cristea qui a retenu le plus l’attention. Au départ, il s’agissait d’imaginer un 38ème pont parisien au-dessus de la Seine. Le projet de l’équipe pensé par les architectes d’AZC consistait en un pont-trampoline permettant aux piétons de joindre les deux rives dans l’amusement le plus total.

Cette idée farfelue leur est venue d’une réflexion : À travers le programme du concours Un pont à Paris, nous désirions lancer une réflexion architecturale sur un thème plus large, celui du Bonheur Urbain.

Installé à proximité de la Tour Eiffel, à 30 mètres du Pont Bir-Hakeim, le pont-trampoline est long de 94 mètres et large de 30 mètres. Il est composé de 3 grosses bouées en membrane PVC, avec un filet de trampoline dans la partie centrale, qui ont une forme spatiale leur donnant « une cambrure similaire à une arche ». Chaque module a un diamètre de 30 mètres nécessitant un volume d’air de 3700 m3.

Si le projet ne verra peu être jamais le jour, l’idée particulièrement originale aura valu à l’atelier d’architectes parisien le 3e prix du concours Arch Triumph.

Ouvert aux professionnels et amateurs d’architecture, le concours Contemporary Bridge-Paris visait à imaginer un 38e pont au-dessus de la Seine.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer