featuredMaison & Jardin

Le sisal : une fibre naturelle dont on n’a pas fini d’entendre parler !

Tous les avantages de cette fibre végétale

Le sisal est une fibre naturelle aux avantages de taille : il est facile d’entretien, mais également résistant et esthétique. De couleur claire ou foncée, d’aspect naturel ou plus tendance, le sisal ravira les plus exigeants par sa pose facile et son côté économique. Voici tous les secrets de cette fibre naturelle.

Sisal : c’est quoi ? 

Provenant de la plante portant le même nom (de la famille des Agavaceae originaire de l’est du Mexique), le sisal est une fibre naturelle solide et épaisse tressée et collée sur une sous-couche de latex, coton ou feutre afin d’en faire un revêtement très tendance et naturel du fait de son côté écologique.

Sa couleur naturelle est beige ou blanc crémeux. Sa texture est de son côté douce au toucher.

Le sisal est donc un revêtement aux avantages de taille :

  • Il peut être posé tel une moquette sur le sol.
  • Il peut être utilisé comme tapis.
  • Il peut recouvrir les marches d’un escalier afin de leur donner de l’effet.
  • Il peut être utilisé comme revêtement mural à la différence d’autres fibres comme le jonc de mer.
  • Il peut servir à fabriquer des tentures à l’aspect végétal pour les fenêtres.

Sisal : quelques mots sur la plante

Les fibres de sisal proviennent de la plante Agave sisalana, un cactus originaire du Mexique. Cette plante pousse toute seule dans des climats arides et chauds. Elle a l’avantage de s’accommoder à tous les sols, sauf ceux argileux, humides et très salins.

Concernant sa culture, celle-ci est assez simple, car elle résiste assez bien aux maladies.

Deux ans après avoir été semé, le sisal peut être récolté et sa durée de vie peut atteindre 12 ans. Chaque plante est en mesure de produire entre 180 et 240 feuilles en fonction de l’altitude, de la zone géographique et de la pluviométrie.

Les feuilles sont solides et fermes. Les fibres se trouvant dans les feuilles et dans le sens de la longueur sont davantage abondantes vers la surface. La récolte doit donc être tout de suite défibrée pour éviter de les abîmer pendant la phase de nettoyage. Pour les nettoyer, il faut gratter la pulpe.

Produire du sisal entraîne peu de pertes avant et après la récolte.

Un désert de sisals
Un désert de sisals


Quelle est la différence entre le sisal et le jonc de mer ?

Issue de l’agave retrouvé dans les zones subtropicales, le sisal a séduit beaucoup de personnes et a conquis de nombreux intérieurs du fait de son côté résistant, confortable, lisse et de sa large gamme de coloris.

Le jonc de mer est quant à lui une plante aquatique. Les sols conçus en cette matière doivent être humidifiés régulièrement pour éviter que la fibre devienne cassante. Le jonc de mer est également résistant.

La différence entre ces deux matières réside dans leur résistance : la première craint les tâches d’humidité et est plus sensible aux tâches. Elle ne peut donc pas être posée dans une pièce humide contrairement au jonc de mer. Côté résistance, les sols en sisal sont légèrement moins résistants que ceux en jonc de mer.

Le jonc de mer peut donc être installé dans des pièces humides, mais bien ventilées. Plus résistant aux tâches, il peut être posé dans tous types de pièces.

Comment poser un sol sisal ? 

Pour poser un sol en sisal, voici les grandes étapes à suivre :

  • Préparez votre sol : il doit être sec et propre afin que la pose soit durable et esthétique.
  • Posez votre sisal : déroulez le rouleau, positionnez-le au sol, pliez la partie qui remonte sur les plinthes et l’envers, puis tracez avec un feutre les grandes découpes. Découpez le sisal en suivant vos tracés.
  • Collez-le avec de la colle acrylique.
  • Marouflez-le : ceci consiste à le fixer en le lissant avec une spatule ou une cale en bois et en appuyant bien pour le faire adhérer au sol.
  • Faites les découpes nécessaires.
  • Réalisez les finitions.

Comment poser du sisal sur un escalier ?

Il est tout à fait possible de poser ce revêtement sur un escalier d’intérieur. Pour cela, suivez les conseils de pose ci-dessus.

Notez que ce revêtement peut-être difficile à poser, n’hésitez pas à avoir recours à l’aide d’un professionnel.

Tapis tissé
Tapis tissé

Sisal : quel est l’entretien ? 

Pour entretenir le sisal, il suffit de passer l’aspirateur 2 fois par semaine.

En cas de tâches, il est important de vite réagir. Cette matière doit être traitée à sec avec un shampoing sec ou une poudre détachante.

eco Terre de Sommieres 400gr Sac
Prix: 2,99 €
Prix mis à jour le 29-11-2020 à 12:16 PM.

Si votre revêtement a été mouillé par accident, épongez-le soigneusement et séchez-le avec un sèche-cheveux. Pour cela, commencez par la périphérie et revenez vers le centre.

Les avantages et inconvénients du sisal

Voici maintenant un aperçu des avantages et inconvénients de cette fibre naturelle.

Les avantages 

Le sisal a le vent en poupe depuis quelques années. Cet engouement s’explique par ses différents avantages :

  • Ses fibres sont esthétiques et peuvent être tressées selon différents types.
  • Il est très résistant.
  • Il isole du froid et absorbe l’excès d’humidité dans une pièce. Il la restitue ensuite lorsque la pièce s’assèche.
  • La fibre peut être teinte.

Les inconvénients

Malgré ses points forts, le sisal présente quelques inconvénients à prendre en compte :

  • Il craint les tâches et résiste peu à l’eau. Sa pose dans des pièces humides est donc déconseillée.
  • Sa pose n’est pas des plus simples.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer