Économie collaborative : Séoul capitale du partage !

Emploi en berne, industrialisation dévorante, urbanisation à outrance et solitude grandissante pour ses 10 millions d’habitants…La capitale sud-coréenne était confrontée au pire dans les années 2000. Pour le maire, Park Won-Soon, le temps d’un changement de paradigme était venu. Il a initié, en 2012, un plan d’innovation sociale pour faire de Séoul la capitale du partage.

Pour résoudre son malaise économique, social et environnemental et créer de nouvelles opportunités, la ville allait se tourner vers l’économie coopérative et collaborative. Ces dernières années, Séoul s’est polarisée sur les initiatives locales et le soutien de start-up innovantes (échange de vêtements, location de voitures, partage de repas), notamment dans le cadre du programme d’incubation ShareHub.


Économie collaborative : Séoul la capitale du partage !
Économie collaborative : Séoul la capitale du partage !

Partage de voitures et covoiturage (Green Car), promotion du troc et mise en place d’un système d’échange de main-d’œuvre et de biens avec une monnaie virtuelle (ePumasi), bibliothèques de prêts dans les immeubles afin de favoriser l’échange de livres et la location d’outils de réparation. Bref, tout est mis en œuvre pour réinventer la vie urbaine. La municipalité a adopté une politique d’ouverture des données publiques et étendu les zones de Wifi gratuit chez les particuliers, dans les parcs et les lieux publics.

ET AUSSI : Les systèmes d’échanges locaux ou comment partager autrement

Pour pallier l’isolement des seniors, la ville a encouragé les relations intergénérationnelles permettant aux personnes âgées de cohabiter avec des jeunes. Les hôpitaux publics prêtent leur équipement médical inutilisé à d’autres établissements de santé dans le besoin, via des plateformes en ligne.




La mairie met les imprimantes à disposition afin d’en réduire la production et de diminuer la consommation énergétique. Les exemples ne manquent pas, la cité hyperconnectée accomplit une transition résolument tournée vers le futur.

Économie collaborative : Séoul la capitale du partage !
Économie collaborative : Séoul la capitale du partage !

D’autres initiatives ont vu le jour comme les 800 bâtiments qui ont été ouverts au public à des fins d’organisation d’évènements ou de réunions, le soutien aux starts-up innovantes (bureaux, fonds, formation, conseil), la création du ShareHub, lieu qui centralise tout ce qui peut être partagé dans la ville, mais aussi l’aide financière à des organisations de partage. A titre d’exemple, la quantité partagée de vêtements pour enfants est passée de 18 000 à 40 000 articles.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *