ActualitéMaison & Jardin

Le sous-bois : un plus pour la biodiversité

Le sous-bois est la partie inférieure de la forêt. Il regroupe une végétation variée et favorise la biodiversité. Découvrez tout sur le sous-bois dans cet article !

Qu’est-ce que le sous-bois ?

Le sous-bois regroupe l’ensemble des plantes d’une forêt qui se développent entre le sol et les branches situées au bas des arbres. La partie supérieure de la forêt est quant à elle dénommée la « canopée ».
Prenez garde aux tiques ! Même s’il est très agréable de se promener dans le sous-bois, vous devez rester vigilant(e)s aux attaques de tiques. Celles-ci peuvent en effet vous transmettre une maladie infectieuse appelée « maladie de Lyme ». Découvrez comment diagnostiquer la maladie de Lyme en cliquant ici.

Quelles plantes trouve-t-on dans le sous-bois ?

La composition du sous-bois n’est bien entendu pas unique. Elle dépend de divers facteurs tels que la situation géographique ou encore les conditions climatiques.
Le sous-bois ne profite bien souvent que de peu de luminosité. En effet, lorsque les beaux jours reviennent, les arbres retrouvent leur feuillage et privent donc le sous-bois de lumière. Les plantes à fleurs doivent donc finir leur cycle de développement avant d’être privées de soleil.
Dans nos forêts françaises, on peut voir croître (cette liste est bien entendu non exhaustive) :
  • Des jonquilles. Le saviez-vous ? La cueillette des jonquilles est réglementées dans plusieurs départements français (notamment dans les départements de l’Est).
  • Des anémones des bois, aussi dénommées « anémones sylvie », qui forment des tapis fleuris dans les zones humides. Ces anémones sont toxiques en cas d’ingestion.
  • Des oxalis petite oseille, également connues sous divers autres noms : oseille des bois, Oxalis acetosella, Surelle, Pain-de-coucou, Alleluia. Ces plantes ressemblent beaucoup aux anémones.
  • Des jacinthes sauvages, ou jacinthes des bois. Ces fleurs bleutées sont très prolifiques et leur développement est favorisé par le climat océanique. On les trouve donc volontiers dans l’Ouest de la France.
  • Du muguet, plante caractérisée par ses petites fleurs blanches qui forment des grappes de clochettes.
  • Des lathrées clandestines, présentent dans les sous-bois humides. Ces fleurs pourpres sont des plantes parasites. Elles n’ont pas de feuilles vertes pour produire de la chlorophylle et doivent donc se fixer sur les racines d’un autre végétal afin de capter les nutriments dont elles ont besoin pour se développer.

Ce milieu compte également parmi ses habitants des arbustes, des buissons, des jeunes arbres, des mousses, des champignons, des lichens, des fougères, etc.

Sur le sol du sous-bois s’accumule aussi le bois mort, les feuilles mortes et les épines des résineux. Tout ceci est parfait pour former un bon humus forestier !

 

Le microclimat du sous-bois

Ce milieu unique dispose d’un microclimat assez stable pour deux raisons principales :

  • La lumière du soleil est filtrée par la partie supérieure des arbres.
  • Le vent ne s’infiltre pas beaucoup.

 

Le sylvopâturage

Le sylvopâturage est une technique agricole qui mêle élevage et forêt. Cette technique est surtout utilisée dans les zones à pluviométrie élevée.

Il s’agit de faire pâturer les troupeaux dans des sous-bois. Cette méthode offre de nombreux avantages. En voici une liste non exhaustive :

  • Nourriture plus diversifiée pour les animaux.
  • Meilleur bien être animal grâce au microclimat du sous-bois.
  • Utilisation de moins d’engrais et diminution du travail de la terre destinée à l’alimentation animale.

 

De l’importance du sous-bois pour la biodiversité

Toute la végétation qui pousse dans le sous-bois présente un grand intérêt pour le développement et la conservation de la biodiversité.
Les plantes fournissent abri et nourriture à de nombreux insectes et petits mammifères de la forêt.

Le sous-bois en images et photos :

Un milieu unique qui favorise la biodiversité
Un milieu unique qui favorise la biodiversité
Un milieu unique qui favorise la biodiversité
Un milieu unique qui favorise la biodiversité
Un milieu unique qui favorise la biodiversité
Un milieu unique qui favorise la biodiversité

Pour en savoir plus

Cet article concernant la forêt vous a intéressé ? La rédaction de ToutVert vous recommande également :

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer