Bien-être et santé

Apprécié en cuisine, le thym a de nombreuses vertus médicinales : tous nos conseils pour le planter et avoir de belles récoltes !

Le thym est une plante qui appartient à la famille des Liliacées et qui est utilisée depuis plus de 10 000 ans en cuisine, en cosmétique et en médecine. Efficace pour soigner les infections bronchiques et les troubles gastro-intestinaux, le thym est un allié idéal en hiver. Il peut être consommé frais ou sec sous forme d’huile essentielle ou d’infusion. Voici un article complet et intéressant sur cette plante célèbre et prisée.

Les différentes variétés de thym

Le thym est une plante aromatique vivace de la famille des Lamiacées. Il est très présent dans le sud de la France, car il adore le soleil. Facile à planter et à entretenir, cette plante rustique peut cependant s’adapter à divers climats.

Son nom botanique (Thymus) vient du grec thymos signifiant « fumée ». Il fut introduit chez nous vers 800 av. J-C. par les moines bénédictins.

Il existe plusieurs dizaines variété. En voici une liste non exhaustive :

  • Thym commun ou thym vert : variété très résistante, c’est également la variété la plus répandue. Elle est très utilisée en cuisine.
  • Thym citron : utilisée en cuisine, cette espèce apporte un goût citronné à vos plats.
  • Thym sauvage : utilisé en cuisine pour son parfum, cette varieté à l’état sauvage et il est une plant e très résistante.
  • Thym cumin ou thym corse : utilisée en tant que couvre-sol, cette variété dégage un fort parfum de cumin.
  • Thym orange : en infusion ou pour parfumer des desserts, cette espèce originale a un goût d’orange.
  • Thym creeping red : variété rampante à fleurs rose foncé. C’est un couvre-sol très décoratif.

Avant de planter du thym, choisissez celle qui vous convient.

Thym sauvage

Le thym sauvage est connu comme le thym serpolet (Thymus serpyllum) et il pousse à l’état sauvage dans les pays méditerranéens. Il possède des vertus tonifiantes et rafraîchissantes.

Aussi appelé thym rouge, serpoule, pillolet, farigoule., il a un parfum doux, idéale pour aromatiser le lapin, l’agneau, les pommes de terre, les poissons.

Il est désinfectant, antiviral et antispasmodiqu et son huile essentielle est un « antiseptique pour pauvres gens ».

Thym commun

Le thym commun (Thymus vulgaris) est l’espèce la plus courante dans le sud de la France, très résistante, elle se cultive partout. Il est un arbrisseau à feuilles persistantes gris-vert et à l’odeur caractéristique, qui ne craint ni le froid ni la sécheresse. Ses fleurs rose tendre s’épanouissent en avril-mai.

On cueille le thym commun en mai et on l’utilise comme condiment. Il s’utilise pour accompagner les grillades, de nombreuses viandes, les légumes d’été et les infusions.



Thym citron

Le thym citron (Thymus x citriodorus) est issu d’un croisement entre les espèces Thymus pulegioides et Thymus vulgaris. Il pousse dans des sols très bien drainés, caillouteux et alcalins, et très ensoleillée tout au long de l’année.

Elle est une plante aromatique très robuste, qui ne craint pas la sécheresse et survit même longtemps sans eau : inutile de l’arroser si elle est en pleine terre, en pot, arrosez lorsque le substrat est sec.

La multiplication s’effectue par semis ou par bouturage.

Ses feuilles vert moyen et ses fleurs couleur lavande peuvent être utilisées fraîches ou séchées, mais ils doivent être séchées dans un endroit sec, ventilé et ombragé.

Contrairement aux autres herbes aromatiques, le thym citron ne perd pas son parfum en séchant, mais le renforce. il se marie très bien avec les poissons, de nombreux desserts.

Avec son saveur citronnée, il est très utilisé en cuisine, notamment pour agrémenter les sauces ou les grillades et pour parfumer les salades.  Il se marie très bien avec les légumes grillés ou à la vapeur et de nombreux desserts.

Il se prête aussi à la conservation des fruits dans l’alcool. Il est même possible d’aromatiser les sorbets, les tisanes, les liqueurs et les vinaigres. Peu de feuilles, sèches et fraîches, donnent un arôme intense de citron. Conservez vos thym citron pendant une année, puis renouvelez votre stock.

C’est aussi une plante médicinale de premier plan pour ses propriétés antivirales, antibactériennes et expectorantes.

Comment planter du thym ?

La plantation peut se faire au printemps ou en automne. Ce sous-arbrisseau aromatique se plaît au soleil et se développe dans un sol sec, pauvre et calcaire. C’est pourquoi il pousse spontanément dans les zones arides du sud de la France.

Trois solutions s’offrent à vous pour planter cette plante :

  • Semis : semez les graines en pépinière au printemps et recouvrez-les légèrement. Arrosez un peu pour que la terre soit juste humide. Vous pourrez replanter les jeunes pousses un mois et demi après la levée.
  • Plantation : si vous achetez la plante en godet, ou que vous voulez repiquer vos semis, creusez un trou. Pour planter du thym, placez le pied, rebouchez le trou, et arrosez légèrement pour tasser la terre. Prévoyez un espace d’une trentaine de centimètres entre chaque plant.
  • Hydroponie : le thym se prête bien à la culture hors-sol.

Bon à savoir : ne pas planter du thym dans un endroit où l’eau stagne. Cela risquerait de le faire mourir.

L’entretien et la récolte du thym

Tout comme sa plantation, son entretien est très simple. Il suffit simplement de couper les branches mortes au début du printemps et de nettoyer le pied de la plante pour prévenir la prolifération des adventices.

La récolte de cet aromate se fait tout au long de l’année en fonction de vos besoins. Il a cependant plus de saveur lorsque qu’il est en fleur. Précaution à prendre : ne coupez pas la branche à la base.

Thym : bienfaits sur la santé

Saviez-vous qu’il a également de nombreux atouts pour notre santé ?

Il est efficace pour protéger le système immunitaire du fait de ses propriétés antiseptiques, antibactériennes et antibiotiques. Et également réputé en cas d’affections des voies respiratoires et de bronchites.

Il est également riche en flavonoïdes réputés pour leurs propriétés anti-oxydantes. Il aide ainsi à lutter contre les radicaux libres, des molécules responsables dans l’apparition de cancers et de maladies liées au vieillissement.

Pour la digestion, il est aussi bénéfique : il favorise l’appétit et soulage les crampes intestinales. En cas de ballonnements et d’aérophagie, le boire en tisane permet également de lutter contre les problèmes digestifs. Cette plante est aussi efficace pour désintoxiquer le foie.

Enfin, il est efficace pour soulager les douleurs liées aux rhumatismes, à l’arthrite et celles musculaires.

Bienfaits pour toux et bronchite

Grâce à ses vertus expectorantes, cette plante évacue le mucus des voies respiratoires, ce qui facilite la respiration. Il est un bon remède pour soigner le rhume, les maux de gorge et la toux et la bronchite. Il est antitussif et aide à dégager les voies respiratoires.

Pour cela, faites bouillir quelques branches de thym dans un grand volume d’eau. Inhalez la vapeur d’eau en respirant doucement, la tête recouverte par une serviette.

Contre les irritations de la peau

En beauté, le thym est également intéressant. Il aide notamment à lutter contre les infections de la peau, à soigner les rougeurs, les boutons et les plaies. Contre les coups de soleil et les écorchures, cette plante est aussi bénéfique. Pour profiter de ses bienfaits, il suffit d’imbiber un coton d’une infusion de thym.

Il a de très nombreuses vertus apaisantes:

  • antiseptique
  • antifongique
  • anti-inflammatoire

Si votre peau se met à vous démanger, faites une décoction (placez quelques branches 5 à 10 minutes dans de l’eau bouillante et laissez refroidir) et appliquez en compresse sur la zone sensible.

Contre le stress

Il est apaisant et peut aider à combattre les anxiétés légères grâce au carvacrol qu’il contient et qui a des effets apaisants. Pour cela, faites une infusion de thym et buvez-en régulièrement quand vous êtes angoissé.

Pour l’hygiène dentaire

Comme soin buccal et dentaire, cette plante peut aussi être utilisée. En effet, elle aide à garder des dents et gencives en bonne santé, à limiter les risques de caries et à

Enfin, le thym est efficace pour soulager les douleurs liées aux rhumatismes, à l’arthrite et celles musculaires.combattre la mauvaise haleine.

Il est antibactérien et il aide à combattre les caries en attaquant la plaque dentaire. Utilisez une décoction de cette plante comme bain de bouche pour profiter de ses vertus.

Contre la chute des cheveux

Il aiderait à une repousse plus rapide des cheveux suite à une maladie, comme la pelade. Dans ce cas-là, il faut se procurer de l’huile essentielle de thym à thymol (en pharmacie ou magasin spécialisé). Ajoutez-en 2 gouttes à votre shampooing habituel.

Vous pouvez aussi l’utiliser en massage pour stimuler votre cuir chevelu. Procédez ainsi :

  • Dans un flacon versez 100ml d’huile végétale d’amande douce ajoutez 6 gouttes d’huile essentielle à thymol et 6 autres gouttes d’huile essentielle de lavande.
  • Massez vous avec ce mélange, avant de faire votre shampooing.

Le miel de thym favorise la reconstitution du tissu cellulaire et désinfecte une plaie.

MIEL CRETET Miel de Thym 250 g - Lot de 3
Prix conseillé  EUR 21,90
Prix  EUR 21,90
Économisez  N/A
Thym Bio (infusion ou épice) 200g
Prix conseillé  EUR 9,99
Prix  EUR 7,99
Économisez  EUR 2,00




Thym et hypertension

Des chercheurs ont conclu que l’extrait de thymus pourrait avoir des effets protecteurs contre l’hypertension. En général, aromatiser les aliments avec des herbes et des épices aide à réduir progressivement l’utilisation du sel à table et en cuisine.

Une consommation excessive de sel, et donc un apport élevé en sodium, peut favoriser l’apparition de l’hypertension, surtout chez les personnes prédisposées.

Les contre-indications à sa consommation

Thym : effets secondaires

Certaines sources ne recommandent pas d’en consommer aux femmes enceintes et qui allaitent.

Il est déconseillé en cas de fièvre. Il pourrait diminuer l’impact d’une thérapie de substitution hormonale thyroïdienne.

Allergie au thym symptomes

Le thym est contre-indiqué chez les personnes allergiques aux plantes de la famille des Liabées (ou de la menthe).

Thym séché : comment le faire

Pour le sécher, c’est très simple. Vous devez simplement cueillir vos brins lorsqu’ils ne sont plus recouverts de rosée, les couper (seulement la partie verte) et faire des bouquets. Nouez-les avec une ficelle et suspendez-les.

Pour cela, mettez-les tête en bas et accrochez-les avec la ficelle. Placez vos différents bouquets dans une pièce sèche, chaude et aérée en évitant de les mettre en plein soleil.

Conseils pour le faire sécher
Conseils pour le faire sécher

Thym et romarin

 




Les propriétés nutritionnelles du thym

Cette plante aromatique qui contient du fer, de la vitamine C et K. Il renferme également du calcium et du magnésium.  Du côté des calories, on compte 101 kcal pour 100 g et plusieurs nutriments :

  • Lipides : 1.70 gr
  • Glucides : 24.40 gr
  • Protéines : 5.60 gr

Le thym en cuisine

Le thym est très fréquemment utilisé en cuisine pour rehausser la saveur de certains plats. Voici des recettes insolites avec cette herbe aromatique.

Ratatouille au quinoa et thym

Pour ce plat, vous avez besoin de :

Préparation. Prenez un plat à gratin et tapissez-le avec du quinoa cru. Ajoutez les aubergines coupées en rondelles, la tomate épluchée et découpée en morceaux, les courgettes aussi coupées en rondelles ainsi que le poivron découpé finement. Ajoutez le sel, le poivre, l’ail écrasé, et l’oignon épluché et émincé. Une fois tous vos ingrédients réunis, déposez la branche de thym (elle doit recouvrir votre plat. S’il y en manque, ajoutez-en). Versez la sauce tomate sur vos légumes et mettez au four 1 heure à 160°.

Thym citron : recette des biscuits

Voici la recette des biscuits au thym et au citron. Pour ces gâteaux, les ingrédients nécessaires sont :

  • 200 gr de farine
  • 100 gr de sucre
  • 1 œuf entier + 1 jaune
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 100 g de beurre
  • 1 cuillère à café de zeste de citron
  • 2 branches de thym citron

Préparation. Préchauffez votre four à 150° et dans un saladier, mélangez le beurre, la farine et le sucre jusqu’à obtenir une pâte sableuse. Une fois votre pâte travaillée, incorporez le sucre vanillé et le zeste de citron. Creusez un puits et versez-y l’œuf entier battu et le thym. Mélangez le tout jusqu’à l’obtention d’une pâte molle. Sur votre plan de travail, mettez de la farine, aplatissez votre pâte avec un rouleau (jusqu’à 2 mm d’épaisseur) et faites des ronds avec un verre, un emporte-pièce ou autre.

Déposez vos gâteaux sur une plaque allant au four que vous aurez beurrée et farinée. Dorez-les avec le jaune d’œuf et mettez au four 30 minutes. Pour un meilleur entretien : évitez les arrosages intensifs et ne fertilisez pas le sol.

La recette de madeleines au thym

En panne d’idées recettes pour l’apéro ? Testez cette recette de madeleines au thym ! Voici les proportions pour 9 madeleines :

  • 2 œufs
  • 80 grammes de farine
  • 20 grammes de beurre
  • 55 grammes de parmesan
  • 3 cuillères à soupe de lait
  • 1/2 paquet de levure
  • 3 branches de thym frais

Préparation. Préchauffez votre four à 200°. Commencez par battre les œufs dans un saladier. Puis ajoutez la farine et la levure. Mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Incorporez ensuite le lait et le beurre fondu. Salez et poivrez la pâte selon votre goût. Enfin, ajoutez au mélange le thym coupé et le parmesan rapé.




Tous nos conseils pour planter du thym
Tous nos conseils pour planter du thym

Versez la pâte dans un moule à madeleines et enfournez pendant environ cinq minutes à 200°. Dès que les bosses des madeleines sont formées, baissez votre four à 180° et poursuivez la cuisson pendant 8 à 10 minutes. Attendez quelques minutes à la sortie du four avant de servir les madeleines encore tièdes à vos convives.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi :

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer