Soigner un aphte : ne laissez plus un aphte vous faire souffrir

Guide pour soigner un aphte par des méthodes naturelles.

Un aphte est cet ulcère souvent bénin, un rond jaune caractéristique auréolé d’inflammation, qui apparaît alors même que l’on est en bonne santé. Il frappe l’intérieur de la joue, la commissure ou l’intérieur de la lèvre, les gencives, la langue, le palais et même la gorge.


Les différentes causes d’un aphte

Ses causes bénignes sont multiples :



Inesthétique, mais surtout désagréable et douloureux, il part généralement comme il était venu, au bout d’une huitaine de jours. S’il ne disparaît pas ou si d’autres aphtes apparaissent, on consulte impérativement !




S‘il est bénin, pourquoi souffrir inutilement ? Premier réflexe, le bain de bouche : au choix, le bain de bouche au vinaigre dilué qui aseptise en même temps, ou bien le bicarbonate de soude qui équilibre un PH buccal trop acide.

De toute façon, il est toujours bon d’avoir du bicarbonate de soude dans son armoire à pharmacie.

L’aphte n’est pas étranger à la qualité de notre salive et de notre hygiène buccal. La phytothérapie est riche : l’aloe vera – en gel ou en infusion – est idéale, car aseptisant, anti-inflammatoire et cicatrisante.

Mais elle n’est pas la seule : essayez le thé noir en cataplasme, le basilic frais en chewing-gum – en plus, cela a bon goût. Et les clous de girofle. Cela ne vous rappelle rien ? Si, le dentiste, et pour cause ! La fraise en moins… .




Soigner un aphte
Ne laissez plus un aphte vous faire souffrir – Soigner un aphte

La reglisse

Une autre méthode de traitement des aphtes est également basée sur la réglisse, également sous forme de bonbons.

Le jus de cette racine accélérera le temps de disparition de la lésion réduisant la durée de l’ennui à seulement 3-4 jours. La consommation de cultures lactiques vivantes, qui régularisent l’équilibre intestinal et aident à contrecarrer une éventuelle baisse des défenses immunitaires, est également utile en ce sens.

Un bâton de réglisse à mâchouiller, ou une pastille à suçoter, feront taire votre aphte.

Les vitamines

Il est également très important de prendre de la vitamine C, que l’on trouve dans les oranges et en plus grande quantité dans les raisins, les groseilles, les poivrons, le brocoli, la roquette et les épinards.




Les huiles essentielles

Pensez aussi à l’huile de laurier noble, ou encore à l’hamamélis. Vous ne connaissez pas ? Très utilisée en phytothérapie, cette plante soigne les inflammations des muqueuses et même les hémorroïdes. En infusion, elle viendra à bout de votre aphte.

Autres remèdes pour soigner un aphte

D’autres remèdes possibles sont le mauve, disponible à la fois comme tisane et utilisé pour faire gargarisme, hamamélis, rhubarbe et sauge, ce dernier disponible en gouttes, tisanes et gargarisme.

Vous pouvez également appliquer sur l’aphte une feuille de sauge et la garder aussi longtemps que vous le pouvez. En complément, faites un bain de bouche chaque jour avec de l’infusion de feuilles de sauge.

Enfin, l’utilisation de l’huile d’arbre à thé n’est pas moins efficace comme remède naturel.

Peut être appliqué directement sur l’aphte avec du coton.




Contre-indications

Enfin, nous aimerions vous demander d’accorder une attention particulière à certains des remèdes recommandés, tout d’abord la réglisse, qui pourraient causer des effets secondaires désagréables chez les personnes souffrant d’hypertension.

Contactez votre médecin en cas de doute, surtout en présence d’une fièvre et d’un malaise généralisés.

Pour en savoir plus

Voici d’autres conseils sur les traitements et remèdes naturels.



Outbrain

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *