ActualitéBien-être et santé

Le tennis de table, la fameuse petite balle de 2,7 grammes

C’est le sport individuel le plus pratiqué au monde. Avec 100 millions de pratiquants rien qu’en Chine, ce sport inventé un soir à Londres, séduit tous les âges et toutes les catégories socio-professionnelles. Focus sur le tennis de table !

Aux origines : le petit frère du tennis

L’histoire veut que le tennis de table soit né au cours d’un dîner londonien au XIXe siècle. Les convives de la gentry victorienne parlaient alors tactique de tennis. Preuves à l’appui de leurs propos, ils utilisèrent les bouchons de champagne en fait de balle, des boîtes de cigares comme raquettes et des livres pour tenir lieu de filet.

Ping pong, une marque déposée américaine

Au pays des intempéries, le tennis de table fut rapidement prisé par les différentes couches de la population : il était plus accessible et moins cher que le tennis. Un succès favorable aux fabricants de jeux : ce fut l’époque dite « Gossima », du nom de l’un des premiers d’entre eux, Jacques Gossima.

On n’arrête pas le progrès : un autre anglais, James Gibb, revint des États-Unis avec la petite balle en celluloïd. Au revoir, la balle en caoutchouc ! Quant à E.C. Gould, lui aussi ressortissant de Sa Majesté, il mit au point le revêtement de caoutchouc avec ses petits picots.

Mais ce sont les américains qui furent à l’origine du mot ping pong. La firme Hamsley’s commercialisa le tennis de table sous le nom évoquant le son de la petite balle en celluloïd.

Le tennis de table : de nombreux atouts !
Le tennis de table : de nombreux atouts !

Pourquoi la domination aujourd’hui asiatique ?

En Europe, tour à tour les hongrois et les suédois tinrent le haut du pavé des championnats, dont les premiers championnats du monde eurent lieu en 1926 et furent remportés par les hongrois. C’est l’année suivante, que fut créée la Fédération Française de Tennis de Table. Et en 1928, soit deux ans après les premiers championnats de monde, que se tinrent les premiers championnats de France.

Aujourd’hui, la Chine domine le tennis de table, au point que les pays d’Europe qui veulent se hisser sur le podium de ce sport désormais olympique, voient d’un bon œil la naturalisation de pongistes d’origine chinoise. En France, la meilleure pongiste française s’appelle Xiao Ming Wang.

Il faut dire que 100 millions des 260 millions de pongistes au monde sont chinois. En 1988 à Séoul, premiers JO où le tennis de table fut présent, les chinois remportèrent 18 médailles sur 22. Quant au tennis de table féminin, il faut remonter à 1993 pour trouver une autre nationalité : exceptionnellement, la Chine s’était alors fait battre par la Corée, ce qui ne lui était pas arrivé depuis 1979.

Quel équipement ?

Côté équipement, le tennis de table évoque du tennis en miniature : un plateau de table (2,74 mètres de long sur 1,525 mètre de large) peint en vert foncé ou bleu et séparé en son centre par un filet de 15,25 cm de haut.



Le tennis de table : de nombreux atouts !
Le tennis de table : de nombreux atouts !

Les pongistes jouent en simple ou en double : la balle ne doit rebondir qu’une fois de chaque côté du filet, pour marquer les 11 points d’un set, avec 2 points d’écart. A défaut de ces deux points d’écart, le set se poursuit jusqu’à les obtenir.

La petite balle est désormais en plastique !

Il n’y a pas que les joueurs, qui viennent d’Asie. La petite balle aussi ! Or, le modèle en celluloïd contient des solvants dangereux pour la santé au moment de sa fabrication, et inflammables. D’où le choix d’une balle en plastique depuis 2014, pour les compétitions internationales. La polémique avait porté sur le poids de la balle, semblait-il à certains plus lourde en plastique. Une balle de tennis de table pèse obligatoirement 2, 7 grammes.

Joola Balles d'entraînement de tennis de table Orange
de tennis de table Orange
Prix conseillé EUR 5,90

Le tennis de table, totalement du sport

Au tennis de table, les muscles travaillent : bras, jambes, mollets, abdos. Une heure de tennis de table vous fait perdre 250 calories ! Le système cardio-vasculaire travaille aussi. Le tennis de table, c’est du réflexe, de la vélocité, de la concentration, de l’anticipation, et même de l’acuité visuelle.

L’avantage est qu’avec moins de technicité qu’au tennis, on s’amuse rapidement. Et l’équipement est peu onéreux. Bien des espaces publics mettent désormais des tables à disposition, soit l’investissement le plus important.

Des contre-indications à sa pratique ?

Originaire de Hongrie, la prise de raquette en porte-plume (comme un stylo à plume, avec la tête de la raquette vers le bas) peut occasionner des inflammations du poignet. Mais ce risque n’expose réellement que les joueurs de haut niveau, à la pratique intensive.

A moins d’être cardiaque ou d’avoir une pathologie pulmonaire sévère, le tennis de table ne présente pas de contre-indications particulières.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous recommande :

  • L’escalade : ça grimpe !
  • L’équitation, un sport complet
  • Très pratiqué aux États-Unis, le baseball gagne à être connu !
  • Découvrez le volley ball
  • Golf : not only for gentlemen

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer