ActualitéfeaturedMaison & Jardin

Un terrarium pour apporter une touche de vert à votre intérieur

Un terrarium est un récipient transparent contenant des végétaux. Il est très décoratif et apporte une touche de vert à votre intérieur.

Quel récipient choisir pour son terrarium ?

Un bocal, un aquarium, un vase, une bonbonne… n’importe quel contenant transparent, imperméable et rigide constituera un excellent récipient pour accueillir vos plantes.

Le choix du contenant dépendra bien sûr du type de plantes que vous voulez planter. Tout d’abord, l’ouverture doit être assez grande pour que vous puissiez manipuler les éléments présents dans le terrarium lors de l’installation et pour l’entretien.

Ensuite, si vous voulez un terrarium désertique il faudra une grande ouverture. Ceci permettra que l’atmosphère dans le récipient reste sèche. Si au contraire vous optez pour un terrarium tropical, l’ouverture devra être la plus petite possible. Ceci permettra de conserver un taux d’humidité important dans le contenant.

Attention : les petites ouvertures constituent un risque de pourrissement des plantes qui peuvent souffrir d’un manque d’oxygène.

Quelles plantes planter dans son terrarium ?

D’une manière générale, il faut choisir des plantes qui s’adaptent à ce genre de culture :

  • Avoir un système racinaire peu développé.
  • Être de petite taille.
  • Avoir une croissance lente.

Pour un terrarium  désertique (atmosphère sèche), il faudra opter pour des plantes grasses parmi lesquelles : aloe vera, sanseveria, haworthia, ceropegia (également appelée « lanterne chinoise »), gasteria, etc.

DIY : comment avoir un beau terrarium chez soi
DIY : comment avoir un beau terrarium chez soi

A noter : il est important de vérifier la toxicité de certaines plantes (ex : lanterne chinoise) qui pourraient intoxiquer vos animaux domestiques férus de verdure.

Pour un terrarium tropical, il faudra choisir des plantes qui se développent dans un environnement humide parmi lesquelles : fougères, mousses, plantes carnivores, Phlebodium, Ficus pumila, etc.



Le saviez-vous ? Un aquaterrarium est idéal pour les personnes qui souhaitent combiner des espèces terrestres et aquatiques, animales et végétales.

Comment planter des plantes dans son terrarium ?

Premièrement, il faut mettre en place un système de drainage. La plupart des plantes ont en effet des besoins en eau et celle-ci ne peut s’écouler puisque le récipient n’est pas percé. Cela peut entraîner le pourrissement des végétaux et par conséquent des mauvaises odeurs.

Vous pouvez, par exemple, disposer une couche de graviers au fond du contenant. Ensuite, il faut recouvrir ces graviers par un feutre de jardin (ou équivalent). Ceci permet d’éviter que le substrat ne soit emporté au fur et à mesure des arrosages.

A savoir : vous pouvez prévenir les mauvaises odeurs en disposant un morceau de charbon de bois ou en répandant une couche de charbon actif sur le feutre de jardin.

Deuxièmement, choisissez un substrat qui réponde aux besoins de vos plantes. Pour un milieu désertique, du sable et du terreau pour cactées sont tout à fait indiqués. Pour un milieu humide, il faudra au contraire faire un mélange de tourbe et de terreau à fleur. Afin de ne pas salir votre contenant en mettant le substrat, vous pouvez utiliser un entonnoir.

A ce stade, votre récipient devra être rempli environ d’un tiers à la moitié.

Enfin, vous pourrez planter les végétaux. Veillez à les espacer suffisamment afin que l’air circule correctement.

DIY : comment avoir un beau terrarium chez soi
DIY : comment avoir un beau terrarium chez soi

Comment entretenir son terrarium ?

Un terrarium est assez facile à entretenir. Il faut simplement retirer les feuilles et les tiges mortes. Les plantes n’ont pas besoin d’être beaucoup arrosées.

Attention : évitez de placer le contenant directement face au soleil car cela produit un effet loupe.

Un terrarium à la portée de toutes les bourses

Il est possible de trouver un terrarium à partir de 15€ jusqu’à plus de 200€.

En savoir plus

Cet article vous a intéressé ? La rédaction de ToutVert vous recommande également :

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer