Mal de dos : soulagez la douleur avec des remèdes naturels efficaces

Un guide pour aider les personnes souffrantes avec des étirements, des herbes médicinales, des fleurs de Bach et de l’aromathérapie

By Corinne Dupuis

mal de dos

Voici nôtre guide sur comment soulager un mal de dos grâce à des solutions naturelles. Vous souhaitez apaiser un mal de dos occasionnel ? Il y a certains remèdes naturels qui peuvent atténuer la douleur come le piment de Cayenne ou l’argile. Voyons-en beaucoup d’autres ensemble.

Comment est faite la colonne vertébrale

Partons de quelques notions sur l’anatomie de la colonne vertébrale et son fonctionnement, pour mieux comprendre le mal de dos.

La colonne vertébrale est essentiellement un canal où les vertèbres ont pour tâche de protéger la moelle épinière, et sont interconnectées à des muscles, des ligaments, des nerfs et des disques intervertébraux.

Elle forme trois courbes, dans la zone du cou, dans celle thoracique et dans la partie lombaire, plus en bas les vertèbres sont fusionnées ensemble, tandis que les vertèbres lombaires se connectent au bassin. De la moelle partent les nerfs, sortant par des ouvertures vertébrales, et ont pour tâche de transmettre les messages entre le cerveau et les muscles.

La stabilité est donnée par les muscles et ligaments, tandis que le mouvement, la flexion et la torsion de la colonne vertébrale sont assurés par les disques intervertébraux, qui agissent comme des amortisseurs. Les disques ont une pulpe qui, dans certains cas, peut faire saillie, causant la hernie discale qui appuie sur les nerfs spinaux.

Quelles sont les causes du mal de dos

Une douleur à la partie haute, moyenne ou basse du dos peut être l’indicateur de divers problèmes. Enquêter sur les causes aidera certainement à trouver le bon traitement. Si elle est récurrente, cependant, peuvent s’avérer très utiles aussi des remèdes non pharmacologiques, qui soulagent et parfois résolvent la douleur.

Le problème peut être causé par une variété de facteurs, de problèmes musculo-squelettiques temporaires à des conditions médicales chroniques. Voyons les causes les plus communes.

Il peut être lié à de traumatismes, de mauvaises  postures ou gestes répétés. De plus, les causes peuvent être liée às des maladies infectieuses ou inflammatoires, ainsi que l’arthrose, ou le cancer.

Les causes musculaires du mal de dos

Il y a de nombreuses causes qui peuvent provoquer une douleur au dos. Souvent le problème est musculaire, c’est-à-dire que les muscles et ligaments se lésionnent parce qu’ils ont été excessivement étirés, ou il y a un traumatisme.

  • une posture incorrecte, que ce soit assis ou debout pendant de longues périodes peut conduire à la tension et la douleur, surtout pour ceux qui travaillent longtemps à l’ordinateur
  • déchirure musculaire due à un mouvement incorrect ou pour avoir soulevé un poids excessif
  • entorses des ligaments causées par le soulèvement de poids de manière inappropriée ou des mouvements brusques
  • coup de froid
  • une mauvaise chute
  • usure des articulations comme l’arthrose peuvent causer la détérioration des articulations de la colonne vertébrale. La dégénérescence de la colonne vertébrale est due au vieillissement ou à une activité sportive très intense
  • un excès d’activité sportive

Le mal de dos lié à des discopathies

Dans d’autres cas, le mal de dos est plutôt lié à des lésions progressives et dégénératives comme :

  • lésion discale, quand la douleur ne se résout pas en quelques jours mais dure des semaines ou même des mois, il pourrait y avoir une lésion ou une protrusion d’un disque intervertébral. Il s’agit de petits déchirements de l’anneau fibreux externe qui recouvre le disque, qui peuvent dépendre du vieillissement ou d’un traumatisme et arrivent aussi à comprimer les nerfs causant la douleur
  • hernie discale, si le disque fait saillie partiellement lorsque la pulpe pousse contre l’anneau externe, et les causes peuvent être un mouvement incorrect, un gros poids, l’âge et la dégénérescence et le rétrécissement conduisent à la compression du disque, ainsi les vertèbres frottent entre elles, entraînant douleur et raideur. La douleur part du dos et le long des nerfs arrive jusqu’aux fesses, à la cuisse et même au pied, comme dans la sciatique

Le mal de dos lié à des maladies des articulations et vertebrales

  • spondylolisthésis dégénératif, c’est une affection due au vieillissement et à l’usure, qui rigidifie les articulations et les ligaments. Une vertèbre peut glisser vers l’avant, appuyant sur les nerfs et provoquant des douleurs intenses pouvant aller jusqu’à la paralysie
  • sténose rachidienne lombaire, un rétrécissement des vertèbres, ou d’autres affections, peut réduire l’espace par lequel passent les nerfs, ce qui provoque des douleurs. Une pression est exercée sur la moelle épinière et les nerfs

Le mal de dos lié aux maladies inflammatoires

Il existe également des maladies qui affectent la colonne vertébrale, qui pouvent être responsables de maux de dos :

  • l’ostéoporose, maladie qui affaiblit toutes les os, souvent associée à la ménopause et plus fréquente chez les femmes, peut conduire à des fractures vertébrales douloureuses
  • les infections de la colonne vertébrale, comme l’ostéomyélite ou la spondylodiscite
  • les tumeurs spinales qui peuvent exercer une pression sur la colonne vertébrale ou sur les nerfs
  • les maladies inflammatoires comme la polyarthrite rhumatoïde ou la spondylarthrite ankylosante
  • la scoliose, c’est-à-dire la courbure anormale de la colonne, est un problème qui se développe chez les enfants et les adolescents et chez les personnes âgées est due à l’arthrose. Elle peut causer des douleurs au dos et aux jambes
  • d’autres causes comme les maladies vasculaires ou artérielles, ou encore le cancer peuvent provoquer des douleurs au dos, c’est pourquoi en cas de douleur persistante il faut toujours consulter un médecin

Quels sont les facteurs de risque du mal de dos

Il peut également y avoir certains éléments et un style de vie malsain qui augmentent le risque de souffrir de douleur à l’arrière du corps.

  • le surpoids et l’obésité mettent une pression supplémentaire sur la colonne vertébrale
  • la grossesse, en raison du poids supplémentaire et des changements hormonaux peut causer des maux de dos
  • le stress et la tension musculaire sont souvent liés à un stress psychologique ou émotionnel
  • un style de vie sédentaire et le manque d’exercice peuvent affaiblir les muscles du dos, les rendant plus susceptibles à la douleur
  • l’âge, est un facteur de risque élevé pour les problèmes de dos
  • le tabagisme : en réduisant l’apport sanguin aux disques vertébraux, il aggrave la douleur
  • des activités spécifiques comme un travail physique lourd qui nécessite de soulever, pousser ou tirer des objets lourds, surtout si le corps est en torsion ou penché. Ou des travaux qui nécessitent de longues heures à un bureau, surtout dans une station de travail non ergonomique

Douleur dans le bas du dos : la lombalgie

Il s’agit de raideur ou de véritable douleur dans la partie basse du dos, qui disparaît généralement en quelques jours.

Il se distingue de la sciatique car il est musculaire et localisé à la région lombo-sacrée, jusqu’aux fesses, mais ne descend pas sous le genou. Il augmente si l’on change de position et si l’on appuie sur la zone douloureuse, limitant le mouvement, et même lors d’une toux ou d’un éternuement.

Douleur dans le haut du dos : la cervicalgie

Moins commun que la lombalgie et la cervicalgie, la douleur dans la partie haute du dos est généralement causée par des contractures et inflammations musculaires, bien qu’il s’agisse d’une zone moins sujette aux mouvements brusques et aux mauvaises postures. Il ne faut cependant pas négliger une possible pathologie. Elle peut aussi être associée à des douleurs cervicales, à la base du cou.

Même un effort excessif ou une activité sportive intense, peut-être exécutée de manière incorrecte, peut la provoquer. Les douleurs peuvent être d’origine articulaire, musculaire ou nerveuse. Lorsque la douleur est associée à des difficultés respiratoires et une douleur à la poitrine, elle peut être le symptôme d’une crise cardiaque et doit être traitée comme une urgence médicale.

Douleur au milieu du dos : la douleur rénale

On parle de douleur rénale lorsque cela affecte la zone médiane du dos, même si les reins ne sont pas impliqués. Il s’agit le plus souvent d’un problème musculaire et concerne uniquement la zone lombaire.

Si elle persiste après quelques semaines, il est toujours nécessaire d’investiguer si les causes sont associées à des problèmes de la colonne vertébrale.

Que faire en cas de mal de dos

Pour apaiser la douleur dorsale, il existe différents remèdes phytothérapeutiques et homéopathiques qui représentent une bonne alternative aux médicaments et produits en vente libre, qui souvent ne font que toxifier votre organisme.

Il est également possible de recourir à des massages, des thérapies par ultrasons et une stimulation électrique de la zone douloureuse, soutenus par de la physiothérapie et par un corset, qui peut être un corset élastique souple ou rendu semi-rigide grâce à des tiges.

Rappelez-vous cependant de toujours vous en remettre à la consultation experte de professionnels et d’éviter le bricolage médical. Et quand tout le reste échoue, la solution ultime est de recourir au traitement chirurgical.

Quels sont les remèdes naturels contre le mal de dos

Avant de recourir aux médicaments classiques, vous pouvez essayer les remèdes naturels classiques et la phytothérapie, tout aussi efficaces. Toutefois, n’oubliez jamais de vous fier aux conseils avisés des professionnels et évitez le bricolage.

Plantes médicinales pour le mal de dos

Un certain nombre de plantes médicinales aux vertus analgésiques et myorelaxantes peuvent aider à soulager le mal de dos. En effet, certaines plantes médicinales ont des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques qui peuvent aider à soulager les douleurs dorsales.

  • Gingembre. Lorsque le mal de dos est causé par un état inflammatoire, vous pouvez utiliser la racine de gingembre. Préparez une décoction en coupant quelques fines tranches que vous ferez bouillir dans de l’eau pendant au moins une demi-heure. Passez ensuite la décoction au tamis et buvez-la une fois qu’elle a refroidi. Le gingembre est un puissant antibiotique naturel.
  • Arnica. L’huile d’arnica est également utilisée en cas de douleurs dorsales, d’ecchymoses et de blessures : il suffit de masser la zone douloureuse.
  • Griffe du diable. Il est l’un des analgésiques naturels les plus connus et peut être utile pour soulager la douleur et traiter l’inflammation. Elle se présente sous différentes formes : pommades naturelles, comprimés ou teinture mère.
  • Poivre de Cayenne. Les pommades à base de poivre de Cayenne peuvent également soulager la douleur.
  • Saule blanc. Le saule contient de la salicine, le principe actif de l’aspirine, mais doit être évité par les femmes enceintes et celles qui allaitent.
  • Sureau. Les fleurs de sureau séchées conviennent à la préparation d’une tisane à boire plusieurs fois par jour.
  • Curcuma Une infusion à base de curcuma peut soulager la douleur. Grâce à la propriété antidouleur de la curcumine, il est un parfait allié contre le mal de dos. Vous pouvez boire aussi le golden milk, 200 ml de lait chaud avec 1 cuillerée de curcuma, deux fois par jour pour détendre les muscles

Optez pour une crème au piment de Cayenne

Cette épice contient un composant actif contre la douleur qui s’appelle capsaïcine. C’est celui qui donne son chaleur au piment.

Préparation. Mélangez le piment avec l’huile dans un bain-marie pendant 5-10 minutes à feu moyen. Ajoutez la cire et remuez jusqu’à ce qu’elle soit fondue. Posez au réfrigérateur pendant 10 minutes et fouettez encore quelque minutes. Posez encore au réfrigérateur pour 15 minutes et versez le mélange dans un bocal en verre avec couvercle hermétique. Cette pâte se conserve 2 semaines au réfrigérateur. Appliquez-le sur votre dos.

Conseil : pour une efficacité optimum, il est conseillé de l’utiliser 1 fois tous les jours.

Soulager un mal de dos : une pâte à base d’argile

L’argile peut être un remède efficace pour la santé, particulièrement en cas de douleurs. Elle peut par exemple soulager un lumbago ou un mal de dos. Pour cela, diluez de l’argile en poudre dans de l’eau afin d’obtenir une pâte puis faites chauffer celle-ci au four.

Appliquez la pâte obtenue sur la partie douloureuse du dos et laisser agir au moins une heure.

Argile verte Pot prêt à l'emploi
Prix mis à jour le 22-02-2024 à 2:03 PM.

Les Fleurs de Bach pour soulager le mal de dos

Les fleurs de Bach peuvent également être des remèdes précieux, en particulier lorsque le mal de dos est la conséquence de tensions émotionnelles et d’états d’agitation.

Nous recommandons Vine, Rock Water et Oak, trois remèdes différents qui agissent sur la rigidité mentale de la personne et l’aident à lâcher prise. Le mal de dos peut en effet représenter la somatisation d’un blocage émotionnel que la personne n’arrive pas à exprimer avec des mots.

Remèdes d’aromathérapie pour le mal de dos

Si vous souhaitez utiliser l’aromathérapie pour le mal de dos, vous pouvez utiliser l’huile essentielle de gingembre, l’huile essentielle d’épicéa, l’huile essentielle de lavande, l’huile essentielle de romarin camphré et l’huile essentielle de gaillet gratteron.

Ce sont des remèdes naturels qui détendent les muscles raidis et qui ont également un effet analgésique sur la douleur. Il suffit de diluer 10 gouttes dans le bain pour prendre un bain relaxant, ou de masser le dos avec 4-5 gouttes.

Les remèdes de grand-mère pour le mal de dos

Pour le mal de dos, les remèdes de grand-mère sont toujours valables.

  • La chaleur. La chaleur aide à soulager la douleur, alors prenez une écharpe en laine (de préférence préalablement chauffée) et enroulez-la autour de votre corps, en veillant à couvrir toute la zone du dos affectée par la douleur.
  • La bouillotte. Vous pouvez également utiliser la bonne vieille bouillotte et la placer contre votre peau, en l’enveloppant éventuellement dans une serviette si vous la trouvez trop chaude.
  • Compresse chaude ou froide. Appliquer une compresse chaude ou froide sur la zone douloureuse peut aider à réduire l’inflammation et soulager la douleur. Utilisez une compresse chaude pendant 20 minutes plusieurs fois par jour ou alternez entre une compresse chaude et froide toutes les 20 minutes.

Étirements et exercices de renforcement

Faire des étirements doux et des exercices de renforcement musculaire peut aider à soulager la tension et à renforcer les muscles du dos.

Consultez un professionnel de la santé ou un physiothérapeute pour obtenir des conseils sur les exercices appropriés à faire pour votre condition spécifique.

Exercices contre le mal de dos

Quelques exercices ciblés de gymnastique posturale, réalisés de préférence avec un élastique, pour alléger les charges sur les muscles deltoïdes, trapèzes, lombaires ou dorsaux, associés à des antalgiques peuvent atténuer le trouble jusqu’à le faire disparaître.

  • Exercices d’étirement, d’haltérophilie et de cardio-vasculaire.
  • Exercices isométriques pour restaurer le mouvement et la force des muscles lombaires.
  • Exercices de traction en suspension avec le TRX ou un équipement similaire.
  • Exercices de gymnastique douce tels que le Pilates
  • Pratique de certaines positions de yoga pour le dos, comme

Pilates pour le mal au dos

La pratique régulière du Pilates peut renforcer les muscles du dos, améliorer la flexibilité et favoriser une bonne posture. Recherchez des cours adaptés aux problèmes de dos ou travaillez avec un instructeur qualifié pour éviter les mouvements qui pourraient aggraver la douleur.

Yoga pour le mal au dos

Les postures de yoga peuvent être très utiles, car cette discipline aide à prévenir les troubles de la colonne vertébrale, du cou et du sacrum. De plus, pendant la phase de douleur aiguë, le yoga aide à réduire l’état douloureux lui-même.

  • Les postures de yoga en torsion (Ardha Matsyendrasana, Marichyasana…) procurent une sensation de bien-être du dos grâce à l’étirement des muscles qui protègent la colonne vertébrale.
  • Les postures de yoga en flexion avant (Paschimottanasana, Uttanasana) étirent l’arrière du dos et les tendons des membres inférieurs.
  • Les postures d’étirement latéral (Utthita Trikonasana, Parsvakonasana) étirent les côtés du corps et renforcent les muscles du dos.
  • Les postures de yoga d’équilibre (Vrksasana ou Tadasana) améliorent l’équilibre et stabilisent les muscles du tronc,
  • Les postures de yoga inversées, telles que Viparita Karani et Sarvangasana, détendent les muscles et aident à réduire les tensions dans le bas du dos.
  • Les postures de yoga d’ouverture de la poitrine (telles que Matsyasana) ouvrent la poitrine et étirent la partie avant du corps, y compris la partie thoracique.
  • Les postures de yoga de cambrure (dos) ont pour fonction d’étendre tous les muscles impliqués dans le dos et d’ouvrir la poitrine.

Massage pour soulager le mal au dos

Un massage doux peut aider à soulager la tension musculaire et à améliorer la circulation sanguine dans la région du dos. Vous pouvez utiliser une huile de massage ou consulter un massothérapeute professionnel.

Posture correcte

Maintenir une bonne posture tout au long de la journée peut aider à prévenir les douleurs dorsales. Assurez-vous de vous asseoir et de vous tenir debout avec le dos droit, les épaules détendues et le poids du corps réparti de manière égale sur les deux pieds.

Repos adéquat

Accordez à votre dos suffisamment de repos et de récupération. Assurez-vous d’avoir un matelas de soutien et utilisez des oreillers appropriés pour maintenir une position confortable pendant le sommeil.

Il est important de noter que si votre mal de dos persiste ou s’aggrave, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé pour un diagnostic et un traitement appropriés.

D’autres infos

Découvrez d’autres remèdes naturels pour soulager le :

Laisser un commentaire