Le Spitz nain, le chien qui devrait figurer au « Who’s who »

Le Spitz nain ? Le « loulou de Poméranie » ou la «boule d’amour».

Petit et craquant, on a envie de l’emporter partout. Mais surtout de le garder avec soi.


L’histoire du Spitz nain, une miniature très en vue

Le Spitz nain devrait figurer au « Who’s who » : de Michel-Ange à Courteline en passant par Mozart et Joséphine de Beauharnais, ce chien de l’aristocratie dès le XVIIe siècle, est de longue date celui de bien des personnalités.

Ce « loulou de Poméranie », – à la frontière de l’Allemagne et de la Pologne – aussi appelé « toy» en raison de son format, devint célèbre lorsque la reine Victoria s’enticha d’un spécimen orange.




Depuis, le Spitz nain a visité plusieurs gradués de l’échelle sociale, car très prisé des concierges auxquelles il sert d’ »avertisseur » par ses jappements…et peut-être son peu d’encombrement dans une loge.

Le Spitz nain, la "boule d'amour".

L’aspect :  deux kilos seulement

Malgré son poids correspondant à son format, le Spitz nain a l’ossature carrée et la musculature d’un vrai chien.

Sa tête n’est pas non plus celle d’une peluche, mais plutôt celle d’un renard ou d’un loup.




Il n’empêche, cette miniature, qui donne au toucher l’impression d’une carcasse de poulet, plaît aussi par sa crinière léonine, qui prend sa teinte définitive, orange ou un peu plus foncée, voire noire, au bout de trois ans.

Solide, en tous les cas plus que d’autres, si l’on considère son espérance de vie de plus de seize à dix-sept ans.

Le caractère : la boule de poils est une boule d’énergie

En dépit des apparences, le Spitz nain est un très bon chien de garde, qui supporte remarquablement bien la solitude : la concierge peut lui laisser la loge à garder, pendant qu’elle va faire ses courses !

Très sociable avec son entourage familier, le Spitz nain est réfractaire à l’inconnu. Il aboie pour avertir de la présence d’un intrus.

Infatigable, le Spitz nain aime jouer, courir, sauter : de tempérament plutôt remuant, il a besoin de courtes promenades pour se défouler. Une fois son trop plein d’énergie évacué, il sera ravi de venir se blottir dans vos bras.




Elevage

Intelligent, le Spitz nain se dresse sans difficulté.

Des particuliers proposent de donner des Spitz nains. Pourquoi pas ? Le « don » ne vous exonèrera pas des frais d’identification et de vaccination.

Dans tous les cas, demandez :
La certification LOF (Livret des Origines Français) garantissant son pedigree.
Un certificat d’identification (tatouage ou puce électronique)
– Le carnet de vaccination à jour et dument signé par un vétérinaire.

Prix du Spitz nain : du don à environ 1000 euros.

Les chiens d’agrément et de compagnie




Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *