Saltaire Canteen : un restaurant contre le gaspillage alimentaire

Chaque jour des tonnes de nourriture encore comestibles sont jetées à la poubelle, à travers le monde. En cause, des normes d’hygiène, des attentes de rentabilité, le besoin de profit… pourtant certains n’ont pas assez d’argent pour manger à leur faim. C’est face au rejet de cette situation que le Real Junk Food Project a vu le jour ainsi qu’un restaurant contre le gaspillage alimentaire.

Le Real Junk Food Project est un projet, une communauté qui œuvre pour limiter le gaspillage alimentaire par la collecte de biens alimentaires encore comestibles et leur redistribution auprès des plus démunis. C’est dans ce mouvement que s’inscrit le restaurant britannique Saltaire Canteen.


Saltaire Canteen : un restaurant contre le gaspillage alimentaire
Saltaire Canteen : un restaurant contre le gaspillage alimentaire

UNE AUTRE BELLE INITIATIVE : Silo : premier restaurant « zéro déchet » en Europe

Situé dans le Yorkshire, ce restaurant ouvert 3 jours par semaine propose uniquement au menu des plats réalisés à partir d’aliments qui auraient dû finir à la poubelle, mais encore tout à fait comestibles. «  Nous voulons surprendre les gens et leur faire comprendre qu’ils ont une idée préconçue de la nourriture récupérée » déclare le chef Adam Smith, un des précurseurs de tel projet.

A LIRE : Les gueules cassées : des fruits et légumes moins jolis, moins chers mais exquis !




Saltaire Canteen : un restaurant contre le gaspillage alimentaire
Saltaire Canteen : un restaurant contre le gaspillage alimentaire

L’autre volet du Saltaire Canteen est social. Pas de prix imposé pour y manger. Le principe du « pay as you feel » (payez ce que vous pouvez en français) y est appliqué. Une pratique qui permet aux plus pauvres de manger au restaurant, de la nourriture de qualité cuisinée par des chefs.

L’autre objectif est de replacer sur le devant de la scène la valeur nutritive des aliments qui est souvent mise de côté par la valeur marchande.

En 6 mois d’existence, ce concept semble séduire, même hors des frontières !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre *