Tourisme

Un jardin sauvage en plein cœur de Paris !

Le jardin sauvage Saint-Vincent n’est autre qu’une friche urbaine laissée à l’abandon pendant plus de 50 ans, où une végétation spontanée s’est développée.

Situé en plein quartier de Montmartre (derrière la place du Tertre et le Sacré Cœur pour les connaisseurs), ce jardin sauvage d’une superficie totale de 2000 m² est un vrai havre de paix où l’on peut découvrir des espèces indigènes d’Ile de France.

Le jardin sauvage Saint-Vincent
Le jardin sauvage Saint-Vincent

En effet, ce terrain a été laissé tel quel durant 5 décennies, la flore puis la faune s’y sont donc développées selon leur gré.

DES IDÉES DE VISITE : Les 15 plus beaux jardins au monde !

Les paysagistes de la ville de Paris ont donc profité de ce lieu exceptionnel pour valoriser ce patrimoine naturel. Le jardin sauvage Saint-Vincent est un endroit d’une rare diversité dans Paris intra-muros. Il est donc préservé et pour avoir la chance d’observer la mare, les plantes sauvages ainsi que les arbres et arbustes, il faut s’inscrire à des visites guidées qui ont lieu plusieurs fois par mois entre avril et octobre.

Le jardin sauvage Saint-Vincent
Le jardin sauvage Saint-Vincent

DÉCOUVREZ CET ART ORIGINAL : Reverse graffiti : le graffiti écologique ?

Pour que ce lieu reste exceptionnel dans son agencement spontané et dans la diversité végétale et faunistique qu’il propose, la mairie a fait le choix de limiter son accès. Le Jardin sauvage Saint-Vincent constitue ainsi un réservoir de biodiversité au cœur de la trépidante capitale parisienne !

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer