Bien-être et santéfeatured

Toux sèche : causes et remèdes naturels

Tousser est l’une des premières causes de consultation de son médecin. On distingue la toux sèche de la toux grasse. La toux sèche n’est pas « productive ».  Cette irritation des voies respiratoires n’est pas une maladie en soi, elle en est un symptôme.

Toux sèche : ponctuelle ou chronique ? Les causes

Pour fatigante, la toux sèche ponctuelle est souvent bénigne : premier en cause, un virus de l’un des « ites » de l’hiver, rhinopharyngite, laryngite, trachéite, bronchite, sinusite.

Elle s’accompagne alors de fièvre, d’écoulement nasal, de mal de gorge, selon le virus contracté. Une toux qui s’estompe au bout d’une semaine.

La toux sèche chronique (eh oui, les fumeurs) ou persistante implique de ne jamais l’ignorer : elle peut être la manifestation d’un reflux gastro-œsophagien (c’est le cas de 20% des toux sèches chroniques) d’une allergie,  mais aussi d’une insuffisance cardiaque voire d’un cancer des bronches ou des poumons.

Pas d’automédication de la toux sèche chronique sans en connaître la cause. Mais pourquoi un sirop chimique pour une toux sèche ponctuelle, quand certains d’entre eux ont été pointés du doigt ou détournés de leur usage ?

Rien de tel, que les remèdes parfaitement naturels. Lesquels ?

Toux sèche ou grasse : comment les différencier et quels remèdes naturels utilisés ?

Si vous souffrez de toux grasse, consultez cet article !

Les remèdes naturels contre la toux sèche

Inutile  de se tourner vers les décoctions exotiques voire ésotériques. Vous avez une toux sèche ? Le miel, encore le miel, toujours le miel.

Le miel, la valeur sûre

Cet antiseptique naturel est aussi un cicatrisant : il agit sur les muqueuses tel un onguent. Un vrai tout en un : il combat le virus et apaise l’irritation.

Lequel préférer ?  Le quarteron gagnant est le miel de thym, celui d’eucalyptus, de lavande et de sapin. Presque une question de goût ! Tous sont très antiseptiques.



Idéalement, prendre une ou deux cuillères à café de miel le soir. Une précaution : se brosser les dents une demi-heure après, pour éviter les caries.

Remèdes de grand-mère contre la toux sèche

Le thym, la reine des plantes antitussives

Le thym est l’ami numéro un des inflammations ORL. On s’en sert même en cas d’inflammation des gencives ! Sa haute teneur en thymol en fait un antiseptique et un antispasmodique parfait.

En gargarisme en cas d’angine, en fumigation contre les rhinites et sinusites, le thym en tisanes soulage la toux sèche : buvez en tout au long de la journée, agrémentées de miel, l’irritation se calmera !

D’autres plantes sont également antitussives : pensez à la réglisse, en tisane ou même en bonbon à sucer. La prêle, la véronique et la marjolaine, le clou de girofle le sont aussi. De même que le fenouil !

Et le sirop fait-maison ? Le sirop de carottes est un excellent antitussif : découpez en fines rondelles, des carottes non épluchées. Recouvrez-les de sucre en poudre. Et laissez agir toute la nuit. Le lendemain, vous obtenez un excellent sirop antitussif.  Même chose avec un navet : question de goût !

L’oignon, le vrai truc de grand-mère

D’accord, cela peut paraître bizarre : mais la moitié d’un oignon coupé en deux et posé sur la table de nuit, vous soulagera de votre toux sèche. Voici qui est même indiqué contre la toux sèche nocturne des enfants.

Le chocolat noir

Et la gourmandise ? Saviez-vous que le chocolat noir soulage la toux sèche ? Une carré de chocolat noir le matin et le soir, pendant quinze jours, et tout ira mieux.

La propolis

Au fait, la propolis ? Merci, décidément, aux abeilles : elles tapissent les alvéoles de leur ruche d’une pâte résineuse butinée sur les bourgeons des pins et arbustes, de cet agent antibactérien.

Une cure de propolis en fait autant sur nos voies respiratoires. Il n’est jamais trop tard : si vous avez la gorge irritée, la propolis évite la surinfection.

Les huiles essentielles contre la toux sèche

Encore un domaine où l’aromathérapie n’est pas en reste. Certaines huiles essentielles aident à calmer la toux, on citera:

Attention, les huiles essentielles sont à utiliser avec précaution, demandez toujours conseil à votre pharmacien ou aromathérapeute. Elles sont interdites aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants.

Et pour les bébés et les enfants ?

La toux sèche touche aussi les plus jeunes, souvent même en première ligne pour attraper les virus dans les lieux collectifs (crèche ou école).

Peut-on donner du miel à un enfant ? Non ? s’il n’a pas un an : il n’est pas encore immunisé contre une éventuelle bactérie potentiellement présente dans le miel.

Entre deux et cinq ans, vous pouvez lui en donner une demi-cuillère, une cuillère s’il a entre six et onze ans, pourquoi pas dans du lait chaud.

Mais dans tous les cas, consultez votre pédiatre ou médecin de famille.

Remèdes de grand-mère contre la toux sèche
Remèdes de grand-mère

Contre la toux sèche : pensez aussi à la prévention

Les virus s’attrapent par contagion : quelqu’un vous a éternué à la figure dans le métro, et vous voilà contaminé. Mais ils utilisent désormais d’autres voies : tout ce que l’on touche !

Lavez-vous les mains régulièrement, que vous ayez fait vos courses avec un caddie au supermarché, ou composé votre code de carte bleue ailleurs !

La rédaction de Toutvert vous suggère ces articles santé :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer