Chiens

Vous prendriez bien un petit Scottish Terrier ?

Bien plus qu'un simple héros de BD

Le Scottish Terrier est un chien franchement poilant, qui a même eu les honneurs de la Maison Blanche. Regardons de plus près, pour qu’il ait ceux de votre propre maison.

Vous prendriez bien un petit Scottish Terrier ?

Scottish Terrier : son look inimitable

Le Terrier écossais est un petit chien à l’allure rigolote, avec sa tête allongée équipée de sourcils et d’une barbichette à longs poils, rehaussée d’oreilles droites et resserrées, le museau qui finit par une grosse truffe, le corps étiré et ses pattes courtes recouvertes d’une véritable frange de poils.

En dépit de son petit gabarit (25 à 28 cm au garrot pour 8 à 10 kgs), il a un air très décidé, ce qui n’est pas tout à fait faux.

Originaire des Highlands

En raison de son petit format et de sa vivacité, il a été élevé dans les Highlands, cette région montagneuse du nord-ouest de l’Écosse, afin de se faufiler dans les terriers étroits des loutres et blaireaux. Petit mais puissant, ce chien servait aussi à la chasse aux renards.

Son fameux poil long et doublé est un vrai ciré, qui lui a permis de s’adapter au climat quelque peu arrosé de l’Écosse.

Le Scottish Terrier est le chien de bande dessinée !

Rapporté (de pas très loin) au Royaume-Uni par un certain capitaine Mackie, le Terrier y est révélé lors de l’exposition canine de 1889. Mais il devient véritablement célèbre avec Ric et Rac : grand hebdomadaire pour tous, publiée et dirigée par Jean Fayard entre 1924 et 1944, le directeur de la fameuse maison d’édition.

Dessinés par Pol Rab, Rac est un Scottish Terrier, tandis que Ric est un Fox Terrier qui inspirera à Hergé le profil de Milou, le chien de Tintin.

Quelle est la race des chiens du whisky Black and White ?

Gané ! C’est bien lui. Le Scottish Terrier connaîtra sa renommée internationale avec la marque de whisky Black & White, avec un terrier noir (Scottie) et un blanc (Westie).

Scottish Terrier 2 chiens blanc et noir
Black & White


Scottish Terrier : un chien de caractère, mais très joueur

Bien que fidèle et attaché à ses maîtres, ce chien n’est pas scotché à eux. Il ne court pas après les caresses et supporte bien la solitude.

De tempérament rebelle, il ne se soumet pas facilement à l’autorité. En revanche, son inclination au jeu voire à faire le clown, font du jeu une bonne méthode d’éducation. Il raffole notamment de jouer à la balle.

Attention, si la compagnie des enfants correspond bien à son goût pour le jeu, il ne fait pas montre de patience avec les enfants en bas-âge.

A noter que les exemplaires au pelage froment sont réputés plus joueurs et turbulents que ceux au poil noir.

Le Scottish Terrier n’aime pas les chats

C’est mieux de le savoir, votre chien est difficilement compatible avec votre chat, qu’il prendra pour une proie. Une vraie vie de chien pour votre chat…

Le Scottish Terrier a un réel besoin d’exercice physique

S’il s’habitue bien à la vie d’un chien d’appartement et aime même son petit confort, son atavisme de chasseur nécessite de se défouler au quotidien, pour se dégourdir les pattes et aussi fureter partout. Il ne faut pas hésiter à sortir son chien au moins deux fois par jour.

Un chien de garde : l’aboiement du Scottish Terrier

Il monte véritablement la garde. Il se méfie des inconnus, qu’il gratifie d’aboiements d’un volume sonore inversement proportionnel à sa taille.

chiots de Scottish Terrier
Mignons petits chiots

L’alimentation du Scottish Terrier

C’est un gourmand, qui a tendance à prendre du poids, surtout en vieillissant. En revanche, ce n’est pas un chien difficile. Il est donc aisé de le nourrir de façon équilibrée.

Santé et soins à lui porter

C’est un chien à poil long, qui a tendance à s’emmêler, il peut en certains cas avoir tendance à être gras ou à avoir des pellicules.

Pas d’inquiétude, il y a des shampoings pour cela. De toute façon, il faut entretenir son poil, en le démêlant une fois par semaine et en épilant votre Scottish Terrier tous les trois mois. Pour qu’il l’accepte, il faut l’y habituer dès le plus jeune âge. Attention, ne tondez jamais votre Scottish Terrier, vous abîmeriez son poil.

Sa peau est sujette à la gale démodécique, qui est un dénuement de la peau par la perte de touffes de poils. A la place, des lésions se forment, surtout au niveau de la tête, du contour des yeux et des pattes antérieures. Par chance, ce problème de peau se soigne à l’aide de bains adaptés.

Surveillez aussi ses oreilles, qu’il a fragiles et qui ont besoin d’être nettoyées régulièrement.

Le scottish terrier peut aussi souffrir de la « crampe du Scottish », qui survient lorsqu’il est énervé ou bien a fait trop d’exercice. Votre pauvre Scottish se retrouve alors avec le dos arqué et a du mal à marcher. En ce cas, renseignez-vous, car il existe des myorelaxants pour le soulager.

Le Scottish Terrier à la Maison Blanche

Roosevelt aimait les chiens. Mais il dut s’habituer à ce cadeau de Noël 1940 de la part de sa cousine, un qu’il baptisa “Murray, le hors-la-loi de Falahill”, en l’honneur de l’un de ses ancêtres écossais. Un nom un peu long, raccourci en “Fala”. La presse fit ses choux gras des frasques de Fala, gourmand des cuisines de la Maison Blanche au point d’être hospitalisé pour troubles intestinaux.

Après que la MGM ait tourné le film Fala : The President’s dog, celui-ci devint la mascotte de l’US Army, accompagnant Roosevelt dans ses déplacements. Il fut même nommé “ soldat honoraire de l’armée américaine”, Roosevelt versant un dollar par jour de guerre au nom de Fala, pour soutenir l’effort de guerre.

A son tour, G.W. Bush eut un Terrier, Barney, qui eut rien de moins que ses propres pages sur le site internet de la Maison Blanche.

Elevage du Scottish Terrier

Pour acheter votre Scottish rapprochez-vous de préférence d’un élevage professionnel et veillez particulièrement à ces points :

  • certificat d’identification (tatouage ou puce électronique)
  • carnet de vaccination à jour et dument signé par un vétérinaire
  • attestation d’inscription au LOF (Livret des Origines Français)

Quel est le prix d’un Scottish Terrier ?

Le prix d’achat de ce chien est compris entre 1 000 et 1 500 euros. A noter qu’au prix d’achat du chien, s’ajoutent les frais d’entretien quotidiens (nourriture, toilettage, frais de vétérinaire…).

Scottish Terrier de mi profil regardant sur le coté : blanc et noir

D’autres infos sur les Terrier

Si vous êtes passionnés par les Terrier, voici quelque fiche dédiée à ces races de chien :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page