ShareVoisins, pour s’échanger gratuitement des objets

La plate-forme ShareVoisins met en relation les habitants d’un quartier pour qu’ils s’échangent gratuitement des objets. Une façon originale de se rencontrer.

À la manière du fil d’actualité de Facebook, le site ShareVoisins.fr publie les demandes d’emprunt d’objet formulées par des personnes résidant à proximité de chez soi.


Lancée en octobre 2014, cette plate-forme a déjà séduit plus de 15000 utilisateurs en France.

ShareVoisins met en contact les internautes dans un rayon de 200 mètres à 3 kilomètres pour qu’ils se prêtent gratuitement des affaires. Les particuliers s’échangent aussi bien du matériel de bricolage ou des poussettes que des appareils électro-ménagers ou des livres.!’

ET AUSSI : Quand les stickers facilitent les échanges !

La création d’un profil en ligne, avec son adresse postale, est indispensable. Pour trouver quelque chose, deux options. La première : solliciter les membres du quartier, en leur demandant s’ils peuvent prêter l’objet. Ils répondront via la messagerie interne.




La seconde : utiliser la carte du quartier. Par exemple, en entrant « perceuse » dans la barre de recherche, ne resteront que les utilisateurs qui en possèdent.

ShareVoisins est né d’un constat partagé par les fondateurs, Laetitia Grossemy et Kevin Blanchard : « En ville, on ne rencontre pas beaucoup ses voisins, encore moins à Paris. » Dommage, car « nous avons des appartements remplis de choses que l’on n’utilise que 1 ou 2 fois par an ».

DÉCOUVREZ : La « Givebox » ou la cabane à dons

Via le partage d’affaires, les voisins se rencontrent Et, en même temps, utiliser l’appareil à raclette d’un autre internaute évite d’en acheter. D’autant qu’il servirait peu dans l’année.

Bien sûr, le risque de retrouver sa perceuse cassée ou, pire, de ne jamais la revoir existe. Pour rassurer, les gérants réfléchissent à la mise en place d’une assurance et à un système de commentaires pour évaluer la qualité de l’objet.




Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *