Savez-vous ce qu’est un chien croisé ?

Les problèmes des croisements entre deux races différentes pour obtenir des animaux de compagnie idéaux

By admin

Un chien croisé est obtenu par le croisement de deux races pures différentes. Les hybrides peuvent naître au hasard ou selon le souhait de l’éleveur. Dans ce dernier cas, le but serait de combiner les meilleures caractéristiques des parents pour obtenir des animaux de compagnie idéaux pour les familles. 

Qu’est ce que c’est un chien croisé

Les chiots issus du croisement de deux parents appartenant à des races pures sont appelés chiens croisés. En effet les chiens appartiennent à la même espèce et il est donc possible de faire croiser un mâle et une femelle des races différentes. C’est ainsi que les races des chiens sont nées au fils du temps.

En général, le croisement a toujours été utilisé pour améliorer les caractéristiques génétiques d’une race, pour donner certaines qualités distinctives à une autre race, et pour créer une nouvelle race.

Ces caractéristiques peuvent être physiques, comportementales ou caractérielles. Par nature, les chiens hybrides sont des chiens de race mixte, car ils n’appartiennent à aucune race de chien officielle. Toutefois, comme les parents reproducteurs doivent être de race pure, les hybrides ne peuvent pas être considérés comme de simples métis.

Comment s’appelle un chien croisé ?

Un chien croisé peut aussi être appelé bâtard, car ses parents appartiennent à deux races différentes. Il est le résultat d’un mélange de deux, ou de plusieurs races.

Pas toutes les races peuvent se croiser entre elles

Par définition, l’hybridation est le croisement entre deux variétés (chez les chiens, on parle de races) ou sous-espèces d’une même espèce ou entre deux espèces différentes.

S’il est donc possible de croiser des chiens appartenants à des races différentes, il faut faire attention aux caractères génétiques différents, à la diversité morphologique et de taille des parents, qui sont les choses qui peuvent entraîner des dangers pour la santé des chiots.

S’il y a une différence anatomique importante, le cerveau et les organes génitaux des fils, qui conservent leur taille, peuvent être impactés. De plus, la grossesse de la chienne peut se révéler létale. Et il arrive un risque très élevé des petits qui ne seront pas en bonne santé.

Enfin, tout simplement, l’accouplement entre certaines races à la taille très éloignée, est tout simplement impossible pour une question morphologie.

Quelles sont les races croisés les plus répandues

Il y a le cas des chiens hybridés pour obtenir un designer dog, c’est-à-dire une race de chien dont le métissage est délibérée et il est fait entre deux races pures bien précises.

Et certaines races de chien croisées sont bien plus populaires que les pures. Voici une liste des type des chiens croisés qui sont très prisés comme designer dog. Il n’existe pas encore de standard de ces races, donc le marché est très ouvert à des nouveaux mélanges.

Labradoodle

Le Labradoodle est l’un des premiers chiens hybrides et l’un des plus populaires. Il est né d’un croisement entre un Labrador et un Caniche d’origine britannique. Intelligent et docile, c’est un chien facile à dresser et à éduquer.

C’est donc un chien adapté à diverses tâches et activités : chien guide, chien d’assistance ou chien de thérapie. Il est disponible en différentes tailles. La variété s’applique également au pelage, qui peut être long ou court, frisé ou lisse. C’est un chien qui convient aux personnes allergiques, car son pelage est hypoallergénique.

Cockapoo

Issu du croisement d’un Caniche et d’un Cocker Spaniel, il a un pelage long et ondulé, en différentes couleurs. Il mesure jusqu’à 50 cm, et c’est un chien dynamique et énergique. Il convient donc parfaitement aux familles sportives. Les Coockapoos sont idéales comme chiens de compagnie, et se révèlent fidèles et affectueux.

Pomsky

Né d’un croisement entre un Husky et un Spitz nain, le Pomsky est un petit chien très doux. Le croisement a été réalisé dans le but de mettre en valeur les caractéristiques physiques typiques du husky dans un chien plus petit. En moyenne, il mesure entre 25 et 30 cm. Ce chien a été créé aux États-Unis en 2012 par l’éleveuse Tressa Peterson.

Peagle

Le Peagle vient du croisement d’un Pékinois et d’un Beagle. C’est un chien de taille moyenne au tempérament amical et affectueux, parfait pour la famille, très joueur, affectueux et décontracté. Bien qu’il aie un instinct de traqueur, il est surtout utilisés comme animaux de compagnie. Il n’a pas besoin de beaucoup de soins, ce qui en fait une option idéale pour les familles très occupées. Ils n’ont pas non plus besoin de beaucoup d’activité tout au long de la journée.

Peekapoo

Un chien hybride peu connu est le Peekapoo, issu d’un croisement entre un Caniche et un Pékinois. Petit et couvert d’une épaisse et abondante fourrure, ce chien de petite taille est aussi très câlin.

Très affectueux et extrêmement protecteur envers sa famille d’adoption, il est en revanche plutôt inamical, méfiant et parfois même grincheux avec ceux qu’il ne connaît pas.

Puggle

Petit chien originaire du Wisconsin (USA), le Puggle est un croisement entre un Carlin et un Beagle. Excellent chien de compagnie et d’appartement, il est vif, gai et très sociable. Il convient aux familles ayant des enfants et d’autres animaux, car il s’entend bien avec les uns et les autres.

Goldendoodle

Le Goldendoodle est un chien hybride né d’un croisement entre le Golden Retriever et le Caniche. Selon le type de caniche avec lequel il a été croisé, il peut être de grande ou de petite taille. Il existe également différentes variations de couleur de robe. Intelligent et amical, c’est un chien extraverti et actif. Il est facile à éduquer et à gérer

Yorkie Poo

Petit chien issu du croisement d’un Caniche et d’un Yorkshire Terrier. Le Yorkie Poo est un petit chien joyeux et sociable, tendre et amical. Il n’aime pas rester seul trop longtemps et a besoin d’une attention constante. Il a également tendance à beaucoup aboyer. Ces deux éléments sont des facteurs à connaître et à prendre en compte si vous souhaitez envisager d’en adopter un.

Maltipoo

Le Maltipoo est un petit chien issu du croisement d’un Caniche nain et d’un Bichon maltais. Il est généralement recouvert d’un pelage épais, de longueur moyenne et de couleurs variées. Confiant, c’est un chien sociable et amical. Il a besoin d’être constamment stimulé par des activités physiques et mentales.

Shichon

Le Shicon est né d’un croisement entre un Shih tzu et un Bichon frisé. C’est un petit chien très vif et enjoué, pesant environ 7 kg. Sa fourrure douce est hypoallergénique. C’est un chien facile à élever et à éduquer.

Schnoodle

C’est le résultat de la combinaison d’un Caniche et d’un Schnauzer. Selon les spécimens croisés, le Schnoodle existe en différentes tailles et avec différents types de pelage, tant au niveau de la robe que de la couleur. Très intelligent, c’est un chien sociable et amical.

Horgi

Le Horgi est le résultat d’un croisement entre un Husky et un Corgi. Un chien de petite taille mais robuste à la fois. Un chien énergique et dynamique qui peut aussi être très affectueux.

Chiens hybrides loups

Un type d’hybridation assez fréquent – mais il s’agit d’hybridations aléatoires – est celui entre le chien et le loup. De tels épisodes peuvent se produire dans des zones récemment recolonisées par les loups.

En général, ce phénomène arrive dans les régions des Alpes et Pyrénées. Le cas typique est celui d’une louve en chaleur qui se retrouve dans un nouveau territoire, où il y a peu de loups mâles disponibles (par exemple à cause du braconnage), mais de nombreux chiens errants.

Le chien-loup présente des caractéristiques quelque peu différentes de celles du loup standard. Sur le plan physique, il ressemble davantage à un chien. Cependant, les hybrides ont un comportement plus proche de celui des loups.

L’apparence trompeuse des hybrides peut également constituer un problème sérieux, car ces animaux, tranquillement pris pour de simples chiens, peuvent s’approcher des habitations et du bétail comme s’il s’agissait d’animaux inoffensifs.

C’est pour cette raison que la législation européenne recommande de gérer l’hybridation en capturant les hybrides et en les confinant dans des zones de vie sauvage autorisées.

Certains chiens hybridés avec des loups, comme le chien-loup tchécoslovaque, le chien-loup de Kunming et certaines races américaines, figurent sur la liste des races dangereuses et ne conviennent donc pas à tout le monde. Malgré cela, ces exemplaires font l’objet d’un commerce.

Voici les principaux races obtenus par le croisement d’un chien et d’un loup.

  • Chien-loup tchécoslovaque. Race créée en 1950 à partir d’un croisement entre le berger allemand et le loup des Carpates.
  • Utonagan. Race canine non reconnue par la FCI, elle a des origines apparentées au Berger allemand, au Husky sibérien et au Malamute d’Alaska.
  • Chien-loup de Saarlos. Hybride créé par Lendeert Saarloos en croisant un Berger allemand et une louve sibérienne. La race a été reconnue par la FCI en 1981.
  • Chien de berger de Shiloh. Race très probablement obtenue par le croisement d’un Berger allemand et d’un Malmute d’Alaska. La FCI ne l’a pas encore reconnu comme race.
  • Chien inuit du Nord. Race créée au Royaume-Uni dans le but d’obtenir un chien de compagnie esthétiquement proche du loup.
  • Chien-loup de Kunming. Originaire de Chine, il s’agit d’une race hybride considérée comme le plus ancien cas de loup hybride officialisé.
  • Berger américain de la toundra. Hybride créé par Frank Catania en 1968 afin de créer une race militaire pour le corps K-9 de l’armée américaine.
  • Laika de Sibérie orientale. Répandu en Russie et dans les régions scandinaves, c’est un chien de chasse semblable au Spitz.
  • Chien-loup américain. Croisement entre un loup et une femelle ou entre un chien et une louve américaine. Ils sont reconnus différents niveaux d’hybridation.

Le problème des hybrides du chien-loup

Le phénomène de l’hybridation des loups représente une menace majeure pour la conservation des loups. L’introduction de gènes de chien dans la population de loups peut avoir des conséquences difficilement prévisibles et mettre en péril une sélection naturelle qui dure depuis des milliers d’années.

Au cours de leur histoire et de leur évolution, les loups se sont adaptés à leur environnement, développant des caractéristiques physiques et comportementales adaptées à leur milieu de vie.

Or, par le biais du croisement, la génétique des chiens peut altérer celle des loups, causant ainsi un problème de conservation potentiellement grave pour l’espèce en divers endroits.

Depuis quelques années, le problème est abordé à l’étranger. Par exemple, le Ministère slovène de l’environnement et de l’aménagement du territoire, afin d’empêcher la propagation de gènes de chiens au sein de la population de loups, a délivré un permis de prélèvement de loups, par l’abattage de 9 exemplaires, dont : 8 hybrides loup-chien (mâle alpha et 7 petits) et une louve.

En France, l’Office français de la Biodiversité recensait plus de 1.100 loups, 4 fois plus qu’il y a 10 ans, avec une hausse des attaques. Mais il existe une loi sur l’abattage, car il est une éspèce strictement protégée depuis 1979, qui permet d’abattre le 19%, soit 209 bêtes en 2024. Le loup n’a pas été réintroduit en France, mais il est revenu de façon naturelle en passant les Alpes.

Les dangers évidents du croisement

Les chiens croisés peuvent être en meilleure santé que les chiens de race grâce à l’hétérosis : l’amélioration de la santé due au mélange de gènes étrangers.

Cependant, le mélange des races n’est pas une garantie d’une meilleure santé. Comme l’élevage de chiens hybrides ne nécessite pas de licence d’élevage spécifique, il n’est pas rare que des chiens de race pure présentant des problèmes de santé se retrouvent dans de tels élevages.

Ainsi, un petit chien issu d’un croisement entre deux individus de races différentes peut hériter de problèmes de santé de l’un de ses parents, voire tous les deux.

De plus, la possibilité d’hériter plusieurs problèmes de santé, tels que la dysplasie de la hanche ou des maladies oculaires, n’est pas à exclure.

Chien croisé et designer dog : pas la même chose

Les chiens croisés et les designer dogs ne sont pas nécessairement la même chose.

Un designer dog est en effet un hybride résultant d’un croisement voulus et recherché. Il est le résultat d’un élevage bien ciblé basé sur le croisement de 2 parents de race pure dans le but de combiner les meilleures caractéristiques des races très spécifiques.

En revanche, les chiens hybrides ne sont pas nécessairement élevés dans un but précis, mais il est une éventualité qui peut arriver également de manière tout à fait aléatoire, qui est connu pour le nom de chien bâtard.

Comment choisir un chien croisé ?

Si vous souhaitez acquérir un chien hybride, il est préférable de vous adresser à un éleveur sérieux et certifié. Un professionnel sérieux doit être disponible pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur l’animal que vous envisagez d’adopter, notamment en ce qui concerne son caractère et son comportement, son état de santé et les soins dont il a besoin. Il doit également vous permettre de voir le chiot et ses parents (éventuellement en montrant des photos si l’un des parents n’est pas présent). Il doit également être disposé à vous montrer les dossiers médicaux des parents.

Un bon éleveur, quant à lui, veut savoir où finiront ses chiots. Il posera donc des questions sur l’environnement dans lequel le chiot vivra et sur le mode de vie de la famille adoptive potentielle.

Enfin, un dernier conseil : méfiez-vous des éleveurs qui vendent leurs chiots à un prix trop élevé. Malheureusement, comme ces chiens sont de plus en plus demandés, certains éleveurs peu scrupuleux essaient de gagner le plus d’argent possible en surfant sur la vague de popularité de ces chiens, sans toutefois prêter l’attention nécessaire aux aspects de la génétique et de la santé des animaux.

Plus d’infos

Il vous peut intéresser également de lire ces articles :

Laisser un commentaire