featuredMaison & Jardin

La Terre de Sommières : un produit miracle !

Cette poudre blanc / gris est souvent méconnue, pourtant elle rend de nombreux services dans une maison ! La Terre de Sommières est une argile smectique naturelle, c’est-à-dire qu’elle a la capacité d’absorber les graisses, de plus elle peut retenir jusqu’à 80% de son poids en eau.

Pour utiliser la Terre de Sommières c’est très simple : il suffit de saupoudrer généreusement la tâche, de laisser pauser 3 heures minimum, puis de frotter et aspirer la poudre restante. La tâche a normalement disparu ! La Terre de Sommières vous sera utile pour :

  • Enlever les tâches graisses sur divers tissus et textiles, en particuliers les plus difficiles à laver : couettes, tapis, canapés, chaussures en cuir, coussins, fauteuils…
  • Ôter les tâches de maquillage sur les vêtements

CECI POURRAIT VOUS INTÉRESSER : Bicarbonate de soude : une poudre indispensable

  • Faire partir les tâches d’huile sur du parquet et les meubles en bois
  • Éliminer les tâches de vin ou de boisson sur du textile
  • Nettoyer les mains pleines de cambouis des bricoleurs. Pour cela, il faut ajouter un peu d’eau à la Terre de Sommières, jusqu’à obtention d’une pâte, puis se frottez les mains avec
  • Enlever les tâches de peintures à l’huile
  • Faire disparaître les tâches de bougie. Dans ce cas-là, avant de saupoudrer de Terre de Sommières, grattez l’excédent de cire
  • Raviver le granit et le marbre, et leur éliminer les tâches de graisse

POUR VOTRE INFORMATION : Eau, vinaigre, sel : fabriquez votre désherbant 100% naturel !

  • Faire partir les tâches d’urine et fixer les odeurs

A noter que la Terre de Sommières est plus efficace sur les tâches récentes qu’anciennes. Il est donc recommandé d’agir rapidement après que la tâche se soit formée.

Petite astuce : si votre Terre de Sommières à un peu perdu de son pouvoir absorbant, passez la au four 15 minutes à 60°C.

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer