Maison & Jardin

La sarriette au jardin: une plante aromatique et médicinale

La sarriette est une plante aromatique et médicinale facile à cultiver de la famille des Lamiacées. Elle est également connue sous le nom de « poivre d’âne » ou encore d' »herbe à satyre« .

Les différentes variétés de sarriette

On dénombre plus de 30 variétés de sarriette.

Parmi les variétés annuelles, on trouve :

  • Sarriette des jardins : cette plante a un goût poivré.
  • Menthe indienne : cette plante à la saveur mentholée est cultivée en pot suspendu car son feuillage est tombant.

Parmi les variétés vivaces, on trouve :

  • Sarriette rampante : il s’agit d’un parfait couvre-sol. Son feuillage est très serré et allongé.
  • Sarriette de Crête : plante à floraison rose-mauve.

Comment planter de la sarriette ?

Cette plante n’a pas besoin d’un sol très riche. Elle préfère en effet se développer dans un sol léger, pauvre et calcaire. 

Tous les secrets de la sarriette
Tous les secrets de la sarriette

Bon à savoir : si votre terrain est argileux, vous pouvez le rendre plus léger en y ajoutant du sable.

Il faut également choisir un endroit très ensoleillé.

Le saviez vous ? La sarriette éloigne les pucerons de votre jardin.

Il est possible de semer cette plante en pleine terre, en caissettes/terrines ou encore en pots :



  • En pleine terre : les semis se font fin avril. Il suffit de recouvrir les graines d’un peu de terre et de les arroser légèrement.
  • En caissettes : dès mars, vous pouvez remplir vos terrines d’un mélange de terre et de sable. Le sable permet de faciliter le drainage. Il faut recouvrir légèrement les graines et tasser un peu la terre. Une fois que les plants auront atteint 3cm, vous pourrez les replanter dans des godets individuels. Patientez deux mois avant de les repiquer en pleine terre.
  • En pots : pour commencer, installez au fond des pots des graviers ou des billes d’argile (cela facilite le drainage). Plantez ensuite les graines dans un mélange terre de jardin et compost (si votre sol est pauvre), ou un mélange de terre de jardin et sable (si votre sol est argileux). Enfin, arrosez abondamment.

Comment entretenir de la sarriette ?

Cette plante est très facile d’entretien. Il suffit de l’arroser en périodes de forte chaleur et de désherber de façon régulière. Vous pouvez également biner votre terrain afin de l’aérer.

Comment récolter de la sarriette ?

A l’instar du thym, vous pouvez récolter la sarriette tout au long de l’année en fonction de vos besoins.

Nos idées recettes

Surprenez vos proches avec cette recette de tartelettes à la sarriette et aux mûres !

Tous les secrets de la sarriette
Tous les secrets de la sarriette

Commencez par préchauffer votre four à 180°C. Puis répartissez votre pâte brisée dans six moules à tartelette. Une fois votre four préchauffé, enfournez les moules durant 15 à 20 minutes jusqu’à ce que la pâte blondisse.

Mélangez ensuite dans une poêle chaude 300 grammes de mûres, une botte de sarriette effeuillée et 20 grammes de sucre.  Laissez cuire le tout environ cinq minutes à feu moyen. Mettez la préparation de côté et laissez-la refroidir.

Dans un saladier, mélangez 20 centilitres de crème fraîche liquide avec 10 grammes de sucre.

Répartissez ce mélange dans les six moules. Pour finir, alternez des couches de mûres cuites et de mûres crues (environ 100 grammes). Régalez-vous !

Quels sont les bienfaits de la sarriette ?

Cette plante est très riche en carvacrol qui est une molécule aux propriétés antibactériennes. Elle contient également des vitamines, des minéraux, des oligoéléments, des protéines, des lipides et des glucides.

Elle est connue pour être un stimulant sexuel. Ce n’est donc pas pour rien qu’on lui a attribué les noms d’ « herbe à satyre » ou de « plante de la luxure »!

C’est également un excellent stimulant et un anti-fatigue. On l’utilise aussi pour réguler le stress, faciliter la digestion ou encore guérir les infections urinaires d’origine bactérienne.

Pour en savoir plus

Le jardinage vous intéresse ? La rédaction de Toutvert vous invite à regarder ces autres articles : 

Marjorie Tourette

Née en novembre 1990 dans les Vosges, Marjorie est partie vivre à Nancy puis à Grenoble pour faire ses études. Elle a obtenu un Master en coopération internationale afin de pouvoir travailler dans le secteur associatif. A l’issu de ses études, elle a travaillé dans diverses organisations, notamment en lien avec le commerce équitable, le développement rural et la protection de l’environnement. Elle aime à croire que chacun à son échelle peut agir pour transformer nos modes de vie consuméristes en modes de vie plus durables.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer