Découvrez tous les secrets du Shiatsu, le massage japonais

Inspiré de la médecine traditionnelle chinoise, le shiatsu ou « appui du doigt » est reconnu comme médecine officielle au Japon depuis 1954.


Il est aussi reconnue comme « médecine non conventionnelle digne d’intérêt » par le parlement européen depuis 1997.

Mais quel est donc cette pratique ?

Les origines du shiatsu

Le shiatsu se pratique dans huit pays d’Europe :

  • l’Allemagne,
  • l’Autriche,
  • la Belgique,
  • les Pays-Bas,
  • la Suisse,
  • le Luxembourg
  • et l’Italie

au même titre que l’ostéopathie, l’homéopathie et l’acupuncture.




Le mot de shiatsu voit le jour dans les années 1920 sur l’archipel nippon, après que Tenpeki Tamai ait fait dans un ouvrage de référence, la description de cette « Thérapie par pression des doigts ».

Formation au shiatsu

Dans les années 40, la première école de shiatsu ouvre à Hokkaido, avant que le ministère de la Santé japonais n’en donne la définition suivante:

« forme de manipulation qui utilise les pouces et les paumes des mains, sans aucun instrument mécanique ou autre, appliquant une pression sur la peau afin de corriger le mauvais fonctionnement interne et favoriser la santé  ».

L'art du shiatsu



Depuis des écoles formant au shiatsu ont ouvert leurs portes, un peu partout en Europe et en France aussi.

L’offre est assez large et il n’est pas toujours évident de s’y retrouver. Avant de choisir l’établissement posez vous les questions suivantes et portez votre préférence sur un établissement reconnu par l’État et les participants :

  • Quels sont mes objectifs ? (devenir un professionnel ou est ce pour mon plaisir ?)
  • L’école ou les professeurs sont-ils de véritables professionnels ?
  • Depuis quand exercent-ils ?
  • Où puisent-ils leur savoir ?
  • Quelle est la qualité de la formation ? (durée, contenu, prix…)

Le saviez-vous ? Nous avons 14 méridiens

De fait, le shiatsu se base sur l’existence des méridiens d’énergie qui sillonnent notre corps : selon la médecine orientale, l’énergie circule dans notre corps par quatorze méridiens ou vaisseaux.

Les méridiens yin circulent du bas vers le haut sur la face avant du corps, les méridiens yang circulent du haut vers le bas, sur la face arrière du corps.

Ces méridiens sont reliés aux organes vitaux de l’organisme.

L’énergie circule en vingt-quatre heures dans ces méridiens.




D’où l’intérêt de cette médecine du toucher, pour rééquilibrer les énergies : la perturbation de la circulation de ces énergies se traduit par des douleurs, que nous désignons de façon isolée, en nous plaignant d’avoir mal à un endroit précis du corps.

Un massage bénéfique

Lors d’une séance d’une heure généralement, et alors que vous êtes allongé sur le dos sur un futon (habillé en tenue souple), le praticien exerce une pression plus ou moins longue à l’aide de ses pouces et de la paume de la main, sur les points d’acupuncture le long de ces méridiens.

Il sonde pour les dénouer, les points de blocage de la circulation de l’énergie, qui correspondent aux douleurs et tensions que vous lui avez signalé.

Dès les premiers instants, le relâchement musculaire s’opère, accompagné d’une sensation d’apaisement mental. Puis la sensation d’être à moitié endormi se fait sentir.

Le praticien poursuit sa pression des doigts en différents endroits du corps, des chevilles à l’épaule en passant par les poignets, selon les besoins.

Les bienfaits du shiatsu

Autoguérison ? En tous les cas, prévention !

En rétablissant la circulation des énergies, le shiatsu intervient sur notre physiologie : douleurs musculaires et articulatoires, mais aussi troubles du transit et même infertilité.




Mais cette sensation de relâchement n’est pas seulement ponctuelle : nos douleurs liées aux tensions disparaissent.

Surtout, notre attitude face aux émotions et l’estime que l’on a de soi, sont, de ce fait mieux gérées : cette énergie et cet autre regard sur soi sont les postulats de la santé.

L'art du shiatsu

S’offrir des séances de shiatsu avant de se retrouver en situation douloureuse ou de baisse d’énergie est une excellente approche de sa propre santé.

Le shiatsu pour les chiens aussi !

Le shiatsu pour chien existe bel et bien et fonctionne de la même façon que pour les humains.

La séance est un peu plus courte (environ 30 mn) et les techniques de pressions avec les doigts ou paume de la main sont très semblables.

Par contre le professionnel est évidemment formé pour accueillir un public canin.

L’effet sur nos compagnons est le même : relâchement et traitement des douleurs et déséquilibres par une approche globale.

La rédaction vous recommande :



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *