Sédentarité : quelles conséquences sur notre santé ?

La sédentarité touche presque tout le monde ! L’apparition des ordinateurs a changé les habitudes de notre société. Nous passons bien plus d’heures assis devant nos écrans, ce qui réduit considérablement notre mobilité.


En effet, 42 % de la population active passe plus de 4 heures par jour assise au travail et généralement devant un écran. Cette sédentarité a de graves conséquences pour notre santé, même pour ceux qui pratique un sport.

BON A SAVOIR : Nutrition : 10 choses à faire pour rester en bonne santé

De nombreux analystes ont déjà tiré la sonnette d’alarme, notamment le professeur François Carré, dans son ouvrage « Danger sédentarité ». L’auteur tire des conclusions scientifiques inquiétantes : « la sédentarité tue sans bruit ».

Quelles conséquences sur notre santé ?

Après avoir comparé plusieurs groupes de femmes, l’étude de François Carré prouve qu’une femme qui passe son temps devant un écran et fait 3 heures de sport par semaine est en moins bonne santé qu’une femme active qui passe moins de temps devant un ordinateur.




Les habitudes prises pendant notre pause déjeuner sont également nocives pour la santé. Manger devant l’ordinateur tout en naviguant sur Facebook ou en jouant sur une application par exemple. Ces mauvaises habitudes affectent la satiété et provoque rapidement une envie de manger dans l’après-midi entrainant une prise de poids (de 100 à 200 calories par jour).

ET AUSSI : Carence en potassium : symptômes et remèdes naturels

Écrans, claviers, souris sont également devenus les pires ennemis de nos poignets, épaules, nuque et bas du dos, puisque tous ces outils modernes, qui se sont rendus indispensables sur notre bureau, peuvent entraîner de nombreux troubles musculosquelettiques (TMS). Selon la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés, elles représentaient, en 2010, 85 % des maladies professionnelles et 9,7 millions de journées de travail perdues.

Le processus médical des TMS est bien connu. Les gestes répétitifs font souffrir, en l’occurrence, les tissus mous situés autour des articulations, ce qui provoque des affections péri-articulaires. Les troubles les plus souvent diagnostiqués sont bien-sûr les maux de dos et les tendinites au niveau des membres supérieurs.




 Que peut-on faire ?

Évitez de rester trop longtemps assis sans bouger. Si votre activité professionnelle vous l’impose, levez vous toutes les 2/3 heures pour vous détendre, marcher, vous étirer pendant quelques minutes. Prenez l’habitude de téléphoner debout. Autre exemple, dans les transports en commun, rester debout si vous avez seulement quelques stations.

Marchez quotidiennement au moins 1/2 heure. Toute les occasions sont bonnes : ne pas prendre l’ascenseur, marcher dans les escaliers roulants, descendre une station de métro avant, pas de voiture pour un court déplacement (1 ou 2 km). Utilisez le vélo autant que possible. Le midi, raccourcissez le temps de votre repas pour faire une petite marche.

Enfin, organisez-vous une activité physique 2/3 fois par semaine (une bonne demi-heure) dont une le week-end.

POUR EN SAVOIR PLUS : l’Observatoire de la sédentarité




Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *