Alimentation

Connaissez-vous la différence entre les sucres simples et complexes ?

Sucres simples ou complexes ? Il est important de les connaître pour une alimentation correcte.

Lorsque vous faites vos courses au supermarché ou que vous préparez des goûters pour votre enfant, savez-vous vraiment quelles substances vous consommez ? Voici un petit guide pour apprendre la correcte terminologie pour le sucre, l’amidon et les glucides.

J’entends souvent mes amis parler de glucides, de sucres et d’amidons sans que personne ne sache vraiment ce qu’ils sont et quelles sont les différences et les points communs. Il y a beaucoup de confusion et on se retrouve à utiliser ces termes de façon incorrecte et aléatoire.

Les réseaux sociaux, les blogues et les publicités sont souvent les premiers à utiliser ces termes de façon inappropriée et, ce faisant, à transmettre des renseignements erronés aux consommateurs.

Glucides

La macrocatégorie dont nous parlons, en réalité, est celle des glucides, aussi appelés glucides ou sucres (au pluriel).

Ces substances peuvent être divisées en groupes distincts selon le nombre et la diversité des molécules qui les composent.

Différence entre les sucres simples et complexes

Voici les différences :

Monosaccharides

Les monosaccharides sont des sucres formés par une seule molécule : on retrouve dans ce groupe le glucose, le fructose (typique des fruits) et le galactose.

Oligosaccharides

Les oligosaccharides sont plutôt des chaînes formées de deux à onze molécules. Parmi eux, on trouve de fameux disaccharides (deux molécules), dont le saccharose, commercialement appelé sucre (singulier), formé par le glucose et le fructose.

Par conséquent, le terme commercial « sans sucre » signifie « sans saccharose », mais il peut exister d’autres types de sucre. D’autres disaccharides, par exemple, sont le lactose (présent dans le lait), formé par le glucose et le galactose, et le maltose, formé par deux molécules de glucose.



Hypolysaccharides

Enfin, les hypolysaccharides sont composés de plus de onze molécules. Parmi ceux-ci il y a l’amidon, d’origine végétale et avec la fonction de réserve d’énergie dans les plantes. On le trouve dans les farines, le pain, les pâtes, les pommes de terre et les châtaignes.

Un autre exemple de polysaccharide est la cellulose, également d’origine végétale, mais avec une fonction structurelle dans les plantes, qui est très importante dans notre alimentation, car elle constitue la fibre alimentaire.

Glycogène

Il faut aussi mentionner le glycogène, d’origine animale et une réserve énergétique très importante pour nous et pour les autres animaux.

Différences dans la vie quotidienne

Comment devrions-nous nous exprimer sur ces nutriments ? Il serait certainement utile que nous commencions tous à parler de sucres simples, lorsque nous parlons de mono et d’oligosaccharides, de sucres complexes, si nous parlons de polysaccharides.

Pourquoi est-il utile de les distinguer dans ces 2 catégories ? Qu’est-ce qui les distingue ?

Ils fournissent tous le même contenu calorique pour chaque gramme, environ 4 kilocalories, mais ont d’autres différences importantes en termes nutritionnels, l’une d’entre elles est l’index glycémique spécifique : la vitesse à laquelle un aliment contenant 50 grammes de glucides augmente la glycémie.

Évidemment, le type de glucides présents dans l’aliment décrète une différence importante.

En bref : un mono/oligosaccharide est absorbé rapidement et augmente rapidement la glycémie, tandis qu’un polysaccharide passe par un processus digestif plus complexe et augmente la glycémie plus lentement.

Un index glycémique différent a des effets différents en termes d’énergie:

  • normalement un index glycémique bas permet un bon contrôle de la glycémie (très important chez les diabétiques), favorise la perte de poids chez ceux qui suivent un régime et procure un sentiment de satiété accru.
  • Un index glycémique élevé, par contre, vous permet d’obtenir rapidement de l’énergie à utiliser immédiatement, mais il pourrait aider à augmenter le poids et le diabète.

Lorsque vous faites les courses

Il est essentiel d’utiliser correctement les termes sucre, sucre, amidon, glucides et glucides.

La distinction entre les sucres simples et les sucres complexes est déjà un outil important pour faire ses courses au supermarché ou préparer des goûters pour votre enfant.

Autres conseils pour une alimentation saine

Beaucoup d’informations pour une alimentation correcte.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer