La sérotonine, l’influx de notre bonne humeur

A votre avis, pourquoi l’amateur de sport a-t-il l’air heureux ? Non parce qu’il a un « cerveau de cycliste », mais parce qu’il stimule sa sécrétion de sérotonine. Tomber amoureux en fait autant : n’hésitez plus, c’est une question de santé !


La sérotonine, comment ça marche et à quoi ça sert ?

De fait, la sérotonine est un neurotransmetteur, soit une substance chimique qui transmet l’influx nerveux entre les neurones. Son rôle est proche d’une hormone, au point de l’assimiler aux « hormones du bonheur », parmi lesquelles l’endorphine, elle aussi connue des sportifs.

Si nous ne ressentons pas de douleur en faisant du sport, si notre température corporelle ne s’en dérégule pas, c’est grâce à la sérotonine. De même si nous avons un bon appétit et sommes de bonne humeur. De même aussi si nous avons un bon sommeil : nos neurones sérotoninergiques cessent de libérer de la sérotonine jusqu’au lendemain matin.

Tout sur la sérotonine
Tout sur la sérotonine

Carence en sérotonine : les conséquences

Un taux anormalement faible de sérotonine engendre des troubles du comportement, au premier chef la dépression, mais aussi l’agressivité, la boulimie. Il entre également dans le processus de pathologies telles que la maladie d’Alzheimer, la sclérose en plaques, la schizophrénie.




Nous ne sommes pas égaux dans l’aptitude à la bonne humeur : c’est un gène (le « 5HTT ») qui la transporte jusqu’à nos cellules nerveuses. Or, selon les individus, ce gène est long, rendant l’apport en sérotonine plus facile, ou court, la rendant plus difficile. Nous sommes génétiquement prédisposés à être de bonne humeur, sociable, résistants aux contrariétés.

L'influx de la bonne humeur
L’influx de la bonne humeur

La sérotonine dans l’alimentation

La banane, vous la reconnaissez ?

Comment en maintenir un bon taux ? Même les réfractaires au sport peuvent au moins s’adonner à une marche quotidienne d’une demi-heure.



L’alimentation joue également son rôle : le tryptophane est un acide aminé qui est le précurseur de la sérotonine. Il est bien présent dans le poisson, des œufs, des produits laitiers, le riz complet et des légumineuses.

N’ayez aucun scrupule non plus à manger du chocolat noir, le cacao est riche en tryptophane. Quant à la banane, vous reconnaissez le fruit du sportif qui sort parfois un peu écrasé, du sac de sport.

Comment augmenter la sérotonine de façon naturelle ?

Pensez positif !

Facile à dire. Mais pourquoi se passer des films noirs toute la journée ? La vie n’est pas automatiquement un trou sans fond dans lequel il est impératif de s’enterrer. Le yoga, la méditation, le fait-même d’y réfléchir, permettent d’avoir une vision de l’existence un peu plus vivante.

De même le stress : faut-il vraiment stresser pour tout et pour n’importe quoi ? Souvenez-vous de votre dernier motif en la matière, et vous conviendrez que cela ne le méritait pas.

Quid de l’homéopathie ?

Le millepertuis est la plante alliée de la sérotonine. Elle se trouve au rayon homéopathie de votre pharmacien : demandez-lui bien conseil. Question de dosage et de compatibilité avec l’éventuelle prise d’antidépresseurs.

Enfin ? Avez-vous remarqué ? Il fait beau : notre humeur s’en ressent. La cause n’en sont pas les petits oiseaux, mais bien le rôle de la lumière sur l’activation de nos neurotransmetteurs.

La rédaction de Toutvert.fr vous recommande ces autres articles connexes :



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *