Alimentation

Sandwich me in : le restaurant qui produit le moins de déchets !

Sandwich me in, un restaurant de Chicago n’a produit qu’un seul sac poubelle de déchets en 2 ans ! Cela peut paraitre incroyable, pourtant Justin Vrany, le propriétaire écolo du resto, affirme qu’avec de la volonté et une bonne logistique, c’est tout à fait possible.

Réduire autant la quantité de déchets produits dans le domaine de la restauration est une petite prouesse que Justin Vrany explique par des petits gestes quotidiens. D’abord, question nourriture, le gaspillage est absent. En cuisine, tout est réutilisé. Par exemple les os de volaille deviennent des bouillons, les chutes de légumes sont transformées en beignets et les menus s’adaptent à la saison et à ce qu’il y a dans les frigos.

CONCEPT DE RESTAURANT ORIGINAL : Un restaurant les pieds dans l’eau

Et ce qui ne peut être utilisé (comme les épluchures ou coquilles d’œufs) va au composteur. Le compost obtenu est ensuite donné à un fermier de la région. C’est aussi le cas des huiles de friture qui représentent une quantité non négligeable. Le restaurant Sandwich me in les donne à un organisme de collecte qui les valorise en biocarburant. Rien n’est jeté !

C’est aussi au niveau de l’approvisionnement que Justin Vrany a fait de réels efforts. En effet, les produits arrivent souvent dans les restaurants sur emballés entrainant de nombreux déchets. Pour remédier à ce problème, il a décidé de s’approvisionner auprès de producteurs locaux qui lui vendent des bons produits de saison qui ne sont pas emballés. Il a simplement dû s’équiper de solides cagettes qu’il réutilise à chaque transport.

UN AUTRE EXEMPLE DE GESTION DES DÉCHETS : Béa Johnson ou la vie sans déchet

Enfin, le restaurant lui-même respire la récup’ et la débrouille. Lors de son aménagement, Justin Vrany a fait le choix de réutiliser autant que possible le mobilier qui appartenait à l’ancien commerce. Pour le reste, il a chiné des vieux meubles d’occasion qu’il a retapé. Déco très tendance !

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer