Les remèdes naturels à la rétention d’eau

Rétention d’eau : il n’est pas forcément drôle d’être gonflé. La sensation est inconfortable : pieds, chevilles, jambes, doigts enflés, avec une prise de poids sans lien avec la gourmandise. Heureusement il existe des solutions naturelles pour lutter efficacement contre cette affection.

Qu’est-ce que la rétention d’eau ? Le corps humain est fait d’eau (70%) située à l’intérieur des cellules (le liquide intracellulaire) et à l’extérieur (le liquide extracellulaire), celui-ci logé entre les cellules (le liquide interstitiel) et dans les vaisseaux sanguins (le plasma).


Quand l’organisme filtre mal, le surcroît d’eau s’accumule dans les tissus. C’est le cas lors des reins ou du foie fatigués.

Mais les causes de la rétention d’eau sont multiples : contrairement au sang qui circule grâce à la pompe du cœur, le liquide lymphatique qui draine l’eau et, avec elle, les déchets (toxines et graisses), circule grâce aux muscles et à la paroi des vaisseaux.

Intéressant: Quelle est la qualité de l’eau du robinet de votre commune?

Notre mode de vie : le principal facteur

Bien des facteurs gênent ces deux processus.




Mais à l’exception de pathologies (insuffisances rénale ou cardiaque) et de prises de médicaments connus (traitements hormonaux, corticoïdes) la rétention d’eau est d’abord liée à l’hygiène de vie : alimentation déséquilibrée, sédentarité, mauvaise hydratation.

Comment y remédier ?

Tout d’abord, en éliminant ! Au revoir, le sel et le sucre : le premier est une véritable éponge à eau, le second favorise la montée d’insuline et avec elle, la rétention d’eau. rétention d'eau Quant aux graisses animales, elles fatiguent inutilement les reins. Et tant qu’à parler d’élimination, autant se défaire d’idées reçues : les crudités n’ont jamais favorisé la rétention d’eau, tandis qu’une carence en bonnes protéines, oui !

Ce sont elles qui renforcent les vaisseaux sanguins, qui vont réabsorber l’eau des tissus.

En cas de rétention d’eau, il faut manger de (bonnes) protéines.




L‘hygiène de vie est donc le meilleur remède contre la rétention d’eau : les protéines végétales (fruits secs, amandes, noix), les aliments drainants (raisin, ananas, papaye, pamplemousse, endive, artichaut), ceux qui renforcent les parois des vaisseaux sanguins (fruits rouges, agrumes, thé vert) et les diurétiques, naturels uniquement

Les diurétiques médicamenteux sont prescrits en cas de pathologies cardiaques et pourraient s’avérer dangereux.

Les autres mesures relèvent aussi du bon sens : éviter les stations debout ou assis(e) prolongées, dormir les jambes surélevées, éviter les vêtements serrés qui compriment les vaisseaux et pratiquer de l‘exercice physique pour encourager le drainage lymphatique. Sans ironie, aller à la piscine est excellent contre la rétention d’eau.

Au fait, faut-il boire ?

La réponse est oui ! Buvez, éliminez, cela reste vrai à la condition de supprimer les boissons gazeuses, toutes riches en sel, et le café ou le thé, qui favorisent aussi la rétention d’eau. Pour éliminer de l’eau, il faut boire… de l’eau (ou des tisanes). Notre corps est logique.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *