featuredMaison & Jardin

Installer une ruche chez soi : nos conseils

Vous souhaitez produire votre propre miel ? Installez une ruche en plein cœur de votre jardin ! Suivez notre guide.

L’apiculture n’est pas une activité uniquement réservée aux professionnels. Les particuliers aussi peuvent se lancer dans ce domaine pour produire leur miel ou tout simplement pour préserver une espèce menacée.

Mais comment installer une ruche chez soi ? Quelles sont les étapes à suivre ? Les règles à respecter ? Les espèces d’abeilles à privilégier ? Voici un article complet pour vous aider à en installer une chez vous !

Installer une ruche chez soi : les principales règles à respecter

Installer un rucher au beau milieu de son jardin est une idée intéressante. Pour vous aider dans votre installation, voici un aperçu sur les règles à respecter.

Les précautions à prendre en compte

Avant de vous lancer dans l’installation de votre ruche, il est important de vérifier certaines conditions. Tout d’abord, prenez garde que personne dans votre entourage ne soit allergique aux piqûres d’abeilles.

Ensuite, demandez conseil à un apiculteur afin qu’il vous renseigne et qu’il réponde à toutes vos questions. Il vous donnera également quelques conseils et les précautions à suivre. Il existe aussi des journées d’initiation ou de formation pour amateurs.

Règles et législation à suivre
Règles et législation à suivre

Prenez aussi en compte les normes à respecter quant à l’installation des ruches dans un jardin. Pour cela, la mairie de votre commune pourra vous renseigner. Un numéro vous sera aussi délivré en tant que futur apiculteur.

Enfin, souscrivez une assurance responsabilité civile.

Avant de vous lancer, prenez en considération ces règles et conseils, car l’apiculture nécessite un encadrement pour votre sécurité et celles des autres.



Quelle ruche choisir ? 

Au moment de choisir votre ruche, il est important de vous demander quel type d’apiculture vous envisagez : en tant que loisir ou en tant qu’activité rémunératrice ? Mais aussi quel volume de miel vous souhaitez produire.

Après avoir répondu à ces questions, vous pourrez choisir une ruche en accord avec vos attentes :

  • La ruche biodiversité qui a pour objectif de préserver les abeilles dans un lieu rappelant leur abri sauvage.
  • La ruche horizontale qui rappelle l’habitat sauvage de vos insectes. Cette ruche est intéressante si vous souhaitez produire du miel de manière écologique et économique.
  • La ruche de production. Ici, vous aurez le choix entre plusieurs types de ruches, mais toutes sont intéressantes pour une production apicole.

Où installer votre rucher ? 

Que vous habitiez en ville ou à la campagne, rien ne vous empêche d’installer une ruche. La seule condition pour votre installation est que votre jardin respecte les normes légales.

Pour installer votre rucher, il est conseillé d’opter pour un lieu proche des plantes et des arbres (prenez garde qu’aucune branche ne tape contre votre ruche, ceci effraie les abeilles). Votre zone doit également être dégagée et à proximité d’un point d’eau.

L’idéal est d’installer votre ruche en hauteur et à côté d’une haie haute.

Quelles espèces d’abeilles privilégier ?

Pour votre activité, vous avez le choix entre plusieurs espèces d’abeilles :

Apiculture : quelles abeilles choisir ?
Apiculture : quelles abeilles choisir ?
  • L’Apis Mellifera Mellifera ou abeille noire qui a la capacité de stocker le pollen et le miel.
  • La Mellifera Ligustica est une espèce douce qui a une très grande capacité d’adaptation et qui est très prisée pour l’hybridation.
  • La caucasienne qui est une abeille poilue, grise et douce. Cette abeille butine les fleurs et produit un excellent miel.
  • La carniolienne ou carniole qui est également une abeille grise et douce.
  • La buckfast qui est une abeille douce et qui résiste bien aux maladies.

L’entretien à respecter

Pour éviter l’usure de votre ruche et pour un bon fonctionnement, il est important d’en prendre soin.

Par exemple, si vous remarquez des fissures sur votre ruche, mettez de la pâte à bois et tous les 4 ans, pensez aussi à repeindre votre ruche avec une peinture naturelle.

Aussi, si votre colonie est morte ou partie, il est essentiel de désinfecter votre ruche avant de remettre un essaim. Pour cela, passez la flamme d’un chalumeau dans la ruche pour détruire les bactéries.

L’importance de se protéger

Lorsque vous vous approcherez de votre rucher, il est important de vous protéger. En effet, même si les abeilles ne vous attaqueront pas sans raison, dès que celles-ci sentiront un danger, vous risquez de vous faire piquer. A ce propos, petite astuce : ne mettez aucun parfum lorsque vous intervenez dans votre rucher, les abeilles sont très sensibles aux odeurs !

Pour éviter cela, équipez-vous ! Ceci passe par le port d’une tenue adaptée à acheter dans un magasin spécialisé : gants en caoutchouc ou cuir, voile ou vareuse, bottes à mettre dans le pantalon et veste blanche. Portez aussi des habits clairs et fermez bien vos vêtements.

Les équipements pour se protéger efficacement
Les équipements pour se protéger efficacement

N’oubliez pas non plus l’enfumoir pour les avertir de votre arrivée. Grâce à l’odeur, elles descendront au fond de la ruche et vous pourrez lever le toit sans risques.

Enfin, n’ouvrez pas votre ruche régulièrement et intervenez seulement si la température extérieure se situe entre 10 et 25°C.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi : 

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer